Lutte contre l’insécurité alimentaire : Campagne de distribution gratuite de 43.000 tonnes de vivres à Mopti

1

Le Président de la Transition, Chef de l’État, le colonel Assimi Goïta a lancé la campagne de distribution gratuite de vivres au titre de 2021 au cours de sa toute première sortie officielle à l’intérieur du pays effectuée le mardi, 06 juillet 2021 à Mopti. L’opération concerne l’ensemble de nos concitoyens affectés par l’insécurité alimentaire.

Il était accompagné d’une forte délégation composée des ministres en charge de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou ; de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga ; de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine ; de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré ; de la Réconciliation nationale, chargé de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, colonel major Ismaël Wagué et du ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra ainsi que des représentants de pays amis et partenaires du Mali étaient également présents.

«J’instruis le Premier ministre de veiller à la gestion rigoureuse et transparente de ces stocks qui sont destinés à nos concitoyens. Présider ce matin la cérémonie de lancement officiel du Plan national de réponse à l’insécurité alimentaire est un devoir républicain et régalien pour moi en tant que chef de l’État. C’est normal d’apporter l’aide alimentaire et nutritionnelle à nos populations qui sont très vulnérables, et cela sur toute l’étendue du territoire national » a déclaré colonel Assimi Goïta.

Le Président de la transition a ensuite donné le départ des camions chargés de vivres à destination des Régions de Mopti, Bandiagara et Douentza.

La cérémonie de lancement a eu lieu au quartier village Can, sur un terrain aménagé pour l’occasion. C’est dans une ambiance de fête que le chef de l’État a été accueilli par une foule nombreuse, sous la conduite du maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kansaye.

Avant de s’adresser à la presse, le colonel Assimi Goïta a, d’abord remis au gouverneur de Mopti, le colonel-major Abbas Dembélé, le bordereau de réception de 1.800 tonnes de céréales destinées aux cercles de Mopti, Djenné, Ténenkou et Youwarou.

Les 9.863 tonnes offertes à la Région de Bandiagara, réceptionnées par le gouverneur de cette région, ont été remises par l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer,.

Pour ce qui concerne les 3.419 tonnes allouées à la Région de Douentza, elles ont été remises au chef de l’exécutif de cette région par la représentante résidente du Programme alimentaire mondial au Mali (Pam), Sally Haydock.

Au total, plus de 43.000 tonnes de mil, riz et sorgho seront distribuées gratuitement sur l’ensemble du territoire national, a précisé le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire. « À présent, 33.000 tonnes sont disponibles, 10.000 restent à mobiliser », a détaillé Rédouane Ag Mohamed Ali.

Il a rappelé que plus de 5 millions de Maliens vivant à travers le pays auront besoin d’une assistance alimentaire et nutritionnelle. Environ 1,4 million de personnes seront en insécurité alimentaire très sévère et auront besoin d’une assistance alimentaire d’urgence. Dans les régions de Tombouctou et Taoudéni, 150.000 personnes sont concernées.

À Gao, Kidal et Ménaka, elles sont au nombre de 300.000. La Région de Mopti compte 600.000 personnes concernées et 300.000 autres sont reparties entre les autres régions, a-t-il énuméré, avant d’inviter les partenaires techniques et financiers à persévérer dans leurs efforts « de nous soutenir face à ces chocs pour plus de résilience, afin d’atteindre les objectifs de souveraineté alimentaire », a expliqué Rédouane Ag Mohamed Ali.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. On demande au chef de l’etat de s’occuper des questions de sécurité. Si ces gens avaient été sécurisés ils n’auraient pas besoin d’aide alimentaire. il sont suffisamment grand pour savoir comment se nourrir. La securité c’est tout ce qu’il demande au lieu de distribuer la nourriture, distribuer la sécurité et on verra bien. Sinon chef tu ne vaut pas un clou

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here