Drogues et pouvoir : périls en la demeure

75

Nul ne peut dire aujourd’hui sous peine de se laisser couvrir de ridicule que le Mali est bien géré. Certains des inconditionnels purs du régime ont pu admettre à Paris lors de la visite d’État que notre pays est très mal gouverné. Quand un conseiller spécial du président IBK reconnaît devant une demi-douzaine de personnes que ça ne va pas, il y a décidément problème.

 

Nous ne nous réjouissons pas des péripéties actuelles du pouvoir, loin de là. Seulement voilà, nous sommes tenus de jouer notre partition pour l’avenir et le devenir de notre nation.

 

Comme par hasard

 

Nous avons été informés bien avant l’affaire de l’air cocaïne que notre pays était infecté et affecté par les marchands de drogues. Nous n’avons pas voulu croire par naïveté. Peut-être. Ensuite, nous avons été informés des liaisons mafieuses IBK-Tomi Michel, puis des relations Kagnassy–IBK, nous n’avons pas voulu croire avant éclosion publique. Par la suite, Moussa Mara, lors de sa déclaration de politique générale, a publiquement dit à l’Assemblée nationale que la drogue a atteint des niveaux insoupçonnés, nous avons commencé par avoir des doutes.

 

Dans un pays où seule la réussite matérielle compte, où les hommes politiques mutent à la vitesse de croisière, où les décisions de justice se rendent à la tête du client, on a légitiment peur quand nous apprenons que la drogue avec ses milliards a infiltré pareil pays. À voir comment la liste des invités IBK fut analysée, décryptée en France, lors de la visite d’État, on sent légitiment que nos gouvernants n’inspirent plus confiance. Croire ou essayer de faire croire le contraire est pure et pire folie. Récemment, un journal français a présenté avec nom, prénom et photo, un honorable malien élu à Bourem, ville de la belle-famille d’IBK, Mohamed Ould Mataly, comme un ex-baron de drogue avec ses deux gendres, en tout cas jusqu’en 2013,  et puis écrit qu’il est affilié aux dihajistes. Ça ne s’invente pas. Nous ne faisons que rapporter. Le temps n’a pas encore prescrit cette information et les juges français sont réputés très honnêtes. Pire, Mohamed Ould Mataly faisait partie de la visite d’État d’IBK à Paris. La DGSE française observe. Les Occidentaux savent rester patients. Si et seulement si IBK sait à quoi il joue.

 

Le plus dur reste à venir

 

Il y a un machin ”atomique” qui circule à Paris et qui dit qu’au moins 2 (deux) individus nommés par décret, qui voient le président de la République minimum 1 (une) fois par semaine, sont accros aux drogues dures. Les autres informations furent confirmées, pourquoi pas cette fois-ci ?

IBK, il est temps d’appliquer la citation de Victor Hugo qui nous a été rappelée par le président chinois en substance : Face aux difficultés extrêmes, il faut des solutions extrêmes. IBK, vous dirigez très mal le pays, ressaisissez-vous du moment qu’il est encore temps !

Chers Maliennes et Maliens, avons-nous assez avisé et averti ? Demain, nul ne nous accusera d’être tous coupables.

Boubacar SOW

                                                                                          boubacarsow@hotmail.fr

 

