Mali : L’ADEMA-PASJ en quête d’unité à la veille d’un congrès sous haute tension

2

A un an de la présidentielle 2022,  l’alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA-PASJ)  qui a dirigé le Mali pendant dix ans  est en quête d’unité  après des profondes divisions  et des démissions en cascades enregistrées. Cette unité saura-t-elle se concrétiser à la veille d’un congrès qui s’annonce avec beaucoup tension ?

 

L’Alliance  pour la Démocratie au Mali, la première force politique dans la décennie 1992-2002,   est l’ombre d’elle-même à cause des divisons  qui  ont marquée ce parti   ces vingt dernières années. Les abeilles de Bamako-Coura veulent tourner cette page noire  en lançant le pari de renouer avec son unité  d’antan quid à recourir  aux mécontents pour reconquérir le pouvoir.  Ces défections  qui surviennent le plus souvent  dans les périodes du  choix du candidat  pour défendre les couleurs du parti  à l’élection présidentielle  ont laissé des traces profondes.  Aujourd’hui,  les dirigeants  veulent donner une nouvelle impulsion à ce parti qui a dirigé le Mali pendant 10 ans.

 

« Nous y croyons et nous serons à la reconquête du pouvoir en 2022 », a annoncé le Pr Tiémoko Sangaré,  qui milite pour faire disparaître les traces «  de la campagne de dénigrement systématique et de diabolisation dont l’ADEMA a été l’objet depuis quelques temps, amplifiée depuis le coup d’état militaire du 18 août 2020 ».  Pour ce faire, il mise sur un congrès apaisé et unitaire  afin  de permettre à la ruche d’incarner la nouvelle espérance que constitue le Mali Nouveau, « Mali Koura ».  « L’Adema doit donner la preuve qu’il est un parti sérieux et rigoureux, proche du peuple et dédié exclusivement au service de celui-ci, un parti digne de confiance et apte à gouverner à nouveau et de façon vertueuse », a  déclaré le Pr Sangaré.

 

Ce congrès sur fonds de cohésion tant rêvé par le comité exécutif  de l’ADEMA est déjà en train de faire son chemin  avec la multiplication des rencontres entre les membres de la coordination des sections de Bamako. Oualy Diawara et Fatoumata Condé de la Commune I, Le Sékou Diakité, commune II, Adama Sangaré de la Commune III,  Adama T Diarra de la commune IV, Boubacar Bah alias Bill et Mahamane Touré de la Commune VI  ont tenu des réunions récemment au siège parti à Bamako-Coura.

 

Des sources indiquent que  l’objectif de ces rencontres était de   dégager les lignes directrices d’un renouvellement apaisé.  Et cette cohésion tant prônée est soutenue par certains militants que  souhaitent des rencontres des mécontents tels que le maire de Sikasso, Kalfa Sanogo, le candidat malheureux, Dramane Dembéle et tant d’autres qui restent crédibles dans leurs politiques. Mais, cette cohésion et d’unité  ne sont  pas un acquis tant de caciques du parti lorgnent tous  le poste du président du comité exécutif de l’ADEMA –PASJ.

 

D’ores et déjà,  la section de Sikasso,  réputée l’une des sections rebelles et l’une des plus peuplée du parti,  est déjà entrée en campagne pour la conquête du fauteuil du président de parti.  Le secrétaire général adjoint de cette section, Adama Noumpounom Diarra, qui a perdu les élections législatives de mars 2020 suite à  l’arrêt de la Cour constitutionnelle, a adressé une correspondance à ses camarades dans laquelle il  leur demande  de parrainer sa candidature pour briguer la présidence du parti.  Et d’autres candidatures telles que celles des anciens ministres comme Yaya Sangaré,  Abdoul Karim Konaté dit Empé, Dramane Dembélé et Pr Moustapha Dicko  ne seront pas en reste. A cela s’ajoute à l’actuel président du parti, Pr Tiémoko Diarra,  qui veut rempiler.  De quoi annoncer un congrès sous haute tension tant les rivalités entre les différents clans font rage.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. UN CONGRES REUSSIT DE L’ADEMA SERA EGAL A TIEMOGO SANGARE DEBARQUE DE LA PRESIDENCE DU PARTI, IL CONSTITU UNE OMBRE POUR LE BIEN DU PARTI ET IL FAUT PROFITER POUR SE DEBARRASSER DE LA VIELLE DIRECTION QUI A PECHE EN ACCOMPAGNANT LES MANDATS CATASTROPHIQUES DU PRESIDENT IBK.
    VIVE LA TRANSITION
    VIVE LE MALI PLURIEL

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here