Le programme du président Macron pour «une nouvelle francophonie»

11
Le président français a égréné
Le président français a égréné, devant les «immortels» et 300 jeunes lycéens et étudiants, une trentaine de mesures visant à redonner toute «son ambition» au français. © Ludovic Marin/Pool

A l’occasion de la Journée mondiale de la francophonie mardi 20 mars, Emmanuel Macron a présenté son programme pour soutenir l’usage de la langue française dans le monde. Le président français s’est exprimé à l’Académie française. Quelques mois après le discours de Ouagadougou, fin novembre, où Emmanuel Macron avait déclaré que le « français sera la première langue d’Afrique », le président a donc jeté les bases de son programme pour le continent.

C’est à travers son aide publique au développement que la France va financer sa stratégie pour « une nouvelle francophonie ». Une stratégie qui vise en premier lieu à renforcer l’enseignement des bases du français à l’école.

« Il nous faut donc nous battre en investissant pour l’éducation, l’éducation des jeunes filles, en particulier en Afrique et tout particulièrement au Sahel. Nous nous battrons aussi pour la formation des maîtres avec le déploiement à tous les pays d’Afrique francophone du programme d’accompagnement des enseignants “ Apprendre “, la création d’un fonds aux ressources pédagogiques et le renforcement des actions bilatérales menées par nos ambassades », a déclaré Emmanuel Macron.

Le président nourrit également des ambitions dans le secteur universitaire, et souhaite soutenir le développement des grandes institutions françaises sur le continent : « Je souhaite aussi que nos établissements osent s’implanter hors de nos frontières et se regroupent dans des campus comme au Maroc, au Sénégal, demain en Tunisie avec la future université franco-tunisienne de l’Afrique et de la Méditerranée. Il s’agit de doubler dans ces formations le nombre d’élèves en 2022. »

Autre sujet évoqué : l’accueil des étudiants étrangers. Emmanuel Macron a notamment promis que leurs effectifs devraient doubler pour ceux qui viennent des pays émergents. Un plan de réforme des conditions de leur accueil sera présenté en 2019.

■ Une vision dépoussiérée de la Francophonie

Emmanuel Macron a choisi l’Institut de France où siègent les académiciens pour exposer sa vision de la Francophonie devant environ 300 jeunes francophones pour se projeter résolument dans l’avenir.

Emmanuel Macron a défendu une vision dépoussiérée de la Francophonie dont la France n’est plus “qu’un pays parmi d’autres qui apprend, parle, écrit en français”. Un message politique pour sortir d’une image de la Francophonie avatar de la colonisation. Le chef de l’Etat a tiré un enseignement du discours qu’il avait prononcé à l’université de Ouagadougou en novembre –le passage sur la Francophonie n’avait eu aucun succès auprès des jeunes étudiants. Et pour cause selon le chef de l’Etat…

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Dire que Macron s’est fait inviter au Rwanda pour célébrer les 25 ans après le génocide Rwandais (dont la Frace a une grosse part de résponsabilité là dedans pourtant!).
    Peut-être une main tendue ou une perche dans l’espoir davoir des excuses comme l’a fait la Belgique, mais on peut toujours attendre…

  2. Quand la France abandonne le Français pour l’Anglais comment convaincre les autres francophones a s’y a s’y attacher?
    Tous les anglicismes nous viennent de la France et jamais du Québec! Et ce n’est pas par defaut de mots equivallents, à ces mots et concepts!

    • Nicely put….! Merci à toi pour la simplicité de ton analyse. Nous autres Africains n’avons nous pas à nous batter pour le Français parceque cette une langue qui nous a été impose par le Colon. Le Français restera une langue transitionnelle jusqu’à ce qu’on trouve quelque chose de mieux et unique pour l’Afrique.

      LHomme Faust
      Boston, MA. USA

  3. La nouvelle generation a compris qu’il y a une corrélation entre le pays-africain- francophone et le Sous-développement provoqué… et les évidences sont frappantes des qu’on compare les pays francophone d’Afrique a ceux anglophones et autre-phones d’Afrique. Ces derniers devancent sur tous les plans: indépendance et développement économique, environnement propice aux affaires, infrastructures, éducation etc..

    Et le probleme n’aura rien a voir avec la langue française qui est en fait l’une des plus belles et les plus développées au monde…et c’est bien le droit des français de chercher a imposer leur langue a travers le monde, a l’instar de l’anglais …, c’est même un travail noble. S’il y a une peur de la francophonie en Afrique c’est parce qu’elle semble symboliser la domination, l’exploitation et l’ingérence de l’ère post-coloniale… raison pour laquelle la France s’inquiète aujourd’hui …sinon l’Angleterre ne se soucis pas du probleme de l’anglais ou de “l’anglophonie” etc..

    En un mot le probleme c’est le loup pas le cri du loup qui rend plutôt belle la brousse.

    VIVE la NKOphonie!

