Première déclaration du Président élu : IBK avertit ceux qui l’ont soutenu par opportunisme

34

En déclarant hier, qu’il n’ “y aura pas de partage de gâteau, pas de clientélisme, pas de clanisme … “, Ibrahima Boubacar Keïta a jeté un pavé dans la marre aux caïmans qui croiraient avoir vu juste de le rejoindre par opportunisme.

ibk ookLors de sa déclaration à la presse comme président élu, Ibrahim Boubacar Keïta a lancé un message clair aux hommes et femmes qui ont rejoint son camp pour espérer participer à un partage de gâteau ou pour avoir une surprotection du pouvoir. Mal les a pris hier car IBK dit n’avoir jamais promis quoi que ce soit à qui que ce soit. Celui-ci a précisé que son  “pouvoir ne sera pas un partage de gâteau. Les postes reviendront à ceux qui le méritent, il ne sera pas question de népotisme dans mon pouvoir”.

Cet avertissement ne peut que jeter un froid dans le dos de plusieurs personnes présentes à cette cérémonie à laquelle étaient présents certains anciens candidats dont certains ont enfreint aux pactes de leurs partis respectifs pour rejoindre le rang du favoris de la présidentielle.

Comme pour enfoncer le clou, le nouveau chef de l’Etat a salué son principal adversaire et ses partenaires pour avoir respecté leur choix. Soumaïla Cissé, finaliste de la présidentielle, et ses partisans ont eu droit à la reconnaissance du président élu bien plus que le ralliement de beaucoup de ceux qui étaient (hier) les adversaires d’IBK, devenus aujourd’hui des alliés de circonstance.
Ibrahim Boubacar Keita s’est aussi engagé à servir le pays dans la plus grande transparence, l’impartialité et avec dévouement. “Je ne trahirai jamais le Mali, je ne servirai pas un parti mais le Mali”, a-t-il assuré.

Ces propos clairs n’ont rien de rassurant pour ceux qui auraient battu campagne pour le favoris des deux tours de la présidentielle espérant se tailler un morceau du gâteau national.
Pour IBK, seul le Mali prime. “Je serai le président de tous les Maliens sans exclusive aucune”, a-t-il assené.

Contrairement à ceux de ses partisans qui soutiennent une chasse à l’homme contre les opposants, IBK assure que son premier travail consistera à rassembler tous les Maliens autour des idéaux de paix et de tolérance au service d’une démocratie forte.

“Je serai le président de la réconciliation nationale, nécessaire pour faire face aux défis de l’ère”.
IBK assure de réinstaurer un état de droit, de reformer une armée forte, de restructurer l’école et de redynamiser l’économie pour un Mali souverain, respecté, digne et fier.

Reste à savoir comment le nouveau président pourra-t-il séparer les bons grains de l’ivraie en cette phase de consultation pour la formation de son nouveau gouvernement et son futur manager ?
Markatié Daou

Commentaires via Facebook :

34 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Difficile à accepter par certains mais le Premier Ministre d’IBK sera son petit frère, Soumaïla Cissé, à cause de sa complémentarité avec le grand frère IBK et du fait de partager une même vision privilégiant la famille Malienne d’abord, le bien-être des Maliens, la paix, la réconciliation et l’unité nationales.

    Et en plus, ils se connaissent très bien, professionnellement et socialement.

    Ne considérez pas le fait que Soumaïla Cissé sera de l’opposition.

    La main tendue d’IBK vers son frère et les yeux des Maliens braqués vers ce dernier changeront la donne.

    Encore faut-il qu’il la tende à son frère Soumaïla Cissé, pour le Mali d’abord, pour la cohésion, l’unité et la réconciliation nationales ?

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: [email protected]

  2. “IBK avertit ceux qui l’ont soutenu par opportunisme”
    IBK TRAHIT ceux A qui IL A DEMANDE soutIEN par opportunisme ❗

  3. Voici les conditions requises dans l’armée Française pour être nommé Général (et non pas Général de corps d’armée 4 étoiles !)

    Pour une nomination à 50 ans (aucun général de l’armée de terre n’est nommé avant cet âge) avoir suivi le CHEM (cours des hautes études militaires deux ans) y avoir été retenu deux ans après un temps de commandement de chef de corps et 4 ans de grade;
    En clair avoir commandé de 43 à 45 ans, et avoir été promu colonel à 43 ou 44 ans.
    Être breveté (CID aujourd’hui) impératif pour être promu colonel et se voir confier un commandement de niveau 1. avoir été promu Lt colonel en tranche 1 (à 4 ans) c’est à dire à 39 ou 40 ans, donc Commandant (tranche 1 ou 2) à 35 ou 36 ans, capitaine à 29 ou 30 ans. lieutenant à 25 ou 26 ans, admis à coët à 21 ou 22 ans, entrée en classes préparatoires à 19 ou 20 ans.
    Comme tous les autres recrutements sont décalés avec l’âge de promotion au grade de lieutenant, (27 ans en moyenne pour les IA, 32 ans pour les oaea, 40 ans pour les recrutements rang, seuls les officiers de recrutement direct (X, ESM ou ex 15.3) et les plus jeunes des IA (et ex 15.2)peuvent en temps de paix pouvoir prétendre à postuler pour le généralat, sous réserve d’être reçu aux différents concours, mais plus encore être noté parmi les meilleurs tout au long de sa carrière;
    DEJA CONNU POUR SON ARMEE PLUS QUE VASCILLANTE, LE MALI VIENT TRES OFFICIELLEMENT DE NOMMER COMME « CHEF » DE SES ARMEES (Général de Corps d’armée 4 étoiles !) UN GENERAL DONT LE MONDE ENTIER SAIT QUE :
    Il à loupé parait-il 2 fois son bac,
    Il se saoule,
    Il se compare au Général De Gaulle,
    Puis il se compare à un chirurgien qui a sauvé le Mali,
    Puis… il demande pardon !
    En temps de guerre, le seul fait d’arme se résume à une héroïque visite des blessés à Gabriel Touré…
    Parallèlement, ce même Grand Homme est dans le colimateur de la justice internationale pour crimes contre l’humanité…
    IMAGINONS CE QUE DOIVENT PENSER TOUTES LES GRANDES PUISSANCES QUI ONT VOULU NOUS AIDER A SORTIR DE LA M…

  4. Les opportunistes déchanteront pour la simple raison qu’IBK ne pourra simplement pas tous les satisfaire. Alors, beaucoup rejoindront l’opposition ou cesseront simplement de rêver. Et le plus drôle, un cadre qui ne vole pas ou ne joue pas au népotisme est traité de maudits par la majorité des maliens.
    Mais IBK n’est-il pas le premier opportuniste? Un fils de féticheur, probablement lui-même féticheur qui se pose en néo-djihadiste, un ancien démocrate qui se mue en néo-putschiste, un acteur majeur de tous les accords de paix antérieurs qui renie toute responsabilité dans l’affaire (Ministre, Premier Ministre, Président de l’Assemblée Nationale, Député). Malgré tout cela, les maliens ont élu une certaine autorité qu’il semble incarner. Alors que si la MINUSMA part aujourd’hui, IBK sera sûrement dévoré par Sanogo et famille et les djihadistes. Mais les masques commencent à tomber déjà: sa femme a abandonné le voile de la campagne présidentielle. Lui-même ne répond plus au téléphone.
    Si IBK ne saurait réussir des miracles, il pourra au moins profiter des premiers mois de sa candidature à sanctionner selon la loi, la déficience de sanction étant la grande faiblesse mais pas d’impunité totale dans les régimes anciens comme on aime à le claironner en ces temps actuels. Ce qui n’exclut d’ailleurs pas la sensibilisation qui a prouvé ses limites. Il s’agira donc de :
    1. Sanctionner BRUYAMMENT le manque d’hygiène, la grande corruption en appliquant la loi surtout à lui-même, à ses Ministres, Magistrats et Députés ;
    2. Profiter de sa récente légitimité pour introduire un projet de loi à l’Assemblée Nationale pour dissoudre les 2/3 des Communes et l’ensemble des Cercles, toutes ces Collectivités n’étant pas simplement viables financièrement, car elles ne peuvent pas tout simplement pas payer le minimum de personnel (1 Régisseur et un Secrétaire général), ne parlons pas de développement, les conseillers communaux se faisant élire naturellement pour aller à la soupe. Les Communes non viables seront alors fusionnées dans les Communes viables voisines. Ou les Communes pourront se calquer sur les anciens arrondissements.
    3. Augmenter les allocations budgétaires aux structures de contrôle et les SUIVRE pour qu’elles puissent mieux contrôler et sanctionner les défaillances en tout genre dans la gestion des Collectivités territoriales et des Structures de l’Etat.
    4. Relever le niveau du montant de la caution et du parrainage aux élections présidentielle, législative et communale, afin de tuer pour de bon les candidatures fantaisistes, couteuses pour le pays et ne créant que la confusion dans l’esprit d’électeurs plus ou moins aveugles politiquement.
    5. Enterrer pour de bon le projet de Sénat budgétivore et inutile, le CNDERRIERE ainsi que le Ministère du Culte.
    6. Enfin, nommer un Ministre des Finances compétent et intègre avec une CELLULE TECHNIQUE CONTRACTUELLE de mobilisation des milliards promis par les bailleurs de fonds. ET ECOUTER LEDIT MINISTRE S’IL EST SERIEUX. CAR PERSONNE N’IGNORE QUE LE MALINKE EST BETE, ET QU’IL CONFOND FACILEMENT AUTORITE ET AUTORITARISME.
    A supposer qu’IBK ait eu un programme, il faudra maintenant faire la part des choses entre:
    1- ce qui relève de l’incantation et;
    2- ce qui constitue un engagement net et précis des différents volets de ses affiches. A ce titre, une évaluation chiffrée avec un chronogramme et la source de financement s’imposent pour les mois et les années à venir.
    Dans tous les cas, il faut espérer que la Société civile malienne et la Communauté internationale veillent au grain. Que les mesures prises puissent être pérennisées.

