Lutte contre le VIH/SIDA : L’AJCAD-Mali s’active

0

En collaboration avec le Haut Conseil National de Lutte contre le VIH/SIDA, l’association des Jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie a initié un projet : «Un Nouveau départ sans VIH/SIDA». Ledit projet a été officiellement lancé le vendredi 8 janvier 2016 au Gouvernorat du district de Bamako, sous l’égide de Dr Dantouma Koita, Chargé de suivi de projets du HCNLS. A ses côtés : Mme Aminata Sidibé, représentante du président de l’association des personnes vivant avec le VIH/SIDA et de Adam Dicko, Présidente de l’AJCAD.

 

L’objet de ce projet : «Un Nouveau départ sans VIH/SIDA», c’est d’arriver à un niveau où, il n’y aura plus de nouvelle infection. Ce projet qui va durer 3 mois, pour la Présidente de l’association Adam Dicko, va concerner les localités comme Bamako, Koulikoro et Ségou. En effet, les activités du projet seront axées essentiellement sur les actions de plaidoyer que les membres vont mener auprès des populations à travers des sensibilisations au cours desquelles, l’association va former les jeunes sur les méthodes de prévention du VIH/SIDA, des conférence-débats et des campagnes de sensibilisations.

Dans son discours de bienvenue, la présidente Adam Dicko a tout d’abord rappelé à l’assistance les objectifs visés d’ici l’horizon 2030 par les Nations Unies. A titre de rappel, il faut noter les leaders du monde qui ont mis un accent particulier sur l’élimination du SIDA à l’horizon 2030. L’engagement a été renouvelé pour la stratégie d’accélération de la riposte à l’épidémie de SIDA d’ici 2030. L’accélération de cette riposte dans les pays les plus affectés et à faible revenu ou intermédiaire permettra des résultats conséquents avec : « 28 millions d’infections à VIH évitées de 2015 et 2030, 21 millions de décès liés au  SIDA  évitées de 2015 et 2030 ». Alors pour atteindre ces objectifs, Adam Dicko dira qu’il faut que chacun joue sa partition. L’AJCAD-Mali étant un regroupement jeune ne pourra rester en marge de ce combat et raison pour laquelle, elle s’est engagée à jouer son rôle en initiant ce projet «Un Nouveau départ sans VIH/SIDA». Cela est bien possible pour elle, si les membres se donnent la main, c’est bien possible également si les membres adoptent les méthodes de prévention.

Pour sa part, la représentante des personnes vivant avec le VIH/SIDA, Mme Aminata Sidibé,  a salué cette initiative venant de la jeunesse. Avant d’ajouter que si la jeunesse prend conscience et adopte un changement de comportement, les objectifs recherchés par le Président de la République, les partenaires, tous les acteurs de la lutte contre le VIH/SIDA et l’ensemble de son gouvernement seront atteints d’ici 2030.

Après avoir salué et encouragé l’initiative de l’association, Dr Dantouma Koita, représentant du Haut conseil de lutte contre le VIH/SIDA, Chargé de suivi de projets affirme à haute voix que le Mali dispose sans nul doute, une jeunesse consciente et valable. Et les preuves pour lui, s’aperçoivent dans tous les domaines.

A noter que l’activité a été enrichie par des prestations d’artistes et humoristes (Bluffou, Fristal et les deux humoristes (Bibi et Djibril) sur la sensibilisation au VIH/SIDA.

 

Drissa KEITA  

 

 

PARTAGER