Rentrée solennelle 2017 de la JCI-Mali : La présidente nationale, Dr Hariratou Harouna Cissé a reçu le titre de sénateur

0

Le Palais des Sports (ACI-2000) et le Parc des expositions de Bamako (Route de l’Aéroport), Ce sont les deux lieux choisis par les membres de la Jeune Chambre Internationale du Mali, pour procéder à la tenue de la 22ème Rentrée solennelle déroulée du 20 au 22 janvier 2017, sur le thème «Jeunesse et Actions citoyennes ; Quel rôle pour la JCI Mali». En prélude à cette rentrée solennelle, la nouvelle présidente exécutive nationale a animé une conférence de presse au cours de laquelle elle a exposé les orientations du mandat 2017 qu’elle a, la charge de diriger jusqu’au 31 décembre de l’année en cours. C’est au cours du Diner gala de clôture que la présidente a reçu le titre de Sénateur. L’activité a regroupé plus de 500 jeunes venus de Kayes à Kidal, via Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao. Sans compter ceux du Niger et du Burkina-Faso. Les grandes orientations du mandat 2017, de la JCI-MALI s’articulaient autour des points ci-après : Promouvoir la JCI et ses valeurs ; Renforcer les capacités des membres ; avoir des programmes à impact durable, nouer des partenariats avec des entreprises et des bonnes volontés et reconnaitre les efforts des membres de façon individuelle et collective.

La rentrée solennelle, faut-il l’expliquer, est l’une des trois manifestations nationales de la Jeune chambre internationale du Mali, en plus du Conseil National et de la Convention nationale. Première manifestation nationale, la rentrée solennelle, est pour les membres, l’occasion d’annoncer à la population malienne et à l’international, le lancement officiel des activités du mandat en cours. Pour cette 22ème édition, il était prévu un programme riche et varié comportant des activités telles que : Table ronde sur la thématique de la Rentrée solennelle ; Assemblée générale de l’organisation nationale (ON) au cours de laquelle les membres du comité directeur national seront présentés ; la prestation de serment des présidents des organisations locales (OL) et des membres du comité directeur national, la présentation du plan d’action de la Jeune chambre internationale du Mali pour l’année en cours, le concours d’art oratoire, les formations en leadership, la citoyenneté active, Communication ; l’intronisation des nouveaux membres, la promotion des partenaires à travers une cérémonie d’ouverture, un diner gala de clôture. Placée sous le thème : «Jeunesse et Actions citoyennes ; Quel rôle pour la JCI-Mali ? », la rentrée solennelle de cette édition est Co-organisée par la jeune chambre internationale Bamako Espoir (LA DOUBA) et la Jeune chambre internationale Universitaire Bamako Espoir (JCI Universitaire Bamako Espoir). La cérémonie d’ouverture a vu la présence du ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koita et de la marraine de l’évènement qui entouraient la présidente nationale, Harira Cissé. Quant à la cérémonie de clôture, elle a enregistré la présence du Ministre de la Justice, des droits de l’homme, Garde des sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, non moins Sénateur de la Jeune Chambre, le directeur national de la Jeunesse et quelques aînés de la jeune chambre internationale du Mali. Au cours de la conférence de presse, Harira a d’abord expliqué que la Jeune chambre internationale est un mouvement des jeunes qui existe depuis plus de 100 ans et regroupe des jeunes de 18 à 40 ans. Celle du Mali, dit-elle, a 22 ans. Les actions de la JCI-MALI sont inscrites dans 4 domaines d’opportunités à savoir le domaine Individuel qui consiste à renforcer les capacités des membres à travers des formations ; le domaine communautaire qui consiste à observer les maux qui entourent nos communautés et chercher des solutions à cet effet. Le domaine Internationalisme qui permet aux membres de renforcer les coopérations entre les pays et le domaine Affaires qui permet de mettre l’accent sur les initiatives afin de pouvoir promouvoir ses idées soit au bénéfice de sa personne soit au bénéfice de son entreprise ou de sa communauté. Alors, pour pouvoir rassembler toutes ces actions, la Jeune chambre a, un principe «Un Homme, Un An et Un Mandat». Après avoir remercié ses prédécesseurs pour les jalons posés, la nouvelle présidente dira qu’elle fera en sorte que les acquis soient consolidés et que des nouvelles initiatives seront mises en place. Pour pouvoir accomplir cette mission, la présidente a placé le thème national du mandat sur la « Responsabilité et Exemplarité pour une Citoyenneté plus Efficace» ayant comme slogan «Relevons le défi !». « L’ambition est à la fois patriotique et démocratique et ne doit pas incomber à l’Etat seul », a-elle-déclaré. Avant d’exhorter le concours de tous les membres pour conduire le bateau à bon port.

 Drissa KEITA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER