Inculpé pour pédophilie : Mamadou Sissoko condamné à 8 ans de prison et au payement d’une amende de 20.000 FCFA

1

Mamadou Sissoko, inculpé pour pédophilie sur Assetou Doumbia âgée de  6 ans, a été condamné à 8 ans de prison ferme et au payement d’une amende de 20.000 FCFA. C’était le mercredi 16 mai  dernier  à la Cour d’Appel de Bamako.

Les faits remontent au 28 novembre 2015 à Niamakoro Cité UNICEF. Selon la mère de la victime, c’est grâce aux voisins et à la servante de la maison qu’elle a appris que sa fille Assetou Doumbia, âgée de 6 ans et 8 mois était victime d’abus sexuels, de sodomie et de fellation de la part de  Mamadou Sissoko. D’après ses explications, Mamadou Sissoko  l’appelait couramment sa femme  et lui offrait des cadeaux et des pièces de monnaie, mais elle ne savait pas que l’inculpé avait  l’intention de faire une telle chose avec sa fille. Quelques jours  après avoir entendu les rumeurs du voisinage, la maman de la victime dit avoir constaté un changement chez sa fille. Cette dernière va avouer plus tard qu’elle était blessée des suites  d’une relation sexuelle  avec Mamadou Sissoko. C’est ainsi qu’elle a décidé d’emmener sa fille dans un centre de santé  chez un gynécologue pour un éventuel  traitement. C’est là que le médecin  a exigé la présence de  la police avant toute intervention, selon l’arrêt de renvoi. Par la suite, Mamadou  Sissoko  a été arrêté par la police et  inculpé de pédophilie par le juge. La fille Assetou Doumbia a ainsi perdu sa virginité.

Devant les juges, l’inculpé Mamadou  Sissoko  âgé de 35 ans  dira qu’il creusait une fosse sur un chantier et qu’il était généreux avec tous les enfants  du voisinage à qui il donnait des cadeaux  et des  pièces  de monnaie. Il a nié connaitre la victime Assetou  Doumbia  et de l’avoir sodomisé.

Interrogé, la victime Assetou Doumbia a affirmé  que Mamadou Sissoko la sodomisait  sur une natte  étalée dans une chambre inachevée d’une maison  à étage à Niamakoro.

L’accusé va finalement reconnaitre les faits qui lui sont reprochés. Il sera condamné à 8 ans d’emprisonnement et une amende de 20.000 FCFA.

Adiarra Coulibaly

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here