Focus : Où va donc le Mali ?

19

 drapeau MaliPour tous ceux qui, par le passé, avaient connu Ibrahim Boubacar Keïta, lorsqu’il occupait le poste de Premier ministre (sous Alpha) et le perchoir (sous ATT), son accession au pouvoir peut constituer une chance pour le Mali. A condition qu’il change évidemment. Car l’image d’autorité que l’opinion retient de lui cache mal un autoritarisme qui est loin de le servir. De servir le Mali.

 

 

Ainsi, beaucoup de Maliens espéraient voir un président certes autoritaire, mais dont les actions seraient empreintes d’une grande sagesse et d‘une clairvoyance à toute épreuve. L’âge peut constituer un élément déterminant pour cela. Et avec son âge avancé, IBK a un atout clé: conduire ce pays, le conduire dans un climat apaisé et sans haine…Conduire le Mali vers de nouveaux ports. Cela après la crise politique et sécuritaire qui a précipité le pays dans l’abîme.

 

 

Mais les Maliens n’ont pas attendu longtemps pour se rendre à l’évidence. Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas changé d’un iota. Au contraire, en plus de son autoritarisme, il vient de prouver aux Maliens qu’il est animé par un sentiment de revanche (Vengeance?) sur l’histoire récente du pays. Cette vengeance le sert-il? Cette vengeance sert-elle les Maliens qui cherchent à se réconcilier et à reconstruire un pays meurtri et détruit ?

 

 

En réalité, derrière le discours de réconciliation et d’unité que les Maliens ont entendu ça et là depuis son accession au pouvoir, il existe une triple volonté d’humilier, de brimer et d’exclure des citoyens de ce pays, alors que d’autres (criminels et bandits) sont absous.

 

 

Ainsi, la politique politicienne est en train de prendre le dessus sur les vrais défis de l’heure.

 

 

Que l’on ne s’y trompe guère, l’éventualité d’une poursuite contre ATT n’obéit qu’à une logique: celle d’humilier et de régler des comptes…

 

 

Et les Maliens n’ont qu’un avant-goût de ce qui leur sera servi pendant les cinq années à venir. Car, à défaut d’un programme de gouvernement, faute d’une vision politique porteuse d’espoir, IBK est obligé d’offrir à l’opinion une politique spectacle, avec ses coups d’éclats et ses dérives. Alors où va le Mali?

 

 

 

La Rédaction

 

 

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. IBK sera le grant patriote et aura une legitimite dans la lutte contre l’injustice, la corruption et le nepotisme quand il declarera ses biens

  2. Le grand Mali va très bien IBK le vrai le patriote bon courage avec IBK le sera au firmament.

  3. La justice fait partie de la réconciliation monsieur journaliste.
    Les Maliens n’accepteront jamais tourner la page d’ATT sans que justice ne soit faite. Qu’on se détrompe ceux qui pensent qu’au nom de la réconciliation IBK mettra un pansement sur la gestion calamiteuse du régime d’att et compagnie, n’ont cas prendre déjà des avocats pour leur défense, personne ne sera épargné fut il un proche d’ibk. Le Président en a conscience et en mon sens il n’a pas le choix car c’est ce contrat qui le lie aux Maliens. Le Mali a trop souffert de ces réconciliations interminables à chaque changement de régime

  4. Où vas le Mali?
    Pour l’instant nul par
    Occupé a jugé le passé et a faire revenir le passe dans le présent

    1 l’insécurité et la restitution de l’intégrité territoriale (KIDAL terre malien dans la mains des bandits armée)

    2 le chômage rien as bouge et rien qui donne espoirs sur se Plant aucun changement
    ont diras ses trop tôt,mes il faut au moins dessinée

    3 lute contre la corruptions une l’exemple qui doit être donné par le président malheureusement kankélé tigui refuse de déclaré ses bien,ou veut mettre certains dans le noms de koussata avant

    Une politique qui juge le passé que le présent puisse mieux volés
    et que le peuple dirait mes ils lutte voici ATT VOICI Sanogo résulta une bonne stratégie d’arnaque mise en place

    Seul résulta visible est le courage du juge karambe ,
    Et la pertes d’un autre juge anti corruption fatigue de ne pas faire son travaille faute d’un ministre qui donne des instructions qui faut ils arrêté qui faut pas touché,et le slogan rest personne n’est au

  5. Le Mali va dans le bon sens, seulement le Malien n’aime pas la justice commune. Du courage IBK

  6. Monsieur Monsieur le journaliste votre analyse est claire. C’est ce que certains maliens n’aiment pas. Que Dieu inspirent les maliens.
    En tout cas, IBK doit faire attention. Et, pour cause suivez ceci: Dans la Constitution on parle de complices. Or, IBK était complice, car son parti le RPM a voté toutes les résolutions présentées par les différents gouvernements de ATT, notamment celle portant sur l’Accord d’Alger. Donc, se serait une grave erreur de poursuivre ATT sans IBK et autres. Il doit être aussi poursuivi dans l’affaire des bérets rouges et bon nombre d’affaires, notamment l’agression sur le Président de la Transiton Dioncounda Traoré, et son implication dans le coup d’État qui est imprescriptible selon la Constitution malienne en vigueur.Donc, un mandat d’arrêt doit être lancé IBK.
    Vous savez IBK doit être poursuivi pour haute trahison pour n’avoir pas prêté le serment comme il se doit lors de son investiture en omettant » de respecter et de faire respecter la Constitution ». Voilà, je comprends maintenant pourquoi il ne l’a pas fait. Raison pour laquelle, il est entrain de faire des bêtises par rancunes pour ce qu’il vient de faire à ATT. Où était IBK, quand en 1999, Bahanga est passé de simple caporal à lieutenant ? Où était – il quand ce dernier a crée en 1999 sur le territoire malien une République appelée Thémoustate ? Qui a crée deux communes supplémentaires pour Bahanga ? Ce qui a fait que nous sommes à 703 Communes au lieu de 701 Communes au départ.
    Avocats de ATT, levez vous des preuves de trahison existent contre IBK qui est entrain de tromper le peuple, des terroristes avec lui dont les mandats d’arrêts contre eux levés par lui IBK et les a désignés députés du RPM. Car, la Constitution dit que se sont le Président et les Ministres. Donc, cela signifie ceux qui sont en activité. ATT, n’est pas le Président du Mali. Mais, un ancien Président.

  7. Bonjour l’Aube,
    Votre journal sent le sectarisme.
    Sauf celui qui ne veut rien voir, sinon tout le monde sait où va notre MALIBA.
    Attention, les journalistes peuvent oublier, mais les lecteurs garderons toujours en mémoire ce qu’ils ont pu lire chez tel ou tel journaliste.

  8. Si un maçon incompétent et laxiste construit ta maison et qu’elle s’écroule au moment où toi et ta famille doivent l’habiter, QUELLE EST LA PRIORITE pour toi et ta famille?

    Entreprendre en urgence la construction d’une nouvelle maison enfin solide, sure, et habitable, ou s’occuper d’abord de poursuivre le maçon mis en cause?

    Le maçon laxiste est parfaitement identifié et parfaitement localisé, et pourra être ensuite convoqué n’importe quand pour rendre des comptes! En revanche, la nécessité d’avoir un toit et des murs FIABLES pour abriter la famille est, elle, une NECESSITE IMMEDIATE!

    • SALUT NFP.
      Ce raisonnement n’est pas à la porté de 80% des journalistes de Bamako. Ceux ne sont, à vrai dire, que des animateurs de GRIN, braillards, incohérents et inaptes à comprendre et développer une logique élémentaire.
      Ils ignorent volontiers la constitution et les lois pour exposer leur état d’âme de militant excité.
      Quelle honte!!!

  9. Le Mali va dans le bon sens. Mais les médiocres commencent à prendre peur. Ne comptez donc pas sur l’age du président et se dire qu’il aura de l’impunité.

  10. Humilié le Malien, Monsieur le redacteur en chef c’est la seule punition que le Malien deteste car la prison ne leur dis rien!
    Si cela peut servir la Nation alors qu’il le fasse!

  11. Article bidon, journaliste médiocre ! Tout ce rappel pour en venir au cas d’ATT, inquiété pour haute trahison ? C’est vous qui avez un problème, pas IBK. Les maliens savent à quoi s’en tenir et ne sont plus prêts à sa laisser berner par vos balivernes. C’est un procès qui est en passe de s’ouvrir, il vous est loisible de vous constituer avocat auprès d’ATT, ou alors étouffez de votre malheur de voir le Mali amorcer – enfin – un nouveau départ, le bon

  12. Le MALI va vers une voie qu’il a toujours exploré par la langue,désormais par les pieds.Ce qui veut dire qu’on va sûrement arriver ,avec bien entendu beaucoup de turbulences donc ATTACHER BIEN LA CEINTURE.De la parole on passe désormais à l’acte,de la passivité à l’action.du mensonge à la vérité,le Mali est désormais débout prêt à se battre corps et âme pour le bonheur des Maliens et des Maliennes cela avec les bons Maliens ET LES BONNES MALIENNES.

  13. Où va le Mali?

    C’était le titre du grand publireportage fait par le magazine Jeune Afrique en 2011 sur le Mali par la propagande ATT et on connait la suite.

    Le malien surtout un dirigeant malien est par nature médiocre.

    Mais il ferme les yeux sur sa médiocrité et excelle dans une étrange politique d’autruche sans commune mesure jusqu’au jour où la réalité attrape.

    Alors là patatras!

    Il regarde abasourdi les autres avec ses yeux grands ouverts et ne parle plus si ce n’est AIDEZ NOUS, NOUS SOMMES UN PAYS PAUVRE !

    C’est sans vergogne et ça se passe comme cela depuis toujours.

    Have a great day!

  14. LE MALI VA DANS LE BON SENS MON AMI.
    LAISSER AU MOINS CE PRESIDENT TRAVAILLER

Comments are closed.