Accord politique de gouvernance et Dialogue politique inclusif : Les Républicains en ordre de bataille pour son appropriation

0

Dans le cadre de son projet de campagne de communication et d’information en vue d’une meilleure appropriation de l’accord politique de gouvernance et du Dialogue politique inclusif, le Front Patriotique – Les Républicains a organisé, le mardi 18 juin 2019 à la Pyramide du souvenir, une assemblée générale d’informations avec tous ses points focaux.

Pour le président de l’Association Front Patriotique- Les Républicains, Boubou Doucouré, l’objectif de cette rencontre était de réunir l’ensemble des points focaux  de l’association de l’intérieur pour ensemble se mettre d’accord sur une vision globale de leur participation au dialogue national inclusif. Au dire du Président, dans le cadre de ce dialogue, ils veulent se positionner sur le dialogue social, le dialogue entre tous les Maliens. Plus loin, il dira qu’il s’agit d’instaurer un dialogue intra-communautaire à l’intérieur des différentes communautés et un dialogue intercommunautaire pour que les différentes sensibilités et communautés puissent se parler entre elles et qu’elles puissent trouver ensemble des points convergences pour que le pays puisse s’en sortir. Selon lui, c’est dans cet esprit qu’ils ont appelé à Bamako l’ensemble de leurs points focaux des régions pour qu’ils puissent  préparer ensemble ce dialogue. « Nous avons décidés d’aller vers les Maliens, de partir partout au Mali où c’est possible, où les Maliens voudront bien nous écouter, d’aller les parler, mais surtout de les expliquer le contexte actuel et de les écouter afin qu’ils se prononcent sur les grandes questions de la nation », a-t-il expliqué. Cependant, il a déclaré que c’est de ces réflexions que sortiront les conclusions  qui seront transmises aux autorités afin que les vraies préoccupations du peuple malien puissent être prises en compte.

Le conseiller spécial à la Primature, représentant le Premier Ministre, Sidi Mohamed Diawara, a salué cette initiative, selon lui, il est  venu au nom du chef du gouvernement réitéré leur soutien à l’organisation, mais aussi de s’adresser à l’audience en lui présentant brièvement l’accord politique de gouvernance qui a conduit à la mise en place du gouvernement actuel et qui détermine les axes d’interventions du gouvernement. Ainsi, il a évoqué ces différents axes notamment la sécurisation du centre du  pays et la stabilisation du pays, l’organisation du dialogue politique inclusif, les réformes politiques et institutionnelles dans le consensus, la lutte contre l’impunité, la gabegie, l’enrichissement illicite, également la promotion de la jeunesse et de la femme. Par ailleurs, il a fait savoir qu’il est venu encourager les membres de l’association pour aller à l’intérieur du pays, portés le message et d’expliquer que l’action du gouvernement s’inscrit essentiellement dans le cadre de la stabilisation du pays, la sécurité de l’ensemble des Maliens qu’il soit du Nord, du Centre ou du Sud. « Voilà les obligations que le gouvernement a et voilà les obligations qu’il entend honorer. Aujourd’hui, nous avons une société civile assez dynamique qui est disposé à porter le message et nous au niveau de la primature et c’est certains que c’est également au niveau du gouvernement, nous sommes disposés à travailler avec toutes les bonnes volontés pour le message, qui est un message de paix, de rassemblement de toutes les forces vives de la nation », a-t-il précisé.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here