PARTAGER

75 COMMENTAIRES

  1. LE GENERAL AMADOU HAYA SYLLA/DIOP (ON DOIT ETRE MARAKA OU PEUL POUR AVOIR LA PAIX)! C'EST ENVOYE' LENTEMENT!!!

    BOUBACAR SOW, QUI EST LE CONSEILLER A’ LA PRESIDENCE QUI DIT QUE RIEN NE VA?
    QUI SONT LES 6 PERSONNES PRESENTES A’ LA RENCONTRE?
    QUELLE EST LA RELATION ENTRE LA PREMIERE DAME ET LES CRIMES COMMIS A’ BOUREM!!!
    BOUBACAR SOW, SI ON SUIT TA LOGIQUE, TU ES MALIEN DONC TU ES RESPONSABLE DES CRIMES COMMIS PAR LES DJIHADISTES ET LES VENDEURS DE COCAINE AU NORD!!!!
    MAWATA, ON VA DONNER A’ IBK UN NOM MARAKA OU PEUL POURQUE LES ETHNOCENTRISTES DE CES DEUX ETHNIES NOUS LAISSENT REPIRER!!!!
    IBRAHIM BOUBCAR SYLLA
    IBRAHIM BOUBACAR DIAWARA
    IBRAHIM BOUBACAR SOUMARE’
    IBRAHIM BOUBACAR DIAGANA
    IBRAHIM BOUBACAR GASSAMA
    IBRAHIM BOUBACAR TALL
    IBRAHIM BOUBACAR DIOP
    IBRAHIM BOUBACAR DIALLO
    IBRAHIM BOUBACAR DIAKITE
    IBRAHIM BOUBACAR SIDIBE
    IBRAHIM BOUBACAR SANGARE’
    IBRAHIM BOUBACAR BARRY
    IBRAHIM BOUBACAR SACKO
    IBRAHIM BOUBACAR MAGUIRAGA
    IBRAHIM BOUBACAR DIAGOURAGA
    BOUBACAR SOW, YUGU ,AND KINGUIRANKE’, JUST PICK A NAME FROM THE LIST AND MOVE ON!!!!!
    DES ETHNOCENTRISTES, RACISTES ET IDIOTS QUI PENSENT QUE NOUS NE SOMMES PAS SUPPOSE’S SAVOIR CE QU’ILS FONT!!!!

  2. Quand le singe veut mourir, il dit qu’il fait chaud dans la foret. Cet article montre votre faiblesse et votre incompétence dans le domaine du journalisme.

  3. Monsieur le journaliste, tous ceux ce vous disent dans vos articles sont loin de la réalité car, grâce à IBK,
    Le Mali est dans une stabilité et une flambée économique progressive.

  4. Quand vous vous regardez là ,vous pensez que c’est vos papa qui ont fait le Mali,
    Alors laissez IBK travailler si vous ne pouvez pas reconnaître les bienfaits d’IBK alors aller vous faire foutre .

  5. Ah les journaleux vous dirigez très mal Maliweb
    et au moment où je vous parle vous contribuerez à la perte de ce site
    VIVE IBK et joyeux noel à toutes les perdrix sous le reigne d’IBK .
    VIVE IBK-vVIVE IBK-VIVE IBK

  6. La campagne d’IBK a été financée par des personnes de bonnes moralité qui ont cru en lui et au dévéloppement socio économique de celui ci.

  7. “Ensuite, nous avons été informés des liaisons mafieuses IBK-Tomi Michel”
    En avez-vous des preuves sur cette liaison mafieuse ? ❓ ❓ ❓
    Là, c’est de ça qu’il s’agit car on ne peut affirmez de tels arguments sans preuves.
    Ecoutez Sow ! Je pense que vous manquez d’objectivité et de réalisme. IBK-TOMI, existait une amitié et non ce que vous voulez nous faire croire.

  8. “Nous ne nous réjouissons pas des péripéties actuelles du pouvoir, loin de là.”
    Bien au contraire, vous vous réjouissez de cette situation. En effet, les propos que vous teniez ne sont pas objectifs en ce sens que vous semblez jeter tout le président de la république. Je me permet de vous rappeler que IBK est venu aux affaires après une guerre qui a morcelé le pays. Mais progressivement, l’Etat est entrain d’exercer son autorité sur l’étendue du territoire grâce à l’accord d’Alger. Tant bien que mal, le président prend bien les choses en main pour redonner la sécurité et la paix aux Maliens. Il est de nos devoirs de soutenir le président dans sa démarche.

