Coordination des Associations et ONG Féminines du Mali(CAFO) : Les femmes du Mali derrière la présidente Oulématou Sow pour soutenir la Transition

0

L’information a été donnée à travers un point de presse, tenu le mardi 7 Décembre au siège du Conseil national de la société civile. Qu’il n’existe plus encore deux bureaux à la CAFO, le désaccord qui a divisé la coordination des Associations et ONG Féminines du Mali (CAFO),  a pris fin et l’unique bureau sera dirigé par la présidente Dembélé Oulématou Sow. C’était en présence de Boureima Allaye Touré, président du Conseil national de la société civile, de la présidente de l’autre tendance de la CAFO Barry Aminata Touré et de l’actuelle présidente Dembélé Oulématou Sow.

Tout d’abord, afin de mettre l’évènement dans son contexte, la présidente de la CAFO Dembélé Oulématou Sow a exprimé le soutien de son organisation aux autorités de la transition. Pour elle, cette période de transition au Mali est une opportunité pour les femmes de contribuer à la refondation de notre pays, jusqu’à sa reconstruction. A cet effet, la CAFO soutiendra, dit-elle, la réussite de la transition au Mali. C’est pourquoi, sans autre forme de procès, elle a  demandé aux autorités de la transition d’impliquer les femmes dans la gestion du Pays. Car selon elle, ce sont les femmes qui, par l’entremise d’autres organisations de la société civile, poussent les gouvernants à aller de l’avant. « C’est pour dire que cette transition en cours a besoin de nous les femmes pour que nous puissions jouer ce rôle de veille et de contrôle citoyen» a-t-elle indiqué.

Pour sa part le président du Conseil national de la société civile, Boureima Allaye Touré dira que la CAFO est une et indivisible. C’est la nouvelle donne. Selon lui, il n’y a plus de camp Mme Barry ni du camp Mme Dembélé. Il n’y a que la Coordination des associations et ONG féminines du Mali(CAFO). Occasion pour lui d’affirmer à haute et intelligible voix que les femmes du Mali sont désormais unies pour toujours.

« Aujourd’hui nous nous sommes réunis parce que des sœurs, des femmes compréhensibles ont accepté de faire la paix. La CAFO est unifiée pour toujours et à jamais » a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, il a invité le nouveau bureau à travailler à rencontrer toutes les faîtières de la société civile, des institutions et d’autres  organisations.

De son côté, Barry Aminata Touré, précisera que de gros efforts ont été consentis pour cette union entre les femmes du Mali. « Nous avons décidé de nous engager dans un processus réaliste en tant que membres de la CAFO, à nous tourner vers l’avenir, à coopérer, à se tolérer et à tirer un trait sur les mésententes du passé. Nous allons le démontrer  avec preuve dans un Mali uni dans sa diversité culturelle » dit-elle.

Toujours selon elle, c’est étant unies que les femmes du Mali peuvent appuyer le Gouvernement dans sa lourde mission pendant cette transition.

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here