Soutien aux institutions : Démonstration de force de la CFR ce samedi

1

La convergence des forces républicaines (CFR) a tenu hier, jeudi 25 juin 2020, sa première assemblée générale au  Palais des sports de Bamako. A l’ordre du jour : le rassemblement « historique » du samedi 27 juin en soutien aux institutions de la République. Les soutiens à IBK disent ne plus céder au « chantage » des contestataires.  

A deux jours du grand rassemblement en soutien aux institutions prévuce samedi au monument de l’Indépendance, les amis d’IBK promettent, lors de l’AG de la CFR, une mobilisation historique. En plus des milliers de Maliens qui disent soutenir IBK et son régime, les députés, ceux de la majorité présidentielle surtout, étaient largement représentés. Maires, administrateurs civils et d’autres corporations étaient tous là. Ces soutiens aux institutions s’opposent à la dissolution de la Cour constitutionnelle et de l’Assemblée nationale chantée partout.

Présent à ladite cérémonie, l’honorable  Assarid Ag  a apporté  le soutien et l’accompagnement de la majorité présidentielle à la CFR.

Quant à Chouala Bayaya, il a annoncé que tous ceux qui portent sincèrement le Mali dans leur cœur ne participeront pas à une «déstabilisation » de ce pays. Aussi, a-t-il salué la décision du Président IBK d’avoir tendu sa main aux contestataires en les appelant au dialogue.

Pour sa part, Amadou Koita a souligné que personne n’a le droit d’exiger la démission d’un Président démocratiquement élu. Selon lui, le mouvement M5 ne représente pas tout le peuple. Il a , donc  promis ,  de montrer à  l’opinion nationale et internationale qu’il y a une majorité silencieuse qui soutient le président de la République ainsi que  toutes les institutions du Mali.

A noter que Beaucoup de slogans étaient au rendez-vous dans la salle notamment   « le mali  ne cédera pas  aux chantages » ; « Dicko chaos » ; «  la démission de IBK n’arrange pas le Mali » ; « soutien au Fama » ; «soutien à  la MUNUSMA ».

Issa Djiguiba

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Rien que du vent, on verra !!! vous aurez besoin de donner des euros ou des dollars pour que vos habituels participants acceptent de battre le pavé cette fois-ci. Ils ne veulent plus de CFA. A bon entendeur, salut !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here