Lancement officiel de la 2ème campagne de vaccination contre la COVID 19 : Le comédien « Garibou fama » a reçu la première dose

0

Le gouvernement du Mali a lancé officiellement, le vendredi 12 août 2022, le 2ème passage de la campagne de vaccination COVID-19 sur le terrain de football de Quinzambougou. La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre délégué auprès du ministre de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, de la solidarité, des réfugiés et des déplacés, Oumarou Diarra. Il était accompagné du Représentant Résident par intérim de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ainsi que du maire, des autorités coutumières de Quinzambougou. A l’issue de la cérémonie officielle, le jeune comédien « Garibou Fama », s’est fait vacciner sur place contre la « COVID-19.

« Cette cérémonie qui nous réunit ce matin traduit l’engagement des plus hautes autorités du pays à soutenir les efforts de lutte contre la Covid-19. Elle est aussi pour l’Etat et ses Partenaires Techniques et Financiers, le reflet de la recherche constante d’un état complet de bien-être physique, mental et social au profit des couches les plus vulnérables », a introduit le ministre délégué, Oumarou Diarra. « Du début de la vaccination covid-19, le 31 mars 2021, au 20 juillet 2022, 1 991 000 personnes ont été vaccinées dont 1 450 638 personnes complètement vaccinées, soit 15,30% », a-t-il rappelé. « Ce faible taux de couverture pourrait s’expliquer par le fait que beaucoup de cibles restent non couvertes par la vaccination surtout au niveau de certains secteurs tels que l’agriculture, la pèche, le transport, le commerce, l’élevage et les sociétés et entreprises publiques ou privées, les institutions de la république, les chambres consulaires et la société civile », a expliqué le ministre délégué auprès du ministre de la santé et du développement social, Oumarou Diarra.

Avant de laisser entendre que la présente campagne et celles annoncées pour le futur auront pour but d’accélérer la couverture vaccinale contre la covid-19 en vue d’atteindre l’immunité collective (70%) d’ici fin décembre 2022.

Pour ce faire, il a exhorté l’ensemble des acteurs présents, en dehors des stratégies classiques de couverture des cibles, à promouvoir la culture des innovations à travers l’utilisation des vaccinodromes au niveau des lieux de regroupement (marché, gare routière, espaces universitaires, camps de déplacés internes), les dialogues communautaires suivis de vaccination, les stratégies d’opportunité au niveau des lieux culturels, le plaidoyer à l’endroit des groupes cibles. « Au cours de cette campagne, un accent particulier sera mis sur les doses boosters, c’est-à-dire les troisièmes doses pour ceux-là qui le désirent », a-t-il signalé.

Quant au représentant par intérim de l’OMS au Mali, Dr. Itama Mayikuli Christian, il a affirmé que c’est grâce à la détermination et l’engagement du gouvernement malien dans la lutte contre la covid-19 avec l’appui des partenaires dont sa structure, l’UNICEF, l’USAID, la banque mondiale, les organisations internationales et nationales, qui ont permis, jusque-là, d’empêcher la propagation incontrôlée de la covid-19 au Mali. « Faites vacciner les personnes âgées de 12 ans et plus pour cette seconde phase de la campagne de vaccination », a-t-il exhorté.

Le maire de la commune II du district de Bamako, ainsi que le chef de quartier de Quinzambougou, ont invité la population à sortir massivement pour se faire vacciner afin de rehausser le taux de vaccination pour l’accélération de l’atteinte de l’immunité collective visant 70% d’ici fin décembre 2022.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here