Deuil national au Mali: Le Président de la République a prié ce vendredi 29 Mars 2019 à la Grande mosquée de Bamako

10

« L’heure est à l’appel, à l’apaisement. L’heure est à l’appel, à la concorde, l’heure n’est pas à l’appel à une quelconque vindicte » dixit IBK

Le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a décrété lors du conseil des ministres d’hier jeudi 28 mars 2019, trois jours de deuil national suite à l’attaque sanglante et barbare, qui a fait près de 160 morts dans le village de Ogossagou.

Depuis ce vendredi 29 Mars 2019, les drapeaux sont en berne sur les bâtiments et édifices publics. Dans le même temps, il a été demandé de prier pour le retour de la paix au Mali.

Crédits photos : CcomPRM
Crédits photos : CcomPRM

Arrivé à la grande mosquée de Bamako aux environs de 13 h15 à la surprise générale de tous, sans avoir été au préalable annoncé et avec un dispositif sécuritaire et protocolaire très réduit, IBK tout de blanc vêtu a pris part à la prière et à la séance de bénédictions pour le repos de l’âme des disparus et pour le retour de la Paix au pays.

A l’issue de la prière et des bénédictions, le Président de la République s’est adressé à l’assemblée et au peuple malien: « C’est surtout une fois de plus un remerciement à la communauté musulmane, à la grande mosquée et à ses dirigeants, l’Imam Kokê Kalé, et tous ceux qui sont dans l’organisation à ce niveau ici, et le Ministre des cultes et des affaires religieuses. Et, qu’il y’ait eu cette prière du vendredi sous un format national, à caractère solennel, après les tragédies que le pays vient de vivre, était indiqué que nous nous retrouvions en un lieu de réflexion comme celui-ci, en un jour comme celui-ci pour implorer notre Seigneur, Dieu, Allahou Soubhana Wat’Allah, qu’il jette un regard de compassion sur ce pays qui est sa création, sur nous ses enfants, ses créatures, qu’il mette dans nos cœurs des sèves d’amour, de fraternité, de vivre ensemble, et surtout que chaque jour qu’il nous renforce dans nos convictions, qu’il n’y a pas d’alternative à la paix, qu’il ne saurait en avoir. Et sans la paix, la survie de ce pays sera compromise. Si des voisins depuis des siècles, n’arrivent plus à vivre ensemble, qu’à Dieu nous plaise, ce n’est pas de cela qu’il s’agit . Il y’a des actes de banditisme caractérisés qui veulent s’insinuer aujourd’hui dans ce pays-là pour semer le désordre à l’abri duquel ils peuvent prospérer. Ces gens-là, ceux-là ne sont pas du tout en faveur de la paix, la paix n’est pas favorable à leurs entreprises crapuleuses, qui n’ont rien à voir avec la tranquillité des communautés, même lorsqu’ils prétendent défendre ces communautés-là. Non il s’agit d’intérêt particulier, de vol de bétail, de vol de céréales ou d’autres choses. Je ne privilégie aucun côté, aucune espèce d’hypothèse, mais je dis qu’il est temps pour nous maliens d’ouvrir les yeux. Qu’ils nous laissent, arrêtent d’en invectiver tel ou tel, cela quelque fois, cache des mauvaises consciences, dont nul n’est dupe. L’heure est à l’appel, à l’apaisement, l’heure est à l’appel à la concorde, l’heure n’est pas à l’appel à une quelconque vindicte, ou la désignation du doigt de tel ou tel. La justice est désormais en branle, elle est en train de travailler, et Inshallah, ce qui doit être su, se saura, c’est à dire la vérité, ce Dieu, est Dieu de vérité, Dieu aime ce pays, et quelles que soient les postures, quelles que soient les gesticulations, laissons les juges travailler, laissons le procureur du pôle antiterroriste travailler et son équipe, et il aura tous les moyens. Et il vrai aussi qu’aujourd’hui, il y’a un regard international, il y’a une cour pénale internationale qui est là aussi, et ses équipes sont là. Donc que chacun fasse attention, à son dire, à son faire, à son agir, tout sera scruté, tout sera analysé et les responsabilités seront situées au niveau où elles doivent être interpellées. Donc je pense qu’une journée comme celle-ci apaise les cœurs, quand on sort d’une telle prière, il y’a un sentiment de soulagement quelque part et de prière profonde pour le repos de l’âme de ceux qui sont partis, dans des conditions dont nous parlons avec beaucoup de tristesse, mais nous prions Dieu, Allahou Soubhana wat’Allah pour qu’ils soient parmi les bien-heureux, et Dieu sait accueillir les bien-heureux. Les conditions de leur mort sont telles que nous sommes certains qu’ils sont parmi les bons-heureux Inshallah ».

Le Président de la République a au cours de son entretien évoqué la situation actuelle du pays , ses multiples rencontres avec ses frères, tout cela pour apaiser le pays et faire face à l’avenir de notre unique Patrie, pays béni selon le Chef de l’Etat. ” Je fais tout ça et je vais continuer à faire tout ce sacrifice pour le Mali et l’avenir des fils du Mali » a déclaré IBK.

Le Président de la République, a ensuite appelé ses compatriotes a dénoncer auprès des autorités, tous les cas de commerce, de transport et de vente de stupéfiants notamment la drogue qui causent actuellement beaucoup de dérapage criminel au sein de notre société.

La prière dirigée par l’Imam Mamadou Kokê Kalé, a mobilisé autour du Président de la République de milliers de fidèles musulmans, le Minsitre de la Justice Garde des sceaux et le Ministre du Culte et des Affaires Religieuses.

La Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Faites accompagner ces prière par un plan strategique efficace de guerre. Toutes mes compassions à mes chers frères maliens.

  2. FAAROH NOIR ! COMBATS IDEOLOGIQUES ! FAAROH FIN LAH AUX FILS DES FAAROHS ! ZOMBI =DIEU AFRICAIN DENIGRE PAR LES ENVAHISSEURS ESCLAVAGISTES

    Diarra Adama
    Continuer à prier, ça ne sert à rien .Vous pensez que les gens qui viennent nous agresser ne prient pas.
    J’aime ·

  3. Continuez à prier.
    Dieu va descendre sur terre pour travailler à votre place..
    Si la prière pouvait faire quelque chose, on ne serait pas a
    Bien sûr, c’est plus facile d’aller se réunir dans une mosquée et faire des récitations dont 99% des gens ignorent le sens.
    Réfléchir et travailler est beaucoup plus difficile. On laisse cela aux autres.
    Nous, on préfère implorer Dieu pour qu’il vienne faire à notre place.
    En attendant, nous vivons de l’aumône et de l’assistance de ceux qui ont fait le choix de travailler plutôt que prier.
    Le temps que l’on passe dans ces récitations futiles, on ne le passe pas à réflechir sur les moyens de sortir de notre sous développement.

  4. Le roi MAUDIT de segou tu es et resteras un digne fils de wuruwaye, ton QI est inferieur a celui d’une vieille anesse, tu dois dire a ton Boua que “aides-toi et le ciel t’aidera” est la regle, ce n’est pas une priere hypocrite de Boua un vendredi qui va faire une difference. BOUA KA BLA

  5. Nous sommes en train d’assister à une guerre de 4ème Génération ( type guerre par procuration) voulue et imposée par une puissance étrangère dont l’effet majeur recherché est :
    1_ donner l’impression aux populations qu’elles sont abandonnées par l’administration de l’Etat,

    2_mettre les peuples d’un même terroir dos à dos, chacun pensant que l’autre est responsable des forfaits commis à son encontre,

    3_ decrédibilisation de l’Etat embrasement de la situation, massacres à répétions, guerre civile et/ou génocide,

    4_Ingérance Occidentale (au nom de l’assistance humanitaire, ou Droit Humanitaire International) à l’issue d’une résolution votée à main levée.,

    5 Arrivée et Incrustation des forces d’occupation, exploitation des ressources minières et préparation psychologique des leaders locaux à une Autonomie de leur Terroir, partition de l’Etat faible en entités non viables aussi bien sur le plan démographique que celui économique.
    Tout cela peut paraître abstrait aujourd’hui pour le citoyen Lamda, mais tous les ingrédients sont là et palpables:

    *Les peuls et les dogons s’accusent mutuellement et se font la guerre parce que un esprit malin veut qu’il en soit ainsi,
    *Les dogons et les peuls pensent chacun de leur côté que le gouvernent aide un camp au détriment de l’autre. Il arme les peuls contre les dogons. Et pourtant tout (pièce d’identité ramassée, dialecte parlé par certains assaillants) porte à croire que c’est des étrangers qui se déguisent selon le cas soit en peul ou soit en dogon et ça marche
    * Les représentants de l’exécutif et les forces de défense et/ou de Sécurité restent sourds quand ils sont sollicités.
    Les populations sont aujourd’hui meurtries, martyrisées, terrorisées, affamées et prêtes en l’absence des structures légales et requises de l’Etat à s’auto-administrer quelque soit le prix à pays.
    Solutions: l’Etat doit jouer pleinement son rôle d’Admistrateur général qui lui est dû d’une manière générale. Et en particulier il faudrait une vaste et profonde campagne d’information, et d’éducation des protagonistes et de toutes les populations sur les causes, origines, modes opératoires et les conséquences de ce type de conflit.

    Puisse Allah le Tout-Puissant préserver le Mali et les maliens d’une guerre qui ne dit pas son nom.