  9. Il y a un machin ”atomique” qui circule à Paris et qui dit qu’au moins 2 (deux) individus nommés par décret, qui voient le président de la République minimum 1 (une) fois par semaine, sont accros aux drogues dures. Les autres informations furent confirmées, pourquoi pas cette fois-ci ? 8) 8) 8) 8) 8)
    A vous donc de nous confirmer cela avec des preuves à l’appui car des allusions sans preuves sont considérées comme diffamatoires et n’eut été l’indulgence du chef de l’état cela est passible de poursuites judiciaires.

  10. Récemment, un journal français a présenté avec nom, prénom et photo, un honorable malien élu à Bourem, ville de la belle-famille d’IBK, Mohamed Ould Mataly, comme un ex-baron de drogue avec ses deux gendres, en tout cas jusqu’en 2013, et puis écrit qu’il est affilié aux dihajistes.
    ET QUELLE EST LA RESPONSABILITÉ DU PRÉSIDENT IBK DANS CETTE HISTOIRE PARCE QUE C’EST BIEN DE CELA QU’IL S’AGIT?
    JE PENSE HONNÊTEMENT QUE NOUS NE DEVONS PAS COLLER LA RESPONSABILITÉ DE CERTAINS INDIVIDUS AU CHEF DE L’ÉTAT!

  11. Monsieur Sow, certes, il est vrai que le pays précisément le Nord est la cible des narcotrafiquants, mais cet état de fait est la cause de la guerre. Donc, il serait plus intéressant que nous encouragions les acteurs de l’accord de paix dans la mise en oeuvre de celui-ci qui permettra à l’Etat d’exercer son autorité sur toute étendue du pays. Ceci permettra de lutter contre ces trafiquants de drogue.

  12. À voir comment la liste des invités IBK fut analysée, décryptée en France, lors de la visite d’État, on sent légitiment que nos gouvernants n’inspirent plus confiance. 😳 😳 😳 😳 😳
    Ce sont des mesures PROTOCOLAIRES si tu ne sais pas ce que ça veut dire achète toi un dictionnaire.
    Si nos autorités n’étaient plus digne de confiance de confiance elles n’allaient plus être conviées à des rencontres de portées internationales. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  13. Dans un pays où seule la réussite matérielle compte, où les hommes politiques mutent à la vitesse de croisière, où les décisions de justice se rendent à la tête du client, on a légitiment peur quand nous apprenons que la drogue avec ses milliards a infiltré pareil pays.
    Et c’est seulement maintenant que vous vous rendez compte cher journaliste. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Tous ces articles sont à base diffamatoire. Car toutes ses tares ont les connait hélas depuis bien longtemps; il est normal de les dénoncer mais la manière montre que vos intentions ne sont que de mettre à mal la gestion actuelle du pouvoir.

  14. Mais moi je ne comprends pas vraiment des choses dans ce pays là. Cette affaire de Air cocaïne a eu lieu bien avant l’accession du président IBK au pouvoir et on veux lui imputer la responsabilité.
    Ce n’est pas du tout gentil de la part de nos journalistes qui veulent à tout prix porter préjudice à son pouvoir. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  15. ” Par la suite, Moussa Mara, lors de sa déclaration de politique générale, a publiquement dit à l’Assemblée nationale que la drogue a atteint des niveaux insoupçonnés, nous avons commencé par avoir des doutes”.
    ON DOIT SE POSER LA QUESTION SAVOIR DE QUELLE PLANÈTE CE JOURNALISTE VIENT?
    La drogue hélas est dans notre société depuis un certain nombres de temps mais les autorités de ce pays font tout pour ne pas que ce stupéfiant pénètre sue notre territoire.

  16. Affaire Tomi; affaire Kagnassy et que sais-je encore? Toutes personnes à des fréquentations et celles du président de la république avec ces hommes sont de vieilles histoires car le président de la république est un homme respectable et s’il a un moment donné que ce soit d’une manière ou d’une autre fréquenté ces gens; c’est un véritable regret.
    Il est donc inapproprié de faire revenir toujours ces histoires banales.

