Lutte contre la tuberculose : le HCA et la fondation Yamadou Sidibé montre le bon exemple

0

Parce que nous savons que pour sourire il faut être en bonne santé, et parce que nous sommes majoritairement composé de médecin et pharmacien, l’association havre de charité et d’abnégation (HCA) dans son désir de partager le sourire, s’implique dans le maintien de l’état de complet bien-être physique et morale de sa communauté, ainsi pour un monde exempt de Tuberculose, et pour la célébration du 24mars, journée dédiée à cette cause, le HCA et la fondation Yamadou Sidibé s’engage à soutenir les personnes souffrants de la tuberculose.

 La tuberculose est une maladie grave due à un bacille qui atteint le plus souvent les poumons mais peut aussi toucher d’autres organes (tuberculose extra pulmonaire). La tuberculose est une maladie infectieuse potentiellement mortelle due à une bactérie dénommée Mycobacterium tuberculosis ou bacille de Koch (BK), du nom du médecin qui l’a découverte en 1882, Robert Koch.

 Elle se transmet d’une personne à l’autre par voie aérienne, par l’inhalation de seulement quelque gouttelette de salive, lorsque le tuberculeux parle, tousse, éternue ou crache, projetant ainsi dans l’air des milieux de BK. À ceci s’ajoutent des  facteurs favorisants l’infection au BK dont le tabagisme qui est le plus incriminé, l’utilisation de drogue en intraveineuse, la malnutrition, le VIH, l’intoxication médicamenteuse, la promiscuité, les conditions de vie socio-économique d’effectuées. L’adulte jeune et les hommes sont près de deux fois plus atteints que les femmes.

Les étapes de l’infection : d’abord la primo – infection, qui est le plus souvent inapparente chez l’adulte ou simplement reconnue par la notion de virage des réactions cutanées à la tuberculine (IDR), mais la littérature rapporte qu’elle peut être symptomatique chez les enfants à 90%, dominées par la toux dans 50% des cas, douleurs thoraciques, dyspnée, adénopathies périphériques dans 37,7% des cas, et les signes généraux.

Ensuite la tuberculose pulmonaire maladie ou tuberculose pulmonaire commune, qui est la forme la plus fréquente et la source essentielle de la contagion, elle est consécutive soit à une réinfection endogène à distance de la primo-infection tuberculose (après laquelle le BK reste quiescent dans les ganglions médiastinaux), soit à une réinfection massive.

À partir du poumon, le bacille peut diffuser dans l’organisme et causer d’autres atteintes, ganglionnaires, ostéo-articulaires et génito-urinaires notamment. Les formes diffuses (miliaires) et méningées sont les plus létales.

Les antituberculeux sont gratuits.

On estime que le  diagnostic  et le traitement, à temps de la tuberculose ont permis de sauver 53 millions de vies entre 2000 et 2016. Sachant que mettre un terme à l’épidémie de la tuberculose d’ici 2030, fait partie des objectifs cibles de l’OMS pour le développement durable de la santé, adoptés en 2015. Le HCA et la fondation Yamadou Sidibé soutient les patients souffrants de la tuberculose, et sera toujours au premier rang pour les donner le sourire.

 

HCA/Fondation Yamadou Sidibé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here