CHAN 2016 : Mali-Ouganda, pour dissiper les doutes ?

0
CHAN 2016 : MALI-OUGANDA, POUR DISSIPER LES DOUTES ?
La sélection nationale locale (en vert) ambitionne d’atteindre au moins les quarts de finale

Les nôtres n’abordent pas la compétition dans les meilleures conditions. Mais ils ne manquent pas d’atouts pour faire un bon parcours.

Démarrée samedi avec la victoire du Rwanda devant la Côte d’Ivoire (1-0), la première journée de la phase finale du CHAN 2016 se poursuit aujourd’hui avec les matches du groupe D. Au stade Umuganda de Rubavu, le Zimbabwe affrontera la Zambie en première heure tandis que le Mali sera face à l’Ouganda en 2è heure. Les Aigles locaux entrent donc en lice aujourd’hui. Les joueurs de Djibril Dramé ont la chance de débuter la compétition contre l’équipe considérée comme le petit poucet du groupe.

Les observateurs considèrent le Mali comme le favori de la poule. Mais en réalité, les Aigles sont loin d’être favoris pour plusieurs raisons. Primo, les joueurs de Djibril Dramé manquent quelque peu de compétition car le championnat national est arrêté dans notre pays depuis plusieurs mois. Secundo, les Aigles ont fait une préparation au dessous de la moyenne. Ils se sont contentés d’une préparation à domicile avec des matches amicaux. Troisièmement, plusieurs joueurs de l’effectif ne sont pas les premiers choix de l’entraîneur. Aussi il n’y a pas une grande individualité dans le groupe, capable de tirer les autres vers le haut et faire basculer un match à tout moment.

La sélection nationale est partie au Rwanda avec beaucoup de doutes. Dans ces conditions, un bon parcours des nôtres sera donc une surprise. Même le sélectionneur Djibril Dramé l’a reconnu lors de sa conférence de presse. «Nous partons avec un bas niveau. La préparation que nous avons faite est mieux que rien. Mais le football est souvent aléatoire», avait déclaré Djibril Dramé. En clair, le coach va compter sur la chance pendant la compétition car son équipe a beaucoup de lacunes. Mais il reste optimiste. «On ne va pas pour nous promener. Notre objectif est de sortir de la phase de poule. Après on va se battre pendant les matches à élimination directe pour se hisser sur le podium pourquoi pas remporter le trophée».

L’équipe est consciente de ses lacunes et c’est aux joueurs et à l’encadrement de mettre tous les atouts de leur côté, pour aller le plus loin que possible dans ce CHAN. A défaut d’un gros talent et d’une préparation à la hauteur, les nôtres peuvent faire valoir des arguments comme l’envie, la concentration sur toutes les lignes et la solidarité. Aussi, l’expérience de l’entraîneur Djibril Dramé et de certains joueurs de l’équipe, sera un atout non négligeable. Le capitaine Hamed Marius et ses coéquipiers doivent jouer à fond toutes leurs chances. Après deux participations, les quarts de finale restent la meilleure performance du Mali au CHAN.
L’Ouganda est aussi à sa 3è participation après celles de 2011 et 2014. Mais The Cranes (surnom de la sélection ougandaise) ont été éliminés à deux reprises