  17. La priorité chez nous Maliens, c’est la paix et la réconciliation nationale. Donc, les critiques stériles comme quoi le pays est en proie à la violence, nous n’avions pas besoin. Et je vous informe que l’applicabilité de cet accord suit son cours normal. De grâce, arrêtez de nous polluer l’air avec vos sottises.

  18. Tout citoyen honnête doit contribuer à la construction de son pays et donc si vous aviez été informé bien avant l’affaire d’air cocaïne qu’il y avait des marchands de drogues dans le pays; vous auriez du en informé les autorités compétentes pour que des solutions soient trouvées mais cette manière de dire peut-être considéré comme une complicité.

  19. “Certains des inconditionnels purs du régime ont pu admettre à Paris lors de la visite d’État que notre pays est très mal gouverné. Quand un conseiller spécial du président IBK reconnaît devant une demi-douzaine de personnes que ça ne va pas, il y a décidément problème”.
    Je le dit et je le répète toujours sur ce forum même si un journaliste ne dévoile pas ses sources je pense que pour de telles insinuations graves l’on doit être à mesure de donner des preuves de nos allusions. Notre pays a traversé des moments difficiles mais je crois que nous sommes sue le chemin pour des jours meilleurs. Et je ne crois pas un seul instant qu’on puisse lier une quelconque affaire de drogue à la gestion de l’état.

  20. “Nul ne peut dire aujourd’hui sous peine de se laisser couvrir de ridicule que le Mali est bien géré”.
    😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Toutes sociétés à des tares et le fait que la notre en ait ne veux pas dire que le pays est mal géré.
    Il y a certes des mesures à prendre mais cette situation est aussi imputable à nous tous car nous sommes aujourd’hui des partisans du moindre effort et par conséquent du gain facile.

    • Enfin tous les journalistes sont en plus d’être taré ils sont dépourvus d’intelligences.
      Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays.
      Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.

  21. Franchement, pourquoi cette haine à l’encontre du président de la république ? ❓ ❓ ❓ ❓
    Monsieur Sow, vous feriez mieux d’être un peu objectif dans votre article. Parce que là, vous n’étalez pas le problème réel mais, nous remarquons que vous exposez votre haine vis à vis du président. Il faut savoir que depuis l’avènement de la rébellion, le Nord est devenu le nid des trafic de drogue sans oublier que l’Etat s’exerce pas à présent son autorité.

  22. La paix et la réconciliation sont aujourd’hui les attentes primordiales des citoyens maliens.
    Certes, l’accord est à sa phase d’applicabilité et tous les observateurs sont unanimes que les conditions sont favorables pour aller à la paix. Donc arrêtez de mettre en mal la paix et la cohésion sociale que nous recherchons dans notre pays.

  23. Il faut ce Giton arrête de mystifier la situation du Mali .Le peuple sait que IBK se bat pour la nécéssité des Maliens .Le peuple est en accord avec IBK ,vive IBK.

  24. Regarde sa tête on dirait chaise et il dit des conneries comme ça .
    Ce babouin pense que son parti est trop vrai c’est faux ,car ils sont les 1er à mettre tous en oeuvre pour salir la réputation d’IBK

  25. le peuple soutenons tous IBK car c’est lui qui stabilise la république .
    Pourtant Le peuple soutient IBK -VIVE IBK-VIVE LA PAIX

  26. le peuple soutenons tous IBK car c’est lui qui stabilise la république .
    Pourtant Le peuple soutient IBK -VIVE IBK

  27. Nous savons tous que vous êtes un homme de mauvaise foi.
    Mais ayez au moins le courage de reconnaitre dans votre article que le président IBK travaille pour le bien être des Maliens.

