Cercle de Nara : Les animaux meurent de faim

0

L’une des principales sources de revenus dans le cercle de Nara demeure l’élevage. Cette activité est aujourd’hui menacée par un manque crucial d’aliment bétail au niveau du cercle. Et les conséquences sont très visibles dans la zone avec des carcasses d’animaux qui jonchent le paysage tout au long de la route Diéma-Nara. 

Les populations du cercle de Nara assistent impuissants à la destruction de leur cheptel par le manque et la cherté de l’aliment bétail dans le cercle. Cette situation est engendrée par le mauvais état de la route Nara-Diéma. Selon les populations, les transporteurs, par crainte de l’état de la route, ont cessé de transporter les aliments bétail dans le cercle de Nara. Ce qui a amené les commerçants à hausser le prix de l’aliment bétail. « La situation économique des uns et des autres ne les permettant pas d’acheter l’aliment-bétail. Les animaux sont affaiblis par la faim et livrés à toutes sortes de maladies. Les éleveurs ont perdu beaucoup de tête à cause de cette situation de manque et de cherté d’aliment bétail », a déploré Samba, un éleveur dans le cercle.

Cette même situation affecte la performance des bœufs de labours en ce début d’hivernage. « Les bœufs de labours ont tous maigris par la faim. Du coup, leur performance dans le travail est réduite. Pire, il y a des familles qui ont perdu leurs bœufs de labours. Elles sont aujourd’hui pénalisées en ce début de travaux champêtres », a-t-il regretté.

Le seul responsable de cette situation que vit le cercle de Nara n’est autre que les autorités car, selon les populations, cette situation est le fruit des dizaines d’années de désintérêt des différents pouvoirs successifs.

Y.C

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here