  6. Les plus grands idiots en Afrique sont les chefs d’Etat qui n’ont pas de dignité et de sens du patriotisme à cause de leur implication aveugle dans la franc-maçonnerie chrétienne comme un moyen de sauvetage après leurs carnages sur le continent contre leurs peuples au cours de leurs régimes aux services de leurs mentors Occidentaux.
    Pour cela Satan le roi de l’enfer les attendrait de pied ferme comme les compagnons déjà acquis de ses efforts sur terre et par conséquent il ne servirait à rien de tromper le peuple avec de langages sensibles des religions existantes par des comportements hypocrites.
    Ces chefs d’Etat se sont servis de leurs thaumaturges aux bons moments de leur vie après ils leur ont livré aux jeunes formatés d’avance par leur système de gestion imposé par l’Occident et de réseaux sociaux dans le but de leur déstabiliser pour faire plaisir aux instigateurs des guerres fratricides en Afrique afin de créer les vides sur nos territoires propices aux pillages de toutes sortes et dans lesquels voire à moyen terme la création d’un futur Etat de type Israélien pour brouiller les repères de l’histoire.
    Ils savent bien qu’ils ne seront jamais au paradis divin mais qu’au paradis luciférien étant l’occident.
    Pour juguler le banditisme Occidental sur le sol Malien il faudrait mettre à plat sans tarder tous les accords de présence militaire qui ont perdu tout son sens au profit d’une vision d’extermination des Maliens, ethnie par ethnie pour la naissance d’une nouvelle race méconnue dans notre histoire. Tout va crescendo si nous n’agissons pas à temps contre cette nouvelle vision coloniale de la France et ses alliées.

  7. Les plus grands idiots en Afrique sont les chefs d’Etat qui n’ont pas de dignité et de sens du patriotisme à cause de leur implication aveugle dans la franc-maçonnerie chrétienne comme un moyen de sauvetage après leurs carnages sur le continent contre leurs peuples au cours de leurs régimes aux services de leurs mentors Occidents.
    Pour cela Satan le roi de l’enfer les attendrait de pied ferme comme les compagnons déjà acquis de ses efforts sur terre et par conséquent il ne servirait à rien de tromper le peuple avec de langages sensibles des religions existantes par des comportements hypocrites.
    Ces chefs d’Etat se sont servis de leurs thaumaturges aux bons moments de leur vie après ils leur ont livrer aux jeunes formatés d’avance par leur système de gestion imposé par l’Occident et de réseaux sociaux dans le but de leur déstabiliser pour faire plaisir aux instigateurs des guerres fratricides en Afrique afin de créer les vides sur nos territoires propices aux pillages de toutes sortes et dans lesquels voire à moyen terme la création d’un futur Etat de type Israélien pour brouiller les repères de l’histoire.
    Ils savent bien qu’ils ne seront jamais au paradis divin mais qu’au paradis luciférien étant l’occident.
    Pour juguler le banditisme Occidental sur le sol Malien il faudrait mettre à plat sans tarder tous les accords de présence militaire qui ont perdu tout son sens au profit d’une vision d’extermination des Maliens, ethnie par ethnie pour la naissance d’une nouvelle race méconnue dans notre histoire. Tout va crescendo si nous n’agissons pas à temps contre cette nouvelle vision coloniale de la France et ses alliées.

  8. vous avez maudit aujourd’hui le Mali, car l’argent qu’ils ont distribué au hypocrite imams c’est les impôts des pauvres. Donc mette à votre tête que Dieu n’a pas besoin de votre invocations

  9. …IL FAUT RENFORCER LES MILICES DANS TOUTES LES REGIONS ET LES COORDONNER PAR L ARMEE MALIENNE…

    …IL FAUT UN AUTRE KOUROUKAN FOUGA….

    …IL FAUT COMBATTRE L ISLAMISATION ET LA FRANCISATION IDIOTE AU MALI ET PARTOUT EN AFRIQUE…

    …IL FAUT RENFORCER NOS CULTURES TRADITIONELLES ET MAANINFINYAH…..

    …IL FAUT ADOPTER L ANGLAIS COMME LANGUE INTERNATIONALE ET ELEVER NOS LANGUES EN LANGUES D’ EDUCATIONS PRINCIPALES….

  10. Inchallah notre faso ne tombera pas!!!! IL RESTERA DEBOUT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les ethnies maliennes ont toujours cohabite’ ensemble dans la paix!!! Nous sommes tous lie’s par des relations d’amitie’ et/ou de fraternite’!!! Le metissage culturel est tres fort au Mali! Les extremistes n’arriveront jamais a’ diviser le peuple malien car il s’agit d’un meme peuple ancre’ dans des relations multidimensionnelles et millenaires!!!
    Je dis aux maliennes et aux maliens de resserrer les rangs derriere le president IBK POUR SAUVER NOTRE FASO! LES PETITS CACULS POLITIQUES ET LES PETITES CONSIDERATIONS PERSONNELLES N’ONT AUCUNE PLACE! IL FAUT SAUVER LE MALI!!!!!!!!!!
    Mes amis, yougu, kinguiranke’ et ladji sont desoriente’s par la colere! Please forgive them because they just don’t know any better!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here