L’INSAT à pied d’œuvre sur la réalisation 5ème recensement général de la population et de l’habitat

0

Maliweb.net- Le samedi 25 janvier 2020 une vingtaine de médias ont participé à une mission de supervision des travaux de cartographie du 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH5) dans la commune rurale de Bassofala (Néguéla). Cette visite de terrain conduite par le DG de l’INSAT Arouna Sougané visait à échanger avec les autorités en place, d’  s’acquérir de l’état d’avancement des travaux mais surtout,  imprégner les médias sur les enjeux du RGPH5 en vue d’une meilleure vulgarisation de l’information pour l’adhésion effective  des populations.

En effet, le Mali réalise son 5ème Recensement général de la population et de l’Habitat,  et depuis le 17 juin 2019 a démarré la cartographie censitaire, après Bamako, les agents sont déployés dans sur le terrain dans les régions.

A Néguéla, commune rurale de Bassofala  situé dans le cercle de Kati à une heure de route de Bamako, la délégation a été accueillie dans les locaux de la mairie par son 1er responsable  Gaoussou Nanakassé  en présence du chef du village Daouda Coulibaly et du sous-préfet Maïga Oumou Maïga, et des agents de récemment conduite par son chef d’équipe Assetou Kady Diarra.

Dans leurs interventions, le chef du village, le maire, et le sous-préfet, tous ont unanimement reconnu  l’importance  des données statistiques pour  le développement communautaire  et la réalisation  des programmes  de développement visant à lutter contre la pauvreté.  Aussi ils assurent  mettre tout en œuvre pour l’adhésion massive des populations pour la réussite du RFPH5.

Dans les familles visitées, les chefs de famille  Zan Kanté et Amadou Sow  habitués aux visites des agents de recensement, se sont montrés réceptifs à l’opération menée par l’équipe de  Assetou Kady Diarra dans les 17villages et 40 hameaux de Néguéla.

Si Monsieur Sougané est satisfait du travail abattu dans la commune rurale et déclare que le  RGPH5 a atteint 70% de couverture dans les régions du sud du pays, il n’ en demeure pas moins que le  BCR/INSTAT a besoin de 5milliards pour être au rendez –vous du 15 novembre au 14 décembre 2020 (date prévisionnelle du RGPH5). Selon ses dires des pourparlers sont en cours avec les autorités et les partenaires combler le cap de financement nécessaire.

En attendant ils mènent des réflexions pour la couverture des régions du nord du pays car comme le soutient le DG de l’INSTAT aucune population ne serait en marge du RGPH5.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here