  28. IBK a besoin de soutien de tout le peuple malien pour réussir sa mission alors cher Boubacar SOW si vous êtes candidat attendez 2018 pour bien ficeler votre programme de gouvernement pour le battre car à vous voir je sais que vous pouvez mieux faire.
    Des nuls qui veulent montrer qu’ils sont forts c’est la dérive totale de la société

  29. Cher Sow,dire que depuis l’arrivée du président IBK aucun effort n’est fait pour lutter contre la drogue dans notre pays,c’est faire vraiment preuve de mauvaise foi.
    Cet homme fait tout ce qui est en son pouvoir pour éradiquer ce fléau qui a pris ses racines dans le Nord de notre pays.
    Soyez honnête et reconnaissez ses efforts.

  30. La volonté du président IBK de donner les moyens à notre armée pour bien accomplir sa mission est sue de tous.
    Cette volonté s’est traduite par plusieurs actes dont la revue à la hausse du budget de la défense.
    Ce budget permettra également à la police des stupéfiants d’avoir les moyens pour bien faire son travail.
    De grâce ne cherchez pas à passer sous silences ces bons actes.

  31. Vous avez tendance à désinformer le peuple avec vos mensonges calomniateurs. Avez vous oubliez les travaux réalisés à Ségou, à Sikasso. les travaux sont en cours dans la capitale. Chien de chasse sans propriétaire

  32. Tous les maliens ayant du bon sens savent que depuis son arrivée au pouvoir,le président IBK a fait de la sécurité des malien sa priorité.
    Et cela se perçoit par tous à travers les différentes mesures prises dans ce sens.
    Tous les maliens doivent donc l’accompagner dans ce combat pour l’intérêt supérieur de la nation.

  33. Les journalistes maliens sont à l’image de notre opposition. Vous êtes nuisibles pour notre société. Vous n’avez que des accusations non fondées.
    Des journalistes de pacotille, de bas niveau sans formation adéquate

  34. Dans un pays dont la plus grande parti est une zone de droit,il difficile de contrôler efficacement le trafic de drogue.
    Mais moi je peux dire que ce phénomène se trouve au Nord de votre pays où l’Etat n’a pas d’autorités.
    Sinon pour ce qui est des parties contrôlées par l’Etat ce problème n’existe pas.

  35. Le silence d’un journaliste professionnel vaut mieux que ce que vous venez d’écrire comme article. La déontologie et l’éthique disent quand on sait rien il faut la fermer car un journaliste mal informer un danger.

  36. Avec l’arrivée de certains groupes terroristes dans le Nord de notre pays,nous savons que des personnes s’adonnaient à toutes sortes de trafic.
    Nous devons nous mettre tous ensemble pour dénoncer ce fait;mais nous devons aussi savoir que cette situation n’incombe pas à IBK car ce sont des zones où l’Etat n’a pas d’autorité.
    Arrêtez donc de mentir au peuple.

  37. Si vous cherchez les trafiquants de drogue vous savez où les trouver espèce de journaleux, nul de journaliste aigris. IBK demeure le meilleur président car en 2 ans de mandats il a fait des merveilles. Salaud de merde.

  38. Le président IBK a entrepris tout ce qui peut œuvrer pour le bien être de ses compatriotes.
    Il ne laisserait jamais un fléau comme la drogue prendre place dans notre pays,surtout dans son entourage.
    Arrêtez d’empoisonner le peuple malien.

  39. Mais pourquoi cette haine à l’égard de IBK.
    Pourquoi tout ce qui ne vas dans ce pays est forcement de sa faute?
    Est-il de la police des stupéfiants ou trailles t-il à la frontière?
    Soyons quand même un peu sérieux!!!

  40. Vous manquez d’arguments Boubacar SOW. Dites plutôt que vous avez de la haine contre le président. Montrez moi comment ce pays est mal dirigé. Ce sont les mêmes chansons c’est parce que vous êtes bornés et irresponsable

  41. Depuis l’arrivée d’IBK tout va bien et cela est confirmé par les institutions financières qui viennent d’apporter une aide importante à notre pays, sans oublier les coopérations qui ne cessent de porter des fruits.