  5. “dont les membres seront choisis au mérite comme il le dit.”

    Dr bonjour,

    Comme il le dit… Attendons juste de voir s’il le fait! Pour l’instant, le silence assourdissant d’IBK face à la nomination aberrante de Sanogo autorise les plus optimistes à avoir…de gros doutes!

    Pour le moins!

    Le Mali n’a jamais manqué de discours lénifiants, voire galvanisateurs, de la part de ses dirigeants; En revanche, il a TOUJOURS manqué d’actes concrets, comme le démontre sa situation de queue dans presque tous les domaines!

    Alors, félicitations pour votre optimisme suite à de simples déclarations mais pour ma part, je le partagerais avec vous quand j’aurais vu des actes.

      • Bonjour,
        Certains sont pressés de voir des actes concrets.

        Nous devons attendre de voir IBK à l’œuvre.

        Entre autres, la lutte contre la corruption, pour être efficace, doit être acceptée et mise en œuvre par tous.

        Pour ce faire, les salaires et les conditions de vie doivent être revus, mais pas seulement, il faut aussi que les Maliens changent de mentalité et de comportement.

        En particulier, en participant, autant que possible, à la vie de la nation à travers la gouvernance participative, la citoyenneté et la démocratie, et l’application, partout (pas évident), de la bonne gouvernance à travers le respect et le contrôle par tous de la chose publique sont nécessaires.

        La sensibilisation à la bonne gouvernance, à la citoyenneté, à la démocratie et à la gouvernance participative doivent être faits à tous les niveaux.

        L’engagement de tous, pas IBK seul, pour le Mali d’abord et pour la refondation doivent être réels.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE

        • Docteur,

          Votre réponse n’en est pas une. Vous restez dans des considérations très générales, alors que je vous évoque un point très précis de notre actualité politique.

          • Bonjour,
            Comme je l’avais dit, nous devons attendre de voir IBK à l’œuvre quand il sera investi Président.

            Pour l’instant, il n’est pas forcé de se prononcer par rapport à la promotion de Sanogo.

            Il sera de toute façon obligé de gérer cette promotion et les demandes des compagnons de Sanogo, qui souhaitent aussi avoir des promotions.

            Avec la patience, on en saura plus bientôt.

            Bien cordialement
            Dr ANASSER AG RHISSA
            EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
            E-mail: [email protected]

  6. Ce discours du Président Elu est rassurant .
    Que Dieu lui donne un bon entourage pour lui faciliter la mise en application de son projet.

    Un bon président avec un mauvais entourage deviendra un mauvais président.

  7. Bonjour,
    Ayant été secoué par une crise multidimensionnelle, le Mali a besoin que toutes ses filles et tous ses fils se réconcilient en mettant en avant la justice et la non impunité et s’unissent pour sa reconstruction durable dans un cadre sécurisé et en toute quiétude.

    Pour ce faire, un ÉLAN D’ENSEMBLE s’appuyant sur une nouvelle gouvernance participative et inclusive mettant en avant le bien-être, la paix et la sécurité pour tous et le renforcement de l’unité et de la cohésion nationales, est nécessaire.

    TOUS LES MALIENS DOIVENT PARTICIPER A CET ÉLAN D’ENSEMBLE.

    Le Président, Ibrahim Boubacar Keïta, les invite à se rassembler autour des idéaux de paix et de réconciliation. Il dit être le Président de la réconciliation nationale.

    Tous les Maliens le suivront sur ce chemin à travers un gouvernement dont les membres seront choisis au mérite comme il le dit.

    Ce gouvernement doit être ouvert.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE
    Mail: [email protected]

  8. J’en vois déjà qui se demandent, mais diable pourquoi ai-je soutenu le Massaley de Sébénicoro. J’en vois déjà qui regrettent d’avoir soutenu contre le gré de ses financiers du premier tours! J’en vois déjà qui se dise, mais quel Diable, le président ne vas rien faire pour nous, alors qu’ils sont eux même conscient que le 0,…% obtenu au premier tour n’ont pas servi à donner de victoire éclatante et foudroyante à IBK.
    La victoire fut si foudroyante, que les opportunistes de 25ème heure risquent de tout perdre!

  9. Monsieur le Président vous vous moquez de qui de grâce sachez raison gardée et ne nous prenez pas comme des … le partage de gâteau est un principe sacrosaint de toute démocratie sinon pourquoi tant de désistement, tant de financement et tant de soutien à votre cause.
    nous ne sommes pas dupes et nous resterons toujours de républicain tout en sachant que ceux qui ont gagner seront les élus du Banquet de Koulouba et ils le méritent. Calmez vous et retournez ascenseurs avant qu’ils ne viennent le chercher ou de vous l’arracher.

  10. LES VRAIS GENERAUX SONT AU NORD AVEC TOUTES LES FIERTéS AUX VUES ET A LA VISION MONDIALE COURAGE NOS VAILLANTS GENERAUX IBK VOUS NOMMERA

  11. Bienvenu a IBK je sais que le partage du gateau sera difficile de toutes les façons les auront les leurs.
    Ce que je propose pour le nord faire un exo sur le carburant,le ciment,le riz et l’eau pour une période de 5ans puisq’ils disent etre oublier et que tout est concentrés au sud.

  12. Papy, il ne faut pas avoir peur de dire la vérité: ce Mr ne mérite pas encore la retraite. Pas avant d’être jugé, ce qui arrivera tôt ou tard. Il ne faut pas demander au PR élu de commencer son mandat par tolérer l’impunité, même si je crois que Dioncounda l’a impliqué ds son acte ignoble de donner des galons de la Honte à ce Mr

  13. “son « pouvoir ne sera pas un partage de gâteau. Les postes reviendront à ceux qui le méritent”

    Si DES LE LENDEMAIN de son investiture il n’annule pas la nomination de Sanogo (ce doute je doute fortement), il nous donnera une preuve absolue du contraire!

  14. On l’espere bien Monsieur le president de la Republique.
    Vous connaissez parfaitement les maliens et nous vous faisons confiance pour tenir promesses et servir le Mali.
    Vous avez coiffer au poteau le president Macky Sall du Senegal qui vous a chiper votre accoutrement..LoL..MDR.. 😀

  15. Une fois n’est pas coutume, Kanfila Keita a suscité un peu d’espoir chez moi par sa première déclaration qui, faut il le rappeler est le résultat d’une semaine de préparation…

    Reste naturel, direct, pas de bouffonnerie. Suis tout de meme intrigué par une audience crispée voire froide

    Ses sorties fréquentes avec des versets mal assimilés aux relents d’incatations de la foire des cauris de Naréna ne rassurent pas et relèvent de la pure démagogie dont lui seul a le sécret….

    La vraie lutte contre les opportunistes et la sécurité du pays sont les priorités du moment. Dejà il nous arrivent des nouvelles inquiétantes du front du nord du Mali et non du Nord Mali

    Il faut des hommes neufs, compétents, expérimentés et patriotes; pas de partage de gateaux, j’ai aimé cette assurance, mais je souhaite la voir en realité.

    Ce serait le vrai changement car lui Kanfila n’est pas changement. Un nouveau gouvernement 100%.

    Bonne chance…. Hier les larmes, aujourd’hui un sourire et un espoir.

