Dr. Souleymane Thiam : «L’appendicite est une maladie fréquente chez les enfants de 7 à 15 ans»

0

Docteur Souleymane Thiam, chirurgien généraliste et chef de service de chirurgie de l’hôpital de Gao, nous explique les causes et la manifestation de l’appendicite, le traitement et les conseils. L’appendicite est une inflammation aiguë de l’appendice vermiforme ou appendice iléo-caecal. C’est une urgence chirurgicale absolue. Elle est fréquente et atteint surtout les enfants de 7 à 15 ans. L’appendice est un reliquat de l’intestin qui est appendu à la première partie du gros intestin qu’on appelle  le coecum. Il est situé à 3cm au-dessous de l’abouchement de l’intestin grêle ou ileon au coecum, d’où le nom de l’appendice ileocoecal.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Les causes de l’appendicite sont nombreuses, elles peuvent être bactériennes, parasitaires, virales, fongiques ou stercorales. Mais ce qui est important à savoir, c’est que cette affection est surtout concomitante aux infections rhino-pharyngiennes saisonnière de l’enfant d’où la fréquence élevée de la maladie chez l’enfant.

Comment se manifeste l’appendicite ?

Cette maladie se manifeste par une douleur de la fosse iliaque droite au point de Mac Burney, qui est l’union de 2/3 interne et 1/3 externe de la ligne joignant l’ombilic à l’épine iliaque. Cette douleur est surtout caractérisée par sa fixité de siège. En plus de la douleur, nous pouvons noter la fièvre en fonction du délai d’évolution de la manifestation. À l’examen physique, on remarque une douleur à la palpation du point Mac Burney. Il faut noter que le diagnostic est surtout clinique mais les examens complémentaires peuvent être demandés pour confirmer, à savoir l’échographie et la numération formule sanguine.

Y a-t-il un traitement ?

Oui. Il comprend deux volets : le traitement médical qui consiste à donner les antalgiques contre la douleur, les antibiotiques pour lutter contre les infections en cause. Mais ce traitement médical est toujours associé à un traitement chirurgical. Traitement chirurgical, il s’agit là de l’ablation de l’appendice appelé appendicectomie. Elle peut être réalisée soit par laparotomie, c’est-à-dire la chirurgie à ciel ouvert ou chirurgie classique, soit par la coeliochirurgie, vidéochirurgie ou laparoscopie. La dernière a révolutionné le monde actuel.

Depuis votre prise de service à l’hôpital de Gao, combien de cas avez-vous opéré ?

En 6 mois d’exercice à l’hôpital de Gao, nous avons opéré 23 cas.

Avez-vous des conseils pour la population ?

Dès que vous vous sentez mal, allez à l’hôpital, quelle que soit la maladie. Car  étant à la maison, le médecin ne peut rien. Il faut éliminer une appendicite devant toute douleur qui siège dans la fosse iliaque droite et consulter rapidement un médecin.

Un mot pour conclure ?

C’est une bonne chose que Le Reporter approche ce domaine de la santé, car il y a beaucoup de maladies que la population doit connaître afin de prévenir et faciliter la tâche aux médecins, avant que ça n’arrive à la complication. Cela  n’est possible que par l’aide de la presse. Je vous remercie.

Safiatou THIAM

PARTAGER