Secret de femme : Cours communes, le calvaire au quotidien

1

maliweb.net – Entre  disputes entre voisins et la pression exercée par le  bailleur,  la vie dans une cour n’est pas  toujours tendre pour des milliers de locateurs.

La cohabitation entre voisins partageant une même  cour, peut s’avérer souvent houleuse.  Car  il n’est pas rare de voir des disputes se  déclencher  entre les membres d’une  cour commune  souvent pour des peccadilles.

En effet dans la société malienne les rapports de voisinages peuvent se relever  tendus. Et ceci pour diverses raisons qui  aux dires de certains locataires sont évitables avec  une dose de bonne volonté  pour la tranquillité générale.

«  Chaque jour que je rentre du service, j’ai tous mes sens en éveil ! Je passe mon temps à m’inquiéter de ce que je vais trouver encore chez moi. La femme de mon voisin est insupportable, elle passe tout son temps  à se disputer  avec ma femme. Cette dernière bien que je lui ai demandé de ne pas répondre à la provocation de la voisine, elles se disputent sans cesse tantôt pour un ustensile perdu ou à cause des linges étendus sur la corde commune etc. », une plainte émise avec lassitude par  Mamourou Kanté, commerçant de pièces détachées  au marché ‘Dibida’ de Bamako.

De ces disputes entre voisines, les hommes sont dans bien de cas, les plus exaspérés. En effet, M. D, agent de maintenance et son voisin de palier, un fonctionnaire de la place, se sont retrouvés  dans les locaux d’un commissariat de police en commune IV du district à la suite des multiples disputes entre leurs deux épouses.

Les deux femmes après maintes disputes, en étaient venues aux mains alors que la femme de M.D venait juste d’accoucher.  Cet ultime combat entre ces deux voisines serait provoqué par une  gifle donnée à  l’aide ménagère  de l’épouse de M.D  par la voisine qui  l’accusait d’avoir verser son eau de vaisselle devant sa porte. L’épouse de M.D alertée  par les cris de son aide s’était alors précipitée pour avoir les explications à sa voisine.  Une demande qui avait alors débouché sur des  insultes  grossièrement entre elles avant d’en venir aux mains.  Et c’est dans ce contexte que M.D avait été appelé par son épouse l’appelant à la rescousse face au couple voisin avec qui elle se démêlait.   Furieux M.D avait rejoint sa femme avant d’aller porter plainte à la police.

Entre ce genre de scène, la  vie dans une cour commune est parfois dérangeante pour certaines personnes.  Quant on sait qu’il est parfois difficile pour certaines personnes de  respecter les distances déterminées par son  voisin, de respecter l’intimité de  son foyer ou encore de ne pas porter jugement sur son style de vie. Comme  le démontre le témoignage de Oumou Traoré, technicienne de surface dans un hôtel de la place. « C’est très difficile de vivre dans  notre cour, nous habitons avec le grand frère de la propriétaire, c’est un vieux très difficile, il passe son temps à se mêler de nos vie et à nous crier dessus comme si on ne payait pas sa maison. Je suis une femme seule donc vous comprenez comme c’est difficile. Lorsque je ramène  du poulet ou de la viande, mon propriétaire et une  des voisines  se mettent à me casser du sucre ou faire des insinuations salasses. Vraiment c’est déplaisant la vie dans une cour commune les gens vous jalousent, vous cherchent… »

Hélas  dans notre société, le constat laisse entrevoir  que les bons rapports de voisinages, se font de plus en plus rares.

AMITA (maliweb.net)

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.