    • EMOO
      Superbe post, comme à l’accoutumée! Cependant, nos hommes politiques ne pêchent jamais au niveau des disccours ou au niveau de la com’!
      Sans être d’emblée négatif ni d’emblée pessimiste, je ne peux pas dissocier son silence assourdissant face à la nomination scandaleuse (soi disant perpétrée par Dionkiss) et qui secoue tout le pays en ce moment, et les voeux apaisants qu’il formule…
      « La vraie lutte contre les opportunistes » annoncée verbalement s’accomode assez mal d’une récompense éclatante donnée à un dangereux vaurien qui l’a ouvertement soutenu!
      » la sécurité du pays » annoncée verbalement s’accomode assez mal d’une décision IDEALE pour faire imploser notre armée très fragile, et d’autre part, nommer A LA TETE de nos forces armées un petit Capitaine, viré du Prytanée et qui a raté 2 fois son bac, au moment où nous avons le plus besoin d’une armée solide et compétente!!!!
      Pour moi: Hier les larmes, aujourd’hui, la crainte d’autres larmes pour l’instant.

      • Rectificatif NFP. Haya a été viré du Prytanée au niveau du DEF. Il n´a jamais été au lycée.

      • DEUX ALTER-EGO FARFELUS DU MALIWEB QUE SONT :LE TURBULEN Emoo Et son compère Frech Pseudo , PERSONNAGES UBUESQUES COMME VOUS FERIEZ MIEUX DE REVENIR A LA RAISON AU LIEU DE FAIRE DES REMONTRANCES SENILES, EUH BEN EN BONS CITOYENS MALIENS POUR DEVENIR SI BËTES ET RENEGATS ENVERS SA PROPRE PATRIE? NOUS SERIONS TRES ENCHANTES , QUE VOUS AVANCER VIVEMENT DES CRITIQUES POSITIVES ET/OU PROPOSER DES SOLUTIONS ALTERNATIVES SELON QUE VOUS IMAGINIEZ? AU LIEU D’ALLER A VEAU L’EAU CONTRE L’ASENTIMENT POPULAIRE DE TOUTE UNE NATION , VOS AGISSEMENTS DENOTENT UN ETAT DE DEPRESSION ET DE HAINE N ENVERS IBK FRAICHEMENT ELU ET PLEBISCITE , N’EN DEPLAISE A TOUS LES FANS DE SOUMY , VOS GESTICULATIONS ET MUGISSEMENT TANTÖT ENVERS LE GENERAL SANOGO PROUVENT AISEMENT VOS TARES ET IGNORANCES !
        DES LEGIONAIRES ET 5EMES CONNES AUX ORDRES , QUE DIANTRE ! CE PEUPLE NE SE LAISSERA PAS SE DISTRAIRE PAR VOS GESTICULATIONS ET MEDISANCES !

  16. IBK aura un bon mandat s’il fait les deux elements suivants:
    1- Gerer les Forces Arme’es et de Securite’ correctement. IL NE DOIT JAMAIS PERMETTRE A’ QUI QUE CE SOIT DE L’OPPOSER AU GENERAL SANOGO ET LES AUTRES DIRIGEANTS MILITAIRES ACTUELS.IL SERA LEUR CHEF SUPREME!!! LE TRAVAIL D’EQUIPE EST NECESSAIRE!!!
    2- Gerer la question du nord. N’AYONS PAS PEUR DE L’AUTONOMIE DE GESTION! TOUTES LES SOLUTIONS QUI NE PORTERONT ATTEINTE NI A’ L’INTEGRITE’ TERRITORIALE DU MALI NI A’ SA SOUVERAINETE’ DOIVENT ETRE ETUDIE’ES ATTENTIVEMENT!!!

    • Pour une fois mon Capitaine Generale, a mon avis il faut aller a retraite anticipee. Cela vous epargnera des futures ennuis. Vous avez deja gouter au pouvoir et un jour viendra vous vous sentirai puissant pour contrarier le president elu. Donc pour eviter un clash probable dans le future, mieux vaut s’eclipser et vivre en paix car la paix n’a pas de PRIX.
      Conseil d’un sage qui vous veut du BIEN. 8)

    • Pourquoi voulez-vous que tout tourne autour du Génécapi? Est-il une référence au point de vouloir en faire une institution? Il faut d’abord résoudre la question de l’impunité des actes commis lors des évenement du 22 mars 2012 avec son cortège de violations en tous genres. A ce que je sache, ce Mr doit s’expliquer devant la nation au lieu que Dionkis lui décerne un chèque en blanc avec amnistie alors qu’il n’a meme pas été jugé? L’acte d’accusation lu par l’AN est la meilleure preuve de la culpabilité de ces farfelus de soldats qui sont venus tromper ceux qui veulent y croire

Comments are closed.