ANASER : Un manque à gagner de plus de 626 millions de F Cfa décelé

0

A l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER), la vérification a porté sur la gestion au titre des exercices 2016, 2017, 2018 et 2019 (31 août). Selon le rapport du BVG, les constatations mettent en exergue des irrégularités administratives et financières. Au niveau des finances, le manque à gagner s’élève à 626,37 millions de F Cfa.

 

L’agent comptable n’a pas pu par exemple justifier toutes les dépenses relatives aux indemnités de déplacement et de mission en 2017 et 2018. «Il a fourni des ordres de mission relatifs à des missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays non visés par les autorités habilitées ni au départ ni à l’arrivée et n’a pas reversé des reliquats d’indemnités de déplacement et de mission…», a indiqué le BVG.

Le Vérificateur général a saisi la section des comptes de la Cour suprême et le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako (pôle économique et financier) par rapport ; entre autres, aux décaissements de fonds non justifiés pour un montant de 655 700 F Cfa ; à la redevance de régulation non recouvrée pour un montant de 837 472 F Cfa ; à la non-justification des indemnités de déplacement et de mission pour un montant de 6,13 millions de F Cfa ; au non-recouvrement de l’intégralité des redevances de la sécurité routière de Mali Technic System pour un montant de 454,95 millions de F Cfa ; au non-reversement de l’intégralité des redevances de la Rive droite du District de Bamako pour un montant de 146,78 millions de F Cfa.

Naby

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here