  4. Nouvelle Francophonie=Nouvel Imperialism, nous disowns aux Africains de se mefier et de refuser d’etre divises par les Europeens Francophones et les Europeens Anglophones. Unissons-nous pour parler toutes nos langues et les autres (le Mandrin, l’Anglai, le Francais et le Hindii) et pour apprendre tres vite des avancees scientifiques et techniques dans ces langues et les utiliser pour le developpement de l’Afrique.

    • “Nouvelle Francophonie=Nouvel Imperialism”

      Je te jure, c’est exactement ce que je m’apprêtais à écrire!!!

      la franSS cherche à continuer sa domination économique, financière, monétaire, politique… CULTURELLE sur les nègres de l’humanité: les nègres francofous et leurs pays sales!!!

      Nous avons une culture plus vielle que partout en europe!
      Mais à cause de la lâcheté de nos dirigeants, ils refusent de prendre une de nos langue pour la moderniser! Au lieu de faire ça, ils aiment suivre le derrière des toubabs!!!

      Nous n’avion à faire de la francofolie: c’est par la violence et la barbarie que la franSS nous a imposé ce suprématisme blanc mafieuse de la francafric!!!

      Le mali et les pays africains n’ont rien à faire dans la francofollie!!!

      Nous avons d’autres priorités: la sécurité, les écoles avec cnatines et toilettes pour nos enfants, nettoyer la poubelle qu’on appelle ripouxblique du mali, sortir du fmi/banque mondiale (comme le Ghana…), dégager l’onul et les armées oxydentales….

      • Par des rebellions, par la force, par des accords , juste des ambitions/programmes de la France qui est en perte pour occuper et se réinstaller !
        C’est à cause des dirigeants pusillanime qu’elle revient après avoir été chasser!

        Barkhane est un outil propagandiste pour cette réalisation cette ambition!

    • Et surtout apprendre notre NKO pour le développement de notre dofô et notre mirindi et surtout notre maya.

  5. En définitive, la politique d’Emmanuel Macron ne diffère guère de celles de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, même si, du fait de la présence de Donald Trump à la Maison-Blanche, elle s’appuie plus sur le Royaume-Uni que sur les États-Unis.

    L’Élysée poursuit l’idée d’un relèvement économique pour ses multinationales non pas en France, mais dans son (ancien) Empire colonial.

    Il s’agit des mêmes choix que ceux du socialiste Guy Mollet, un des fondateurs du Groupe de Bilderberg .

    En 1956, le président du Conseil français Guy Mollet fit alliance avec Londres et Tel-Aviv pour conserver ses parts dans le Canal de Suez nationalisé par le président Gamal Abdel Nasser.

    Il, Guy Mollet, proposa à son homologue britannique, Anthony Eden, que la France intègre le Commonwealth, qu’elle fasse allégeance à la Couronne, et que les Français adoptent le même statut de citoyenneté que les Irlandais du Nord.

    Ce projet d’abandon de la République et d’intégration de la France au sein du Royaume-Uni sous l’autorité de la reine Élisabeth II ne fut jamais discuté publiquement.

    C’ EST DANS CETTE OPTIQUE QUE LES AFRICAINS DOIVENT ANALYSER LE ROLE DU NIGERIA, DU GHANA (PAYS MEMBRES DU Commonwealth) , DANS LA CEDEAO-BASSE-COUR-POLITICO-ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE DE LA FRANCE:
    – MISE EN OEUVRE DE LA MUTUALISATION DES RESSOURCES COLONIALES DE LA
    FRANCE AVEC LE ROYAUME UNI, NOTAMMENT LE FRANC CFA. OUI, LE FRANC CFA!! !

    PEU DE MALIENS ONT APPORTÉ ATTENTION AUX ACCORDS PASSÉS RÉCEMMENT ETRE LA FRANCE ET LE ROYAUME UNI SUR LA PARTICIPATION DE CETTE DERNIERE AUX OPÉRATIONS MILITAIRES COLONIALES BARKHANE AU MALI.
    NOTEZ BIEN BARKHANE, PAS MINUSMA…!

    Peu importent l’idéal d’égalité en Droit exposé en 1789 et le rejet du colonialisme exprimé par le Peuple français face au coup d’État avorté de 1961 EN FRANCE , aux yeux du Pouvoir, la politique étrangère DE LA FRANCE ne ressort pas de la DÉMOCRATIE.

    DONC AFRICAINS, MALIENS, DITES NON TOUS LES JOURS AU FRANC CFA.

    DONC AFRICAINS, MALIENS, PLACEZ PARTOUT AU CENTRE DES DÉBATS DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES , L’ ABOLITION DU FRANC CFA , POUR CONTRAINDRE LES DIRIGEANTS Á SE RÉVÉLER ENFIN, TROUVER LA ET L’UNIQUE SOLUTION.

    SIGNÉ :
    WAZEKWA TOLO Doe,
    SPIRIT OF Zimbabwe Banconi Ghetto-City of Wadawada,
    Colombia of Bamako DC .

    • “DONC AFRICAINS, MALIENS, DITES NON TOUS LES JOURS AU FRANC CFA.”

      AMEN, AMON, AMANI!!!

Comments are closed.