Culture : Les KEITA « Bougari – Si » en communion à Komanfara

1

Komanfara, capitale des KEITA Bougari –Si. C’est le moins à retenir de la rencontre organisée par la fratrie des Bougari –Si, à l’occasion de la 8ème édition de son forum. L’événement a eu lieu le samedi 20 et dimanche 21 avril 2019 à Komanfara ; en présence d’une foule nombreuse, venue un peu partout du Manden ; Mali et Guinée. L’association fratrie lignagère Mansarénna a parrainé cette 8ème édition du forum des Bougari – Si. La cérémonie d’ouverture était présidée par Daouda KEITA, maire de la commune de Siby, en présence du représentant  du ministre de la culture, Abdramane Diarra.

Les KEITA « Bougari – Si « Se rencontrer ; Echanger ; S’informer pour mieux s’entraider » ; tel a été le mot clé de cette 8ème édition du forum des Bougari – Si.  Au programme, les organisateurs ont vu grand. Des représentations folkloriques très riches, avec des troupes venues un peu partout du Manden ; les masques Dogon ; des témoignages et autres prestations de percussionnistes, ont meublé en partie ce forum des Bougari – Si.

Pour la circonstance, l’esplanade de l’école fondamentale de Komanfara a servi de cadre aux activités. Hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux, tout Komanfara, voire le Manden était là. Et c’est dans une place pleine comme un œuf, que le chroniqueur de la Guinée Conakry, Adama DIABATE, connu sous l’appellation de LA SOURCE, a fait merveille. A lui seul, le Chroniqueur a donné tout son éclat au forum.

En effet, LA SOURCE, durant plus de 2 heures d’horloge, a édifié les Mansareéns, particulièrement les Bougari – Si, sur leur histoire. Bref, l’histoire du Manden ; Sounjata KEITA, de son ascendance et sa descendance, rien n’a été occulté par l’émérite Chroniqueur de la Guinée Conakry.

Avant d’en arriver là, le matin du dimanche, NamoryBintou KEITA, le Chef de village de Komanfara, conformément à la tradition, a été escorté par une foule nombreuse, de  son domicile à l’esplanade.

Son arrivée sur place a sonné le coup d’envoi officiel du forum. C’en  est une série d’interventions, à commencer par le chef de village. Il a été suivi par les représentants des localités de Kegnebacongo, Balan bakama, Sobra, Guetagnan, Bananikoro ; ajoutés l’association mansarenna, la communauté des Koné, le représentant du ministre de la culture et le Maire de Siby.

Dans son intervention, NamoryBintou KEITA, le chef de village, a fortement remercié les participants au forum ; mention particulière à Mansarenna pour sa forte mobilisation.

Abdramane Diarra, chef de division au service de la culture à la préfecture de Kati, a représenté le ministre de la culture au forum. Dans une intervention très poignante, Diarra a rappelé l’importance, surtout le rôle et la place de la culture dans la paix et la cohésion dans notre pays.

Le Maire de Siby, Daouda KEITA, a exprimé toute sa satisfaction quant à la ténue de ce forum. Il en a profité pour appeler à la paix et la cohésion sociale dans le Manden et partout au Mali.

Pour revenir à la participation de la fratrie Mansarenna, elle a été très largement appréciée par les organisateurs du forum et les notabilités de Komanafara. Le président de Mansarenna, Docteur Etienne Pascal KEITA, a mis à profit ce forum pour faire des consultations ophtalmologiques gratuites dans le village. Plus de 75 personnes ont été consultées par l’équipe du Dr Etienne.

Avant de quitter Komanafara, sous la conduite du Dr Etienne Pascal KEITA et de Dialla KONATE, la délégation de Mansarenna a rencontré le chef de village à son domicile. A l’occasion, un lot de médicaments pour les yeux a été offert au village de Komanafara.

Pour rappel, les Bougari – Si sont des KEITA, descendants de Mansa Bougari, qui a régné sur une partie du Manden au 17ème siècle. Mansa Bougari est lui-même un des 5 enfants de Niani Mansa Mamourou ; qui est aussi un descendant direct de l’empereur Sounjata KEITA, fondateur du Mali.

Komanfara fait partie des 21 villages de Siby ; environ 80 km le sépare de Bamako.

Seybou KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here