  42. Bravo monsieur Boubacar Sow pour ce beau texte.
    Mais ce qui n’a pas marché c’est vous n’êtes pas du tout objectif dans votre exposé.
    Votre texte est rempli de haine à l’endroit d’un président qui lutte pour que vous et votre famille ayez une meilleure vie dans notre Maliba.
    Revoyez vous donc…

  43. Boubacar SOW, rien ne m’étonne de vous. Surtout quelqu’un venant d’une basse classe sans formation de journaliste et qui agit sous les ordres de ces opposants qui veulent ternir l’image du président

  44. C’est un pacotille de journaliste pour écrire de tels article contre le pouvoir. Le Mali va bien. Comment laisser le nord qui est accusé pour le trafic de drogue et venir s’en prendre à notre chef.
    Idiot de journaliste

  45. Pourquoi dénigrer envers cet homme qui fait tout pour relever note pays. L’histoire ne veut montrer que le président est un mafieux mon cher journaliste. Tu délires totalement

  46. Depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir plusieurs grosses quantités de drogue ont été saisies à de différente lieu dans le Mali. Les forces de l’ordre en particulier la douane malienne est en train de tout mettre à l’œuvre pour que les différents forme de trafique soit plus en plus restreinte sur le sol malien.

  47. Depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir plusieurs grosses quantités de drogue ont été saisies à de différente lieu dans le Mali. Les forces de l’ordre en particulier la douane malienne est en train de tout mettre à l’œuvre pour que les différents forme de trafique soit plus en plus restreinte sur le sol malien.

  48. Oui certes, jusqu’à présent le Mali sous la menace de la présence des narcotrafiquants. Vue l’insécurité existant sur le sol malien, les trafiquants tentent de profiter de la situation, mais les forces de l’ordre et de sécurité veuille au calme.

  49. La lutte contre la prolifération d’arme légère et le trafic de drogue et de toute sorte sont l’un combats dont le gouvernement malien sous l’ère d’IBK se donne à fond. Le trafic de drogue est l’une des combats dont le gouvernement malien se souci plus.

  50. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu’ils ne veulent pas voir le pays avancer. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas. Ils préfèrent accompagnés, soutenir, proposer des idées différentes et plus avantageux et plus crédibles pour le pays.

  51. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’a dit aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne.

  52. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  53. Tomi peut ne pas être une personnalité innocente, vue toute les accusations tenue contre lui en France. Mais cela ne vaut pas forcément dire qu’IBK est complice à Tomi parce qu’ils entretiennent une relation plus ou moins amicale et de fraternité.

  54. IBK a fait la connaissance de Tomi grâce à un homme respectable et intègre El Hadj Oumar Bongo, dès lors IBK et Tomi ont tissé une relation purement et simplement amicale et fraternelle. Les activités dont mène Tomi Michel ne concernent en rien IBK, la relation entre eux ne se limite qu’à l’amitié.

  55. La vérité est le totem de la presse malienne. La presse malienne est téléguidée que pour porter atteinte au régime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle désinforme, elle devenu une arme contre la stabilité politique du pays.

  56. Les internautes ont besoin de plus que cela alors bouger vos fesses et enlever votre diplôme de la poubelle car elle a duré là-bas. Vous n’est pas journaliste, car votre article ne relève point d’un journaliste, même inexpérimenté. C’est de l’agitation, vous êtes qu’un agitateur affamé.

  57. Courage Sow,vous êtes l’une des meilleures plumes du Mali avec vos analyses pertinentes et conçues.

  58. Nous avons du respect envers les journalistes de ce pays. Donc s’il vous plait, Monsieur le journaliste faite preuve de professionnalisme. IBK n’est pas un narco trafiquant et une telle information peut vous couter très cher. Vous avez intérêt à retenir votre langue et faire preuve de sagesse.

  59. Déplorable éditeur, IBK a du respect envers son peuple. Il ne pourra jamais tromper son peuple. Je me demande combien avez-vous perçu pour publier un tel article et qui est à la base de ce mensonge ? 😆 😆 😆 😆 😆

  60. Être journaliste ne veut en aucune manière dire être une personne jalouse et malintentionnée. Ce journaliste ne sait pas absolument de quoi il parle.

  61. Cet article est dénué de tout sens. Le journaliste se contente de nous dire en quelque sorte que chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta est un trafiquant de drogues. Mais je me demande où nos journalistes ont fait leur formation journalistique.

  62. Le président de la république, son excellence Ibrahim Boubacar Keïta est un homme politique engagé pour lutter contre tous les maux dont souffre notre cher Mali. Arrêtez donc de nous nourrir avec de fausses informations sans fondement valable.

  63. Les groupes armés de la CMA font le trafic de drogues au nord. Mais ils le font avec la complicité de la MINUSMA et de la force Barkhane. Ces dernières sont leur mentors et légitimes tous leurs actes de trafics. C’est la population qui est victime de cette pratique. Le nord n’est plus ce qu’il était auparavant.

  64. Laissez-moi résumer les objectifs de la présence des forces au septentrion, MINUSMA et Barkhane. Depuis qu’elles sont venues au Mali, le nord s’est transformé en une zone réservée aux trafics de drogues.

  65. Les plus grands narcotrafiquants du septentrion malien sont les casques bleus de la MINUSMA et les soldats de la force Barkhane. Les petits avions qui jettent des quantités de drogues dans le désert du nord sont des propriétés étrangères, notamment occidentales.

  66. La MINUSMA est impliquée dans ces trafics de drogues. Si réellement elle est au courant de cette pratique. Elle a failli à sa mission au Mali qui consiste à protéger la population civile. Car le trafic de drogues n’est pas compatible avec la sécurité.

  67. Les groupes qui sont au nord du Mali sont tous des narcotrafiquants. Ils sont au septentrion pour faire seulement du trafic de drogues. Cette pratique engage la responsabilité des forces étrangères au septentrion.

  68. C’est malheureusement une réalité incontestable:notre pays fait partie des pays à classer dans les pays dangereux pour la quiétude d’autres pays.
    Nos dirigeants politiques,nos hauts fonctionnaires,nos concitoyens sont tous baignés par cet esprit selon lequel n’est pris en compte que la valeur de notre compte bancaire.
    L’esprit malien a été souillé par le comportement Mercantiliste de nos dirigeants.
    Demander la source de richesse d’un individu est un crime.Le malheureux qui se risquera à cet exercice est traité d’ HASSIDIS.
    Le président que nous avons massivt mis à la tête de notre république est la clé de voûte de ce système.
    La soumission de notre pays en est facilitée par les dossiers que la FRANCE a pu collecter contre lui.
    Souhaitons un réveil rapide de notre pays pour que ce grand pays ne reste pas indéfiniment dans l’ escarcelle de la FRANCE.
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  69. Pas ettonant tous l appareil d état malien est indépendant de tout sauf de l argent d ou qu il vienne !!!! Et cela n a pas commencé sous IBK cela ne le dédouane pas pour autant lui qui a été 6 ans PM , 5 président de l AN et 5 ans député sans oublier ses 2 ministres dans le dernier gouvernement ATT …. Et quand on voit le remplacement de Daniel Tessegoué par un corrompu reconnu on se rend compte de l irresponsabilité total du président IBK , suis musulman et je soutien totalement Mr Tessegoué car il est intègre et engagé ce sont les pauvres citoyens qui vont souffrir car c est un homme rare dans ce Mali corrompu !!! Souhaitons lui bonne chance Dieu est grand Mr le procureur !!!

Comments are closed.