Intégrité, transparence et recevabilité dans la défense et la sécurité : Cri 2002 met en conclave les acteurs des OSC !

0

Sur initiative de l’association Cri 2002, les organisations de la société  civile ont tenu,  le mercredi  20 mars,  à la Maison du partenariat, une table ronde sur le thème : «   Promouvoir l’intégrité, la transparence et la recevabilité dans le secteur de la défense et  de la sécurité ». L’évènement était présidé par le président de CRI 2002,  Dr Abdoulaye Sall, non moins membre de la section nationale Transparency international, en présence de M. Julien Joly, du coordinateur général des chefs de quartiers de Bamako, Bamoussa Touré et d’autres acteurs de la société civile.

Dans son intervention, le président Sall, a tenu d’abord à préciser le contexte et la justification de l’évènement.  Selon lui, tout a commencé par la création et la mise en place du forum des organisations de la société civile. Dans le but, poursuit-il, de promouvoir l’intégrité, la transparence et la recevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité (FOSC-DS), au cours de l’assemblée générale constitutive le 10 janvier dernier.

Ensuite, il a fait savoir que le projet UDF 16-696-MLI,  financé par le Fonds des Nations Unies pour la démocratie (PNUD/UNDEF), et mis en œuvre par le Cercle d’Information pour la Consolidation de la Démocratie au Mali (CRI-2002) et Transparency international défense et sécurité, engage la préparation, l’organisation et la tenue de deux tables rondes.

Ces deux tables rondes, selon le Pr Sall, visent  à rétablir ledit forum et élaborer une stratégie commune dédiée au renforcement de la transparence et à la réduction des risques de corruption dans le secteur de la défense. « La capacité et l’expertise des organisations de la société civile malienne (OCS), notamment celles des membres du FOSC-DS, devraient être accrues à initier, influencer et surveiller les reformes relatives aux risques de la corruption dans le secteur de défense » a-t-il déclaré.

Plus loin, le président Sall, dira qu’il revient au Forum des Organisations de la Société Civile , de la Défense et de la Sécurité ( FOSC-DS) , dans le cadre de l’ouverture  du champ politique et institutionnel pour la promotion de l’intégrité de la transparence ,de la bonne gouvernance  et de lutte contre la corruption, d’élaborer et se doter d’une stratégie pour préconiser une plus  grande responsabilisation dans les secteurs de la défense d’une manière collaborative.

Par ailleurs, il a souligné que  le forum des organisations de la société civile composé au moins de 30 hommes et femmes et des medias ont contribué à l’élaboration et à la validation d’une stratégie, de 5 recommandations politiques pour préconiser une plus grande responsabilisation dans le secteur de la défense d’une manière collaborative.

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here