Une indélicate Régisseur élargie au détour de la Covid

0

Cette ancienne régisseur spéciale de la Primature trainait pourtant suffisamment de casseroles pour ne pas mériter de quitter son cachot aux dépens de ses nombreuses victimes, qui à peine ont encore des yeux pour pleurer. Et pour cause, chacune d’entre elles a perdu, selon les cas, des dizaines de millions nos francs que la bonne dame a perçus en espèces sonnantes et trébuchantes contre promesses mirobolantes de marchés juteux à la DAF de la Primature. Dame Elian Zerbo s’est ainsi retrouvée entre les quatre murs à la faveur d’une plainte en bonne et due forme de deux de ses clientes escroquées à hauteur d’une trentaine de millions chacune avant découvrir ses promesses fictives de marchés qu’elle faisait au nom du Premier ministre. Il n’en fallait pas plus pour que les plaintes contre sa personne affluent au niveau d’Interpole au point de lui infliger un long séjour à Bollé où elle était gardée. Mais il nous revient que ses multiples manœuvres pour déjouer ce destin ont pu prospérer à la faveur de la mesure de désengorgement de l’espace carcérale consécutive au Covid. Sans en informer les nombreux plaignants, elle s’est ainsi retrouvée libre et s’est même réinstallée à d’autres fonctions de la même administration malienne avec le risque de faire d’autres victimes. L’intéressé avait pourtant reconnu son forfait à travers une reconnaissance de tous les montants que les nombreux clients lui réclamaient.                                

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here