Ségou: Modibo Koné dévoile ses ambitions pour le Mali

0

Ségou a abrité la cérémonie officielle de lancement de campagne du président du Mouvement Mali Kanu (MMK). C’était ce dimanche, à la place de l’Indépendance contiguë au Stade municipal de Ségou. La Cité de Balazans promet la victoire à Modibo Koné au soir du 29 juillet prochain.

La place de l’Indépendance de Ségou a, sans aucun doute, abrité l’une des plus importantes cérémonies de son histoire. Car, il aura fallu l’installation de bâches supplémentaires pour offrir un abri à ses centaines de milliers de militants qui ont convergé vers la place de l’Indépendance pour entendre leur candidat. Il était 12h quand le candidat et sa délégation font leur entrée dans la place, sous les ovations nourries des militants. Le soleil brillait à Ségou. Mais ce soleil, symbole même du nouveau Mali qu’espère bâtir le président du MMK, brillant en réalité pour tout le Mali.

Chemise, jean et basket, l’ancien PDG de la Compagnie Malienne de Développement du Textile (CMDT), certainement le plus paysan des candidats, s’est adressé aux Maliens depuis Ségou. Sécurité des personnes et des biens, sécurité alimentaire, infrastructures agricoles et socioculturelles. Les ambitions de Modibo Koné pour le Mali sont à la hauteur des attentes des populations. Mais avant de dévoiler ses ambitions, le président du MMK a fait observer une minute de silence, en hommage à tous les soldats tombés pour la patrie. «Je suis de Ségou, je ne suis rien sans Ségou», commence le candidat. «C’est pourquoi, je viens vous demander la permission de lancer ma campagne pour Koulouba». «Si Ségou est avec moi, le Mali sera avec moi et la victoire sera au rendez-vous au soir du 29 juillet», a indiqué Modibo Koné.

150 000 hectares irrigués pour la culture du coton; au moins 100 000 emplois permanents. Selon Modibo Koné, avec le développement de la cotonculture et du filage, le Mali peut se développer. Pour cela, l’expert en stratégie de développement et ancien haut cadre de la Banque Ouest africaine de développement (BOAD), estime qu’il faut que la culture du coton doit revenir à Niono. A Ségou, Modibo Koné promet l’amélioration de la productivité de la Comatex et la création de 2000  emplois dans cette usine. Autre promesse: Modibo Koné annonce la création de cinq usines de filature, à travers le Mali ou encore la construction de cinq ponts dans les grandes villes notamment à Ségou et à Bamako. «Plus jamais la diaspora n’aura à construire les hôpitaux et les écoles», c’est à l’Etat de le faire et nous le ferons, a clamé le candidat dans un tonnerre d’applaudissements.

Le messie ….

A Ségou, des mouvements qui ont opté pour MMK ont pris la parole. Bakary Fofana, président du Mouvement des Volontaires pour le Salut du Mali était leur porte-parole. Il a parlé au nom de son organisation et au nom du Mouvement LAHIDU et de l’Association d’Aide aux Femmes (AFM). Les pauvres, indique Bakary Fofana, sont de plus en plus pauvres au Mali et les riches de plus en plus riches. Nous avons longtemps suivi des gens qui n’ont pas tenu leur engagement. Aujourd’hui, il y a un «éveil de conscience». C’est pourquoi nous avons choisi Nous l’avons fait pour son projet de société. Car, le Mali a besoin de ses dignes fils comme lui. Quand un peuple souffre, affirme Fofana, comme c’est le cas au Mali, Dieu envoie quelqu’un pour le sauver. Et pour nous, ce messie n’est autre que Modibo Koné.

Mamadou TOGOLA, envoyé spécial à Ségou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here