Mali : Une coalition de partis politiques rejette l’appel du Col. Assimi Goïta à participer aux assises

2

Au lendemain de la rencontre entre le Chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta, et la classe politique, une coalition de formations politiques  a réitéré leur non-participation aux assises nationales de la refondation.

-maliweb.net-Les autorités de la transition devraient trouver d’autres arguments  pour convaincre  l’intégralité de la classe politique à prendre part aux assises qu’elles tiennent à organiser. Pour cause, une partie des partis politiques reçue le lundi dernier a réaffirmé  une fin de non-recevoir à l’appel du Chef de l’Etat de la transition.  « Le Cadre d’échange des Partis et Regroupements de Partis politiques pour une Transition Réussie au Mali regrette cette mise en scène et maintient sa position de non-participation aux  Assises Nationales de la Refondation », a indiqué cette coalition politique dans un communiqué  publié hier.

Ces partis politiques regrettent  qu’en lieu et place d’une séance d’échanges,  les partis  invités ont assisté à une cérémonie au cours de laquelle le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOITA,  et son ministre de la Refondation  seuls ont pris la parole. « La parole n’a été donnée finalement à aucun responsable des partis politiques »,  regrette  les partis de membres de ce regroupement politiques. Ils demandent à ce que le gouvernement dissocie la date des assises  à  la tenue des élections  prévues dans un chronogramme initial le 27 février 2022.  « Ce sont les mêmes messages de rassemblement que le chef de l’Etat a tenu »,  déclare Amidou Doumbia , membre du parti Yelema, en réitérant que  le cadre reste campé sur sa position  dans la mesure où il estime que les assises sont inopportunes et doivent, si elles ont lieu, dissocier des élections.

En recevant la classe politique, le Col.   Assimi Goïta a indiqué que l’exécutif  cherche  à  renforcer le cadre institutionnel sur la base des reformes pertinentes.  Et d’inviter  à  réaliser ”une union sacrée de tous les Maliens”. A Koulouba, le Co.l Assimi Goïta  a invité les acteurs politiques  à participer aux  Assises nationales de la refondation pour jeter les bases d’un nouveau contrat social entre l’Etat et les citoyens. En  soulignant  que «   l’objectif de ces Assises est (…) d’engagé un véritable processus de refondation du Mali sur la base des discussions franches sans tabous mais dans la stricte convivialité ». Au moment où nous mettons en ligne, cet appel du chef de l’Etat à l’union sacrée n’a pas eu des échos favorables dans  les QG politiques.  Mais, certains cadres impliqués dans l’organigramme des Assises nationales de la refondation indiquent que le report  est dû à un problème logistique sinon le gouvernement est  déterminé à aller aux assises avec ou sans tout le monde.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ces grands democrares persistent et signent leur arret de mort ! C’ est le signe de leur malediction ! Ils n’ ont pas ete capables de redresser le pays pendant 30 ans ! Pire , ils ont provoque la decadance du Mali ! Le Mali n’ a pas besoin de cette racaille de pouritures !

  2. Je demande au Président et au PM de prendre leurs responsabilités. Ces soi-disant chefs de partis politiques ne représentent qu’eux même.
    Avancer Messieurs le Président et le PM.
    Il n y a jamais de fumée sans feu. Seul le travail anoblit l’homme

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here