Bandiagara : l’ADB dénonce des actes criminels et odieux visant à saper les efforts d’apaisement du gouvernement

1

De pauvres paysans dogons travaillant dans leurs champs, tués, blessés ; d’autres enlevés ; 200 têtes de bovins emportées, cet effroyable bilan fait sortir de ses gonds l’Association pour le développement du cercle de Bandiagara dont les efforts d’apaisement sont ainsi mis à mal. Voici l’intégralité du communiqué de l’ADB.

L’Association pour le Développement du Cercle de Bandiagara (A.D.B.) a appris avec consternation les massacres ciblés et les différentes atteintes survenus dans la commune rurale de Pignari-Bana, Arrondissement de Goundaka, dans le Cercle de Bandiagara.

Le mardi 30 juillet 2019, un véhicule des forains, sur le chemin de retour de la foire de Fatoma, a été attaqué par des assaillants qui ont fait descendre tous les Dogons, au nombre de neuf (09), en laissant à bord les autres ethnies. Ces Dogons furent ensuite froidement égorgés. Les victimes sont des villages de Tounkari, de Boudou, de Niandari, de Sarèrè, et de Midjiboli. Les corps des victimes n’ont toujours pas pu être récupérés, ni par les populations ni par les militaires venus de Sévaré.

Une autre attaque qui a eu lieu dans la même commune fut portée sur de paisibles paysans Dogons travaillant dans leurs champs, a fait 5 morts et 2 blessés graves admis à l’Hôpital Sominé Dolo de Sévaré.

Le mercredi 31 juillet, dans la commune rurale de Sangha, dans le cercle de Bandiagara, vers la frontière avec la commune de Diankabou, cercle de Koro, une attaque a fait plus d’une dizaine de morts, 6 personnes enlevées, tous Dogons, et plus de 200 têtes de bovins emportées.

L’Association pour le développement du cercle de Bandiagara (A.D.B.) condamne avec la dernière rigueur ces actes criminels et odieux qui viennent de mettre à mal les efforts des missions d’apaisement en cours menées par le Gouvernement, les Associations de Développement des cercles de Bandiagara, Bankass, Douentza, et Koro, appuyées par de hautes personnalités issues des ethnies dogon et peul.

L’ADB demande au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour rechercher, arrêter et traduire les auteurs de ces crimes devant les juridictions compétentes. L’ADB présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Bamako, le 1er août 2019

Le Président Amadou KASSAMBARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Tant que la france controlle la monnaie de ces pays et tant qu’elle peut imprimer des billets par millions pour donner a des gens a zero franc pour commettre des crimes, il n’y aura pas de paix au Mali et les pauvres Maliens/Maliennes ne ferons que compter ses morts. Je l’ai toujours dit depuis le debut de l’intervention francaise au Mali qu’elle veut allumer le feu au Mali et essayer de creer des conflits communautaires. Je demande aux leaders Maliens/Maliennes et au peuple Malien de demander l’apport des pays dignes de confiance comme la Russie. Ce qui se passe au Mali aujourd’hui n’est pas du tout nouveau dans les pays opprimes par la france. Elle a joue la meme carte dans tous ces pays sous son puissance avec la complicite de cette communaute imperialiste. Ce n’est pas pour rien que la france a fermer les yeux sur l’achat des avions pourries car pesonne ne peut vendre des avions militaires dans un pays imperialiste sans le pays ait des informations sur ces engins militaires. La france sait quand clouant l’armee Malienne au sol, elle n’aura pas les moyens rapides de dejouer des complots de pseudo conflit communautaire. J’esprere que la france ne va pas cas meme oser dire au monde que les engins explosifs dans la region de Mopti sont l’oeuvre des Fulani ou Dogon. Maliens/Maliennes la france est a l’oeuvre pour une division du Mali avec ses amis et les conflits, soit disant ethniques, sont la solution a leur mission commandee au Mali et il est temps que le peuple Malien se leve. Je l’ai dit depuis 2013 que la france va maintenir un climat de ni paix ni guerre pendant longtemps et que la france n’a pas fini de faire couler le sang des Maliens/Maliennes a travers des criminels Africains et etrangers qu’elle paye avec l’argent des Africains. De plus, la france vend de l’uranium dans le monde alors qu’elle ne produit de l’uranium etc. Cela doit faire reflechir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here