Cour d’Appel de Bamako : Des installations (toilettes) impraticables

0

Les jugements, surtout les sessions de la Cour d’Assises, sont des moments de grande affluence au niveau de la Cour d’appel de Bamako. Les salles d’audiences se remplissent de juges, d’avocats, d’accusés, de parents d’accusés, d’étudiants, de journalistes et autres curieux. Tout ce beau monde peut passer la journée ou tout un mois (lors des cours d’assises) à suivre les procès dans des conditions déplorables. En plus de la chaleur, les sonorisations des salles d’audience laissent à désirer.  Et les juges ne se donnent pas souvent la peine d’utiliser les micros à leur disposition. Ce qui fait que les auditeurs n’entendent pas les interventions des juges chargés de prononcer les verdicts des procès. C’est le cas surtout dans la salle I. En plus de ces désagréments, s’il vous arrivait d’avoir envie d’uriner ou de vous soulager, ces envies disparaitraient à la vue des toilettes qui sont impraticables. Elles sont sales, remplies d’excréments et d’urines. Et pourtant, c’est dans ces toilettes que mêmes des avocats vont se soulager. Les toilettes des responsables de la Cour d’appel sont-elles aussi sales que les toilettes des salles d’audience ? Si ce n’est pas le cas, il est temps que ces toilettes soient entretenues pour la bonne image de la justice malienne.                           

 Siaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER