Mobilisation en faveur des enfants talibés : L’Association ‘’Alegria’’ respecte la tradition !

0

Pour collecter des fonds dans le cadre de ses actions en faveur des enfants talibés, l’association ‘’Alegria’’ a organisé, samedi 23 octobre 2021, la 2ème édition du Dîner gala de Bienfaisance, à Sofitel ex-hôtel de l’Amitié sous le haut patronage de Col. Assimi Goïta, président de la transition, représenté par Aguib Dembélé, outre Madame Dicko Bassitan Diané, commissaire adjointe du CSA représentant le parrain, Redouwane AG Mohamed Ali. L’évènement a aussi enregistré la présence de plusieurs autres personnalités.

Dans le cadre du développement de ses activités en faveur des enfants défavorisés, l’association ‘’Alegria’’ a lancé depuis deux ans, un projet de réinsertion, d’éducation et d’insertion socio-professionnelle des enfants talibés au Mali. Ce projet consiste à identifier des enfants talibés dans certaines zones de fortes densités à Bamako, à travers des enquêtes, statistiques de collectes de données socio-économiques. Parmi ces derniers, un effectif de cent enfants talibés est sélectionné. L’objectif visé est de faire de ces bénéficiaires des modèles de réinsertion sociale à travers des activités génératrices de revenus à l’exercice desquelles ils auront été formés.

Placée sous le haut patronage du président de la transition, S.E Col. Assimi Goïta et parrainée par Redouwane Ag Mohamed Ali, ministre commissaire à la Sécurité alimentaire, cette 2ème édition a effectivement permis de lever des fonds sur place. En plus, plusieurs bonnes volontés se sont exprimées à travers leurs engagements pour la réinsertion des enfants talibés dans le cadre de la seconde phase du projet SOS enfants talibés de l’Association ‘’Alegria’’.

Dans son mot de bienvenue, Madame Adama Samaké, présidente de l’Association ‘’Alegria’’, a salué les efforts déployés par les différents partenaires pour leur soutien constant à cette cause noble au cœur de ses préoccupations et à laquelle elle s’est dédiée.

« En effet, depuis 2018, alors que ce projet n’était qu’à ses débuts, vous l’avez nourri de par vos encouragements, votre confiance et grâce à votre générosité nous avons pu avancer, tout le mérite vous revient », a-t-elle déclaré.

Quant à Mme Dicko Bastan Diané, commissaire adjointe du CSA, représentante du parrain, elle a rappelé que le choix de Redouwane Ag Mohamed Ali comme parrain de cet évènement, n’était pas fortuit. A l’en croire, « c’est un homme de cœur, de dialogue et de paix, et qui aime assister les autres surtout les enfants en difficulté ». Elle a appelé les uns et les autres à accompagner cette femme de cœur pour que la petite enfance en difficulté puisse être accompagnée à sa juste valeur. A ses yeux, la petite enfance en difficulté mérite le soutien de tous et de toutes. « L’assistance à l’enfant jusqu’à ce qu’il soit un adulte, est un devoir pour l’humanité car tout enfant qui naît sur terre a le droit de vivre en paix, d’être éduqué, de manger, d’être assisté en cas de problème de santé ». Le parrain a-t-elle déclaré après avoir non seulement contribué à la bonne organisation de la soirée mais aussi s’est engagé à assurer la nourriture des enfants et cela, pendant la durée du projet.

De son côté, Habib Dembélé, représentant du président de la transition, Col. Assimi Goïta, a témoigné tout l’intérêt que porte le chef de l‘Etat à cette cause noble. Pour rappel, lors de son investiture, le colonel Assimi Goïta avait décidé d’allouer les 2/3 du fonds de souveraineté du président soit 1 milliard 800 millions de Fcfa aux œuvres socio-sanitaires. En plus de donner 1 million, le président s’engage à prendre en charge les frais de location du siège du projet, les factures d’eau et d’électricité et cela, pendant une année.

Le directeur national des Domaines, M. Ibrahim Simpara, après avoir remercié et félicité les initiateurs, a rappelé que toute aide à cette couche défavorisée est à soutenir par chacun d’entre nous en tant que simple citoyen : « Il a été dit que la jeunesse des moins de 15 ans représente au moins 48% de la population au Mali. Autrement dit, plus de la moitié de la population est née dans les vingt dernières années, si bien que chacun d’entre nous est interpellé par rapport à la situation des enfants y compris les enfants talibés qui constituent une des couches les plus défavorisées de la population », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion sociale, Sidi Camara a, pour sa part, rappelé la pertinence de cette soirée en ajoutant que la jeunesse talibé, aujourd’hui, constitue un cas typique pour la nation malienne : « Autant la jeunesse joue un grand rôle dans le développement socio-économique et politique du pays, autant elle représente un risque, voire un danger pour la nation, si elle n’est pas assistée et, en tant que ministère de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion sociale, nous ne pouvons pas rester indifférent à l’organisation de cette soirée », a déclaré le représentant du Colonel-major Ismaël Wagué qui a remis un million au nom de ce dernier, tout en remerciant les organisateurs.

Dernier intervenant et non des moindres, qui a également mis la main à la poche, M. Oumarou Diarra, ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés. Il a déclaré que de telles actions initiées par l’association « Alegria » s’intègre parfaitement dans le cadre de la politique publique mise en œuvre par son département. Ainsi, il a invité les uns et les autres à imiter cet exemple surtout dans un contexte comme celui que le Mali vit.

Au cours de ce Dîner gala, d’autres dons ont été faits par les participants et partenaires présents. Deux certificats de remerciements ont été décernés à la présidente de l’association ‘’Alegria’’, Mme Coulibaly Assétou Diakité, successivement par Oumou Sidibé, secrétaire aux Relations sociales et Barou Oumar Soumano, tous membres de l’Action pour l’Intérêt du Peuple (API). S’en est suivie une prestation d’artistes qui a mis fin à la soirée.

Moulaye Hassane Haïdara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here