Prévention contre le Coronavirus : L’appel à la prudence de la ministre Dr Diakité Aissata Kassa Traoré à ses collaborateurs

0

Actualité oblige, le traditionnel Conseil de Cabinet, du lundi 23 Mars dernier, présidé par Mme le ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, s’est largement étendu sur la prévention au Covid-19. Profitant de l’occasion, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, ministre de tutelle, a appelé  ses collaborateurs à faire preuve de vigilance et de prudence, antidote pour prévenir le Covid-19. « Même si le Mali n’a pas encore enregistré de cas, la vigilance doit être de mise » a-t-elle prôné. Et d’ajouter que la prévention est, avant tout, une question de responsabilité individuelle et collective.

En respect aux décisions issues de la session extraordinaire du Conseil National de Défense, présidé par Président de la République, Ibrahima Boubacar Keita, le mardi 17 Mars 2020, la ministre de la Promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré, a fermement instruit à ses collaborateurs de renforcer les mesures préventives afin de réduire les risques du Covid-19.

Praticienne de son état,  la ministre Dr Diakité Aissata Kassa Traoré n’a pas ménagé son temps pour expliquer les mesures préventives en vigueur et le plan d’urgence dicté par le chef de l’Etat pour faire face à l’épidémie. Elle a invité ses collaborateurs à ne pas arrêter les activités. Par contre, elle leur a demandé de réduire le nombre de participants au minimum nécessaire chaque fois qu’ils organisent des rencontres. Aussi, la ministre a surtout insisté sur le lavage  régulier des mains avec un produit nettoyant à base d’alcool ou les laver à l’eau et au savon. « En se lavant les mains, on peut réduire le risque. Toussez ou éternuez dans votre manche, éviter les contacts rapprochés tels que se serrer les mains ou s’embrasser » a-t-elle conseillé. Avant d’inviter les uns et les autres à être des relais pour sensibiliser leurs pairs. Elle a aussi profité de l’occasion pour lancer un message aux femmes d’éviter de faire la sourde oreille en participant aux cérémonials des baptêmes et mariages en masse. Selon la ministre, la vigilance doit-être de mise car aucun pays n’est à l’abri de cette méchante maladie. Et de rappeler qu’au plus haut niveau, le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement œuvrent à combattre cette pandémie qui constitue un danger pour la santé de l’homme.

Ramata Tembely

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here