Hamed Sow, «Si j’étais le Président Assimi Goïta, j’écrirais à la CEDEAO pour retirer le chronogramme électoral de 5 ans »

7

Au Mali, les  déclarations de rejet du chronogramme électoral de prolongation de 5 ans de la transition  continuent de pleuvoir.  Si certaines forces vives du pays appellent à faire barrière contre la confiscation du pouvoir par les militaires, l’ancien ministre, Hamed Sow,  conseille le Colonel Assimi Goïta  de retirer  son projet de chronogramme et d’organiser les élections au plus tard février 2023.

Cet ancien fonctionnaire international, bien que membre de l’Union pour la République et la Démocratie, principal parti de soutien  des Assises nationales de la Refondation,  ne cache pas son opposition  à ce projet de chronogramme électoral  de 5 ans supplémentaires de la transition.  «  Si j’étais le Président Assimi Goïta, j’écrirais dès demain aux Chefs d’Etat de la CEDEAO pour les informer que je retire le chronogramme de 5 ans, comme durée de la Transition. Je chercherais à organiser les élections au plus tard en février 2023. Je m’apprêterais pour une alternative de 6 mois, comme proposée par une partie des Maliens, lors des Assises nationales. Je ferais tout mon possible pour organiser des élections transparentes, justes et crédibles »,  a conseillé Hamed Sow.

Après avoir  fini avec l’organisation des élections,  cet ancien ministre exhorte le chef de l’Etat de la transition  à se consacrer, avec ses frères d’armes, à parachever la libération totale du pays. « Je poursuivrais aussi mes actions humanitaires et sociales. Je créerais une Fondation pour participer à la rénovation des casernes des forces de défense et de sécurité, ainsi que la mise à disposition de forages et de puits aux populations, notamment celles victimes de la barbarie des ennemis de Dieu »,  prodigue-t-il  toujours comme conseil au Colonel Assimi Goïta. Hamed Sow estime qu’il  est fort probable que  dans  5 ou dans 10 ans  que les Maliens encouragent  l’actuel patron de la transition à revenir au pouvoir.  Pour lui, telle serait  la  seule  et unique voie pour que l’Histoire puisse retenir  le nom du Colonel Assimi Goïta.

 Vers la création d’un front anti-prolongation de la transition

Si Hamed Sow est apparu plus tendre envers le Chef de l’Etat,  l’écrasante majorité des forces vives du pays qui ont boycotté les Assises nationales de la refondation  ne le sont pas. Contre la prolongation de la transition, cette partie  de la classe politique  annonce la tenue d’une conférence unitaire ce mercredi à Bamako. Les partis politiques tels que ‘’ le parti pour la renaissance nationale dirigé par Tiébilé Dramé, le collectif des partis politiques  réunis au sein du cadre d’échanges des partis et regroupements politiques pour une Transition réussie, le Collectif pour la défense de la république du chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily, et  l’ACRT-Faso Ka WELE’’ devront prendre  part à cette rencontre.  Ils disent « rejeter le calendrier électoral issu des assises nationales de la refondation parce  qu’il prolonge le coup d’état et porte les germes de l’instabilité politique et de la généralisation de l’insécurité ».

Ces partis politiques devraient probablement se faire joindre par le Mouvement démocratique populaire (MDP). Dans une déclaration, le MDP a rejeté  les concluions des assises nationales de la refondation et  demander le départ du premier ministre  qu’il qualifie de « négationniste, restaurateur de la dictature et de régression sociale ». Le comité directeur du MDP  reproche au militaire de confisquer le pouvoir.   Dans ce sillage, le Coordinateur des mouvements, associations  et Sympathisants de   l’imam Mahmoud Dicko exhorte le militaires à respecter leurs premiers engagements en transférant le pouvoir  à une véritable transition civile. La CMAS menace même de redescendre dans la rue si jamais les militaires ne respectent pas leurs engagements le délai de la transition. «  Au-delà du délai initialement imparti à la transition,  la CMAS utilisera toutes les voies et moyens légaux pour demander la mise en place d’une transition civile afin de ressortir le pays de cette situation désastreuse qu’il vit », peut on lire dans un communiqué publié par ce mouvement proche de l’imam Mahmoud Dicko, qui a été l’un des absents de marque des récentes assises nationales de la refondation qui ont décidé de la prolongation de la transition de 6 mois à 5 ans.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le ministre,
    Je suis désolé mais Assimi a du respect pour les Maliens raison pour laquelle, il a transmis en bonne forme la volonté du Peuple. Si vous n’avez pas de respect pour les Maliens alors taisez-vous. Vive Assimi Goita, debout sur les remparts nous défendrons la République contre lés apatrides et les envahisseurs.

  2. 5 ANS DE TRANSITION? 🙂 BIEN SUR QUE CA NE PLAIT PAS MEME AUX AMIS, CAR CELA SUPPOSE UN RENOUVELLEMENT DE LA CLASSE POLITIQUE. DONC TOUS LES “VIEUX” DEVRONT ALLER SE REPOSER.

    AH ASSIMI! AH CHOGEL! VOUS VOULLEZ METTRE DU SABLE DANS LE TOH OU LE ZAME DE NOS POLITIQUES DEH!

    OK METTONS UN PEU DE BEMOL DANS LA CHOSE. 5 ANS, C’EST JUSTE UNE BASE DE NEGOCIATION AVEC LA CEDEAO. LE DELAI PEU ETRE REDUIT A 3 ANS, PEUT ETRE MEME LA FIN DU ” SECOND MANDAT DE ZONKEBA”.

    POUR MA PART, CETTE FURIE “DES POLITIQUES” M’INQUIETE. CELA VEUT DIRE QU’ILS SONT TOUJOURS AUX ABOIS, AUTOUR DU CORPS MALADE DU MALI, EN ATTENDANT D’ARRACHER ” LEUR PART”
    OH MAN GALA, ANW TA BI TOTAN WA?

  3. Cet ancien fonctionnaire international, bien très bien enraciné dans la mafia françafricaine….

    La Jeunesse Malienne Nouvelle prendra en charge la mafia françafricaine interne…..

    Les démons noirs francisés et/ou islamisés verrons l’ enfer terrestre ici en sol malien…

  4. Si l’on suit bien l’action de la Russie, on s’aperçoit que ce pays est implanté au Soudan à la demande d’Omar El BECHIR chassé du pouvoir par le peuple..
    La Russie est présente en Libye
    La Russie est présente en Algérie.
    Ces 3 pays encerclent le Mali et les pays du G5 Sahel..
    Rien de plus facile que de contrôler ou d’organiser des raids à partir de ces pays

  5. How many of those objecting to timetable set for next election that expect to gain political office have fought to make Mali free of Terrorists/ jahadists/ violent criminals or contributed to aiding military fight against our enemies? Likely just as I think few if any. Political class is bunch free loaders who do not believe free loading should come to end. It will take destruction of Mali for them to accept it. Maybe it better for all if they are destroyed first or put away to where their psychological enslavement to foreign religions plus ways stupidity is no longer issue plus of little influence.
    It is amazing how few gains from ass kissing may lead some Negroids astray. It makes little difference if Negroid in Mali, United States or Europe. It make even less difference how well educated Negroid may be. What is it today making Negroids embrace desire to ass kiss non Negroids so prevalent? What European psychologists so often refer too that I consider lie today appear truthful excess any other time in human history that is Negroids dislike being Negroid. If that is true. Kill yourself. If that is lie I say turn your thinking toward doing Greater Good as feasible under total circumstance existing. If you do we will not allow Negroids of Mali who are European ass kissers set timetable for our election or decide if we should have caucasian democracy governance or African democracy one party governance. Caucasian democracy did not work for us but it did for terrorists/ jahadists/ violent criminals. Those who promote caucasian democracy stupidly aid terrorists/jahadists/ violent criminals. That is psychological enslavement to foreign religions plus ways. If that what you want follow desires of lazy ass do nothing political class. They will finish leading all who follow them in Mali to genocide. If you do not want that embrace wisdom of Transitional Government.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  6. Que le Mali fasse partie d’une réunion d’états comme la CDEAO est une formidable marque d’intelligence..
    L’union fait la force et permet d’évaluer les événements avec sagesse.
    C’est aussi un acte de défense de la société Malienne. Surtout que là à travers ces militaires ce sont les Russes qui tirent les ficelles..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here