Mali: l’avocat d’Issa Kaou N’Djim s’inquiète d’un blocage pour sa libération

5

Issa Kaou N’Djim a encore passé la nuit en prison en dépit du vote par le Conseil national de transition, ce jeudi 5 novembre 2021, d’une résolution demandant sa libération. Le quatrième vice-président du Conseil national de transition avait été interpellé le mardi 26 octobre sur demande du procureur de la Commune 4 de Bamako.

Issa Kaou N’Djim a été jugé il y a une semaine pour « troubles à l’ordre public » après des propos critiques contre le Premier ministre Choguel Maïga. Le parquet a requis trois mois de prison, le délibéré est annoncé pour le 3 décembre, mais une commission ad hoc du Conseil national de transition a travaillé toute la semaine sur son cas, en parallèle de la procédure judiciaire. Et elle a conclu qu’Issa Kaou N’Djim, du fait de son immunité parlementaire et en raison d’irrégularités dans la procédure judiciaire, ne pouvait pas être maintenu en prison.

La résolution votée jeudi est censée être exécutoire. Elle a d’ailleurs été transmise immédiatement au gouvernement. Maître Kassoum Tapo, l’avocat d’Issa Kaou N’Djim, craint un blocage de la part des autorités : « Kaou N’Djim est toujours à la maison d’arrêt de Bamako. Il est toujours détenu, en dépit de la résolution du Conseil national de transition. Il semble que les syndicats, notamment les deux syndicats de magistrats [le SAM et le Sylima ont publié un communiqué conjoint, ndlr] jugent que cette résolution porte atteinte au principe de la séparation des pouvoirs. Or c’est la Constitution elle-même qui prévoit ce droit de demander la suspension de la détention du parlementaire, donc du membre du CNT. Manifestement, la justice ne veut pas donner suite à cette décision du CNT. » 

S’agit-il d’un réel blocage ? Ou la libération d’Issa Kaou N’Djim ne prend-elle tout simplement pas un peu plus de temps que ce que le principal intéressé et son avocat ne le souhaiteraient ?

« Normalement, cela ne devrait pas prendre tout ce tempsLa résolution du CNT est publique, les autorités judiciaires en sont informées. Peut-être attendent-elles une notification officielle du gouvernement, mais cela non plus ne devrait pas prendre autant de temps. Cela devrait être automatique ! Je suis inquiet. Il se dessine une opposition entre la justice et le pouvoir législatif. Je pense que chacun devrait s’en tenir au respect de la loi et de la Constitution », affirme Maître Kassoum Tapo. 

 

SOURCE: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Pkagame: on ne paiera pas les membres du CNT des millions le mois pour que vous nous vendez!

    Le CNT est de plus en plus dans le même délire que Bah Ndaw ( qui croyait qu’il était vraiment ” le chef”) quand ils se trompent de leur vrai rôle pour la Réussite de la Transition. Vous n’êtes pas des députés élus!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il n y a jamais deux maitres ici: c’est le seul PEUPLE, qui est déterminé a se libérer! Tant pis pour ceux qui veulent profiter de la Révolution ou l’utiliser pour atteindre leurs intérêts ou objectif personnels!

  2. Le CNT est de plus en plus dans le même délire que Bah Ndaw ( qui croyait qu’il était vraiment ” le chef”) quand ils se trompent de leur vrai rôle pour la Réussite de la Transition. Vous n’êtes pas des débutés élus!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il n y a jamais deux maitres ici: c’est le seul PEUPLE, qui est déterminé a se libérer! Tant pis pour ceux qui veulent profiter de la Révolution ou l’utiliser pour atteindre des intérêts ou objectif personnels!

  3. Le Mali est à deux doigts d’une révolution. La justice suscitera cette révolution. Kaou N’djim n’a jamais été apprécié par ma personne. Mais il n’y avait aucune raison, aucune de lui mettre en prison. C’est parce qu’il a critiqué les parquets qu’il a été mis en prison. La justice malienne est passe de se prendre pour Dieu. Pourtant il y a même des gens qui critiquent Le BON DIEU, mais DIEU ne réagi pas. Le Mali va droit vers un soulèvement contre sa justice.

  4. Ces gens disent merde a’ la Constitution et aux lois en vigueur au Mali! Nous avons vu la Cour Supreme proclamer un faiseur de coup d’etat Chef de l’Etat tout en lui demandant de venir preter serment devant elle. COMMENT UN PROCUREUR PEUT ARRETER UN MEMBRE DU CNT POUR AVOIR EXPRIME’ SON OPINION! CHOGUEL DIT QU’IL N’A PAS PORTE’ PLAINTE!!! POURQUOI LE PROCUREUR TOURE’ A AGI AINSI? Le refus de liberer Kaou Djim apres la decision du CNT est une preuve de plus que l’actuel gouvernement ne travaille pas pour la paix et la securite’ de notre faso! Il est preoccuppe’ par la revanche! Il tient a’ faire taire toutes celles et tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui! Kaou Djim est certes idiot mais il faut lutter pour ses droits. Il a exprime’ son opinion and nothing else. Personne n’est oblige’e d’etre d’ accord avec lui MAIS VOUS NE POUVEZ PAS NOUS DIRE QUE CRITIQUER L ‘INCOMPETENT ET SANS VISION PM CHOGUEL, VEUT DIRE QU’ON N’AIME PAS LE MALI! DANS UNE SITUATION NORMALE, CHOGUEL ET KAOU DJIM DOIVENT TOUS DEUX ETRE EN PRISON POUR HAUTE TRAHISON CAR ILS ONT FAIT UN COMPLOT ENSEMBLE POUR DECAPITER LA REPUBLIQUE ET PIETINER SA CONSTITUTION!
    MAINTENANT, ON DOIT TRAVAILLER POUR EVITER UN AFFRONTEMENT AU SEIN DES FAMA A’ BAMAKO ET KATI!
    LE MONDE ENTIER A VU LE MINISTRE DIARRA DANS LA RUE POUR PROTESTER MAIS PERSONNE NE L’A INQUIETE’! SI C’EST BON POUR UN MEMBRE DU GOUVERNEMENT, CELA DOIT ETRE BON POUR UN MEMBRE DU CNT AUSSI! CE PM DOIT ETRE DEMIS DE SES FONCTIONS BECAUSE HE JUST DOESN’T KNOW ANY BETTER!

    • Bonsoir mon cher spécialiste dites nous quels sont les critères de choix d’un PM quelles son ses compétences qui remplis ces criteres selon toi actuellement au Mali et qu’est ce qui manque a choguel:? qu’il doit corriger ou qui peut mieux faire que lui dans le reste du temps tout en sachant qu’un nouveau PM signifie un nouveau Gouvernement et que dire aux gens réclament tout de suite les élections .Ce qui est sur il n’y a plus de saint au Mali qui viendrait diriger le gouvernement mais on a besoin de quelqu’un qui peut faire le boulot avec efficience dans l’équité .Et pour cela aucun sacrifice ne serai de trop pour le Mali et cela dans les sens du terme .car ce pays qui nous a tout donné a été trop trainé dans la boue pour le sortir de la il ne doit pas avoir de traitement de faveur aucun sentiment d’appartenance, Ni toi ni moi encore moins Issa Kao ne peuvent se condesire non sacrifiable .vive la transition réussie que vive le Mali uni et prospère pour les générations futures

Comments are closed.