Conseil d’administration : L’A.N.E.H tire un bilan satisfaisant

0

Ladite session du Conseil d’Administration était consacrée au compte rendu des activités de 2014 et l’examen du projet de budget 2015.En effet, la mise en œuvre du plan opérationnel assigné à l’ANEH, est  arrivé à terme, il y a un an. L’occasion était bonne  pour le Directeur Général, Dr Diarra de présenter le bilan.

 

Au titre de l’année 2014, le niveau de réalisation des activités de l’Agence est estimé à 87,5% pour les activités programmées achevées et un taux d’exécution du budget mobilisé de 99,3%. A côté de ses activités programmées, l’ANEH a mené plusieurs autres à savoir l’analyse du processus d’accréditation et d’assurance qualité au Mali de janvier à mars 2014 ; l’assistance à l’élaboration du projet d’Etablissement du Chu-Gabriel Touré ;la participation aux Etats généraux de la santé ,à la formation des prestataires et techniciens de surface des hôpitaux de Bamako et Kati sur la maladie hémorragique à virus Ebola ;la conduite de l’audit technique de l’IOTA ; l’élaboration du rapport sur la situation des hôpitaux de 2010 à 2013.

 

En ce qui concerne le projet du budget au titre de l’année 2015, les administrateurs ont noté un fait nouveau. « En effet, face aux insuffisances des subventions du budget d’Etat, l’ANEH a développé la recherche d’autres sources de financement. C’est ainsi qu’ayant une convergence d’intérêts, la CANAM a répondu à notre sollicitation en nous notifiant un montant de 20 millions pour finaliser les documents de référentiels », a noté le Directeur Diarra.

De son côté, le représentant du ministre, M. Ousmane Doumbia, au regard de ces résultats, le contexte actuel leur impose d’intégrer dans leur examen du projet de budget 2015 les principes  suivants : deux types de planifications. La première dénote de la pertinence en retenant les activités pertinentes donnant à la fois plus de visibilité et de lisibilité aux établissements hospitaliers et à l’ANEH, conformément à leurs missions respectives. La seconde relève de l’efficience qui consiste à mettre la réalisation du maximum d’activités, avec un peu de ressources  surtout financières et cela conformément aux procédures en vigueur.

 

Mountaga DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER