Droit de réponse : Les rectifications du journal lnfoSept sur l’affaire de licenciement à Microcred-Mali

1

Suite à la  publication dans sa rubrique de faits divers de l’article intitulé « Abus de pouvoir, corruption et chantage à Microcred: une chef d’agence qui veut détruire la vie d’un agent juste parce qu’il  a repoussé ses avances » (lnfoSept Nº74 du  lundi 02 novembre 2015, page 15);   le Service juridique de la Direction générale de Microcred a protesté  auprès de  la Rédaction du journal lnfoSept que les allégations apportées n’étaient pas correctes à tout  point de vue.

Ainsi sur  la  base  de  l’entretien que  le  Directeur   de  publication a  eu  avec  le  Chef  du département juridique de Microcred-Mali et après vérification et autres  recoupements, le Conseil de rédaction  du journal a réalisé  que l’article incriminé   a pêché par un manque  de rigueur  professionnelle dont  le respect  aurait  dû conduire  le journaliste à un recoupement préalable  des faits, auprès de MicroCred-Mali et de son agent, afin de nuancer la seule version des faits de M. Baye qu’il a rapporté dans son article.

Pour  cette   faute   la  Rédaction  du  journal   lnfoSept   présente   ses  excuses à Microcred-Mali et à son agent. lnfoSept  réitère  sa  disponibilité  à publier gracieusement dans ses colonnes le Droit de réponse auquel Microcred a droit. A défaut elle demande  à sa Direction de lui designer un interlocuteur qu’elle    prendra  en interview pour  qu’il  apporte  tous les éclairages nécessaires à cette  affaire   de licenciement afin de mieux informer ses lecteurs.

La rédaction  du  journal  lnfoSept    profite de cette  occasion pour  rappeler    à tous  ses lecteurs, pouvant se trouver dans les mêmes conditions, qu’en vertu des dispositions pertinentes  de la  Loi Nº 00-46/AN- RM du 7 juillet  2000 portant  régime de la Presse et délit de Presse, notamment en ses articles 30 et 31, que  dispose d’un droit de réponse gratuit dans les deux mois suivant la diffusion du message incriminé toute  personne physique ou morale citée ou mise en cause injustement  dans ses colonnes.

La demande  d’exercice du droit  de réponse doit  être  présentée  à la Direction  du Journal lnfosept à l’email : redaction@journalintosept.com

Le Directeur de publication

Du JournallnfoSept

0′ BAMBA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Infasept avec en sa tete ce fameux O Bamba, il faut s’attendre à tout et surtout en dégâts catastrophiques.

Comments are closed.