Fermeture de la Radio Renouveau FM : L’URTEL tape du poing sur la table

0

Le président de l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (URTEL), Bandiougou Danté,  était face à la presse le jeudi 09 Août 2018 à la maison de la presse afin de dénoncer la fermeture de la radio renouveau FM. L’URTEL demande l’ouverture immédiate de la radio dont les travailleurs sont au chômage forcé depuis quelques jours suite à une décision du gouverneur du district de Bamako sans consulter l’autorité compétente et appelle à rester derrière la décision de la Haute Autorité de la Communication.

Fermée depuis 8 jours, la mobilisation ne faiblit pas au niveau des hommes de médias  pour obtenir la réouverture de la radio Renouveau FM. C’est dans ce cadre que le président de l’URTEL et certains directeurs de publication étaient devant la presse pour éclairer la lanterne des journalistes sur l’état de la situation et tracer les voies et moyens qu’ils comptent utiliser pour la réouverture de la station radio.

Danté a condamné la fermeture de la radio par le gouverneur sans avoir consulter la HAC qui est l’autorité compétente habilité à le faire. La HAC peut estimer que les éléments fournis par le gouverneur ne sont pas consistant pour fermer la radio. «  Nous n’allons pas à nous opposer à une décision de la HAC, elle est l’autorité compétente mais la radio ne devrait pas être fermée sans la décision de la HAC », a-t-il déploré.

Danté également a dévoilé les différentes démarches entreprises par l’URTEL auprès des autorités afin d’obtenir la réouverture de la radio et de permettre aux travailleurs de reprendre du service. Il a aussi fait ressortir les imperfections contenues dans la décision de fermeture du gouverneur du district de Bamako.

Le dossier est en ce moment sur la table de la HAC, elle a eu une oreille attentive et elle le traitera avec toutes les diligences. «Certains peuvent ne pas comprendre le silence de l’Urtel, ce problème est un problème de l’URTEL et nous emploierons tous les moyens en notre disposition pour le régler », a-t-il rassuré.

Il a invité les journalistes à rester derrière la décision du collège de la HAC.  Le secrétaire général de l’Organisation panafricaine des patrons de presse, Makan Koné, a lui aussi condamné avec la derrière rigueur la fermeture  de Renouveau Fm et a demandé sa réouverture immédiate. Les journalistes maliens sont déterminés à gagner ce combat en faveur e la liberté de la presse que certains comptent confisquer.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here