Monde religieux : Les musulmans vivant en occident invités à s’intégrer dans leur société

0

Le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Dr Yousef A Al-Othaimeen a exhorté, courant mercredi à Djeddah, les communautés et minorités musulmanes vivant dans les pays non musulmans à continuer de s’intégrer dans leurs sociétés d’accueil, voire à collaborer avec elles. Tenu en date du 14 juillet, ce discours émanant du secrétaire général de l’OCI a eu lieu à la faveur du forum virtuel de l’Union des agences de presse des États membres de l’OCI (UNA)pour l’occasion, le Dr Yousef a aussi estimé que cette intégration doit s’opérer conformément aux législations en vigueur dans les dits pays. Ce, dit-il, tout en adaptant les procédés pacifiques, voire les canaux officiels et règlementaires pour la résolution des problèmes dont les musulmans peuvent être confrontés. Et d’insister sur le devoir de tout musulman de donner l’exemple de par son pacifisme, sa conduite et son comportement, illustrant les valeurs de l’islam qui prônent l’amour du prochain. Il invite aussi les fidèles vivant en occident à se préoccuper de marquer de leur empreinte indélébile le progrès du savoir et de la culture en se conduisant en citoyens utiles loin de toute tendance « isolationniste »par rapport à la société élargie et de toute tentative d’imposer leurs propres opinions et croyances à autrui.

Armée nationale : des motifs de fausses identités, des prises de drogue et de grossesses évoqués pour une radiation

Le chef d’état-major de la police vient de radier 25 recrues parmi les éléments du contingent 2019. La radiation a eu lieu dans les centres de formation commune de base. Selon les précisions, la prise de sanction s’explique par certains faits que demeurent : les fausses identités, la prise de drogue, celle des grossesses et autres pathologies.

À souligner que certaines recrues concernées s’étaient fait remplacer par d’autres personnes (connaissances) lors des tests physiques et biologiques. Des troubles de comportement dus à la prise de stupéfiant font partie des causes de cette sanction. À noter que le service des armes requiert physique, la moralité, et une bonne psychologie.

Coopération entre les FAMa et la Barkhane : des aviateurs formés sur le guide Aérien tactique avancé

Dans le cadre de la coopération fraternelle entre les FAMa et la Barkhane, 3 éléments de l’armée de l’Air viennent de boucler une formation de 2 semaines sur le guide Aérien Tactiqueavancé (GATA).

Cette formation a été clôturée par la remise des attestations en date du vendredi 17 juillet 2020 au centre militaire Firhoun Ag Alinçar de Gao. C’était sous la présidence du commandant en second théâtre Est Maliko, le colonel Brehima Coulibaly, en présence du chef de formation le capitaine Fabrice de la force Barkhane. La formation avait pour but d’apprendre aux éléments les techniques idoines de contrôle et de guidage des vols d’opérations tactiques.

Opération Maliko/ Théâtre Est : les FAMa honorés

Les faits se sont ainsi déroulés dans la nuit du 16 au 17 juillet 2020 près de la gare SONEF aux environs de 21 h. À ce jour, un soldat de la 2eclasse du nom de Guinba Sikasso a fait l’objet d’une attaque à sa descende du service. L’homme a failli y laisser sa vie. Mais grâce aux vaillants soldats de l’armée malienne, le militaire Guindo a pu être sauvé par la maitrise rapide de la situation. De ce fait, un bandit a été arrêté et les autres ont enfui.

Le soldat de la 2eclasse s’en est sorti sans blessure grave. Chose qui été vivement saluée par le commandement militaire de la zone de défense n°1 qui œuvre nuit et jour pour venir à bout de cette insécurité qui menace la paix des citoyens.

À noter que le bandit capturé serait soudanais du nom de Zellaly Balla. Il a été remis aux autorités compétentes pour fin d’enquêtes.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here