PRORESA : Les agents de l’OPAM mieux outillés

0

Le Programme de Renforcement de la Sécurité Alimentaire au Mali (PRORESA) a lancé ce lundi, un atelier de formation des agents de l’Office des Produits Alimentaire du Mali (OPAM) sur le contrôle et qualité interne. Il se tiendra du 4 au 8 juin 2018 dans la salle de formation de l’OPAM.

Financé par l’Union Européenne,  l’objectif général de cette formation est de renforcer les capacités des gestionnaires de stocks de céréales et des agents phytosanitaires en gestion et en conservation des céréales. Comme objectifs particuliers, elle vise à : former les responsables, les magasiniers et les agents phytosanitaires sur la bonne pratique de l’entreposage et du traitement des céréales ; maitriser  les procédés de sécurité par les responsables, magasiniers et agents phytosanitaire ; et respecter les consignes avant, pendant et après le traitement des stocks. Il permettra également aux participants de maitriser les techniques de contrôle de la qualité, de peser des céréales et de tarage des sacs par les gestionnaires des magasins et agents phytosanitaires.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier était présidée par Ousmane Traoré, représentant du ministre commissaire à la sécurité alimentaire.

Pour le directeur général adjoint de l’OPAM, cette formation est d’une importance capitale. Selon lui, le problème majeur de l’OPAM aujourd’hui est la maîtrise de la qualité des céréales. « Si l’Union Européenne à travers le PRORESA organise cette session sur le contrôle et qualité interne nous ne pouvons que s’en réjouir », se réjouit-il.

Selon Olivier Lefay, représentant de l’Union Européenne, l’OPAM est un partenaire incontournable du dispositif national notamment pour les activités de distribution alimentaire gratuite. « Cette formation sera bénéfique pour tous les acteurs présentent et pour les populations malienne », a-t-il ajouté.

Selon Ousmane Traoré, représentant du ministre commissaire à la sécurité alimentaire, pour garantir la qualité des céréales au niveau des magasins de l’OPAM, il sera essentiel de s’assurer de la bonne compréhension des méthodes de conservation et de traitement phytosanitaire des céréales dans les magasins. Après une session de formation organisée sur le système d’information commercial(SICC), il est prévu deux autres formations à l’intention des magasiniers et agents phytosanitaires de l’OPAM.

Awa Sogodogo,  Stagiaire

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here