Moussa Timbiné interpelle le ministre de l’Administration territoriale : «On ne peut pas être organiseur d’une élection et être superviseur dans un QG de campagne»

10

Candidat au second tour des élections législatives, Moussa Timbiné était l’invité de l’émission Débat politique de Radio Kledu. Face au journaliste Kassim Traoré, ce lundi soir, le député a émis des inquiétudes quant à la sincérité du processus électoral, dans sa circonscription électorale en commune V du district de Bamako.

Maliweb.net – Pour les élections législatives dont le premier tour s’est tenu 29 mars dernier, 24 listes étaient en compétition en Commune V. Pour le second tour dimanche prochain, arrivée premier, la liste RPM/APR s’opposera à celle de l’Alliance URD/ADEMA/ADP-Maliba. Mais alors que la campagne est ouverte, le candidat Moussa Timbiné tête d’affiche de sa liste soulève deux inquiétudes, jugées «légitimes» par certains.

Selon le candidat, la circonscription électorale de la commune V compte 582 bureaux de vote. C’est dire autant d’assesseurs pour la majorité et autant pour l’opposition. Si au premier tour, il y avait dans chaque bureau de vote un assesseur de la majorité et un assesseur de l’opposition pour tous les candidats. Au second tour, s’inquiète Moussa Timbiné, le match n’est plus le même. Car, explique le candidat, les assesseurs de la majorité sont aussi ceux de l’ADEMA qui est en alliance avec l’URD (opposition). C’est dire que dans des bureaux de vote, les deux assesseurs (majorité et opposition) seront en réalité pour la seule liste URD/ADEMA/ADP-Maliba.

«Le Fossé s’est rétréci entre opposition et majorité», indique Moussa Timbiné. Et de préciser: «on risque de ne pas avoir d’assesseur de la majorité dans certains bureaux de vote. Cela posera le problème de la validité des procès-verbaux qui doivent être signés par l’assesseur de la majorité et celui de l’opposition». Pour régler ce problème, Timbiné propose la désignation des assesseurs par liste. «Demain, nous écrirons au Gouverneur pour signaler ce problème, avec ampliation au ministère, à la CENI et à la Cour Constitutionnelle », a assuré le candidat.

Jeu trouble de l’arbitre …

Un autre sujet évoqué par le candidat est l’immixtion du ministre de l’Administration territoriale dans le processus électoral en commune V. En effet, sans vouloir «trop rentrer dans les détails», Moussa Timbiné affirme que plus d’une fois le ministre Boubacar Bah, Secrétaire général de la Section ADEMA en commune V a été vu aux activités de campagne de son parti. «On ne peut pas être organiseur d’une élection et être superviseur dans un QG de campagne», dénonce le candidat qui a plaidé pour un processus électoral transparent et impartial.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Moussa a parcouru tous les maillons de la chaîne politique de notre pays, il est le plus apte à remplir cette fonction.

  2. Moussa Timbine a franchi toutes les épreuves politiques du Mali, il a donc toutes les capacités pour bien diriger l’Assemblée nationale du Mali.

  3. Son accession (moussa timbine) à ce poste démontre que le Président de la République a réellement consacré son mandat à la jeunesse.

  4. Dans tout cela on ne parle même pas de Soumaila Cissé . C’est clair il est dans la main du service secret malien sous l’odre de IBK . Si l’URD et sa famille ne se manifestent , il ( Soumi ) aura le même que le jeune journaliste Touré .

    Moussa Mara un petit conseil pour toi . Tu connais mal Dr Mariko . Tu es petit pour le confronter . Va demander le General Moussa Traoré . Ton père a fui le General pour se refuger a Lomé . Et Dr Oumar a fait partir le General . Il y’ a trop de dociers sales sur toi . Tu as interèt a été calmé . C’est trop top .

  5. En un mot va au diable, le peuple a tranché c’est tout. Bill n’a rien fait , seulement tu es devenu une personne non grata dans la commune V

  6. Je me demande comment des partis politiques qui se disent opposition et majorité, acceptent de faire des alliances de contre nature, aujourd’hui que chacun doit defendre ses propres interets, le candidat Moussa Timbine parle d’assesseurs en commune V. Ailleurs vous faites chemin ensemble , en commune V il propose une autre solution. S’agissant du cas du Ministre de l’Administration, chargé d’organiser ces elections, celui qui l’a nommé a ce poste sait qu’il est le Secretaire General de la section ADEMA en commune V. Ce que Timbine sait d’ailleurs c’est parce qu’il est cadre de ce parti, qu’il est nommé a ce poste . Il est libre d’aller au QG de son parti. Les deux activités pourront bien faire chemin ensemble .

  7. Vous savez la loi electorale est claire et limpide dans chaque bureau de vote; on a un assesseur de la majorite et un autre de l’opposition. Si vous faites des alliances contre natures ceci est le prix à payer. Tellement qu’ils sont tordus nos politiciens ils finissent par se tromper eux meme. Pas question de le faire liste par liste car ceci n’est pas inscrit dans le code electorale alors sauf qui peut. Ca sent la peur et la defaite en commune V pour la liste………..

  8. Moussa, je crois que tu dois commencer à reflechir sur comment l’AEEM va t’accompagner dans une nouvelle aventure. Là aussi ce serait dur car tu risques de croiser le chemin de Mariko qui sera déraciner aussi à Kolondieba. Moussa bessé, commence à penser au prochain job sans bessé.

  9. Veux tu chasser ton président Thereta et chasser aussi le président d’un autre parti. Tu as réellement reçu une éducation diabolique loin des humains. Pas besoin d’un démon à l’assemblée Nationale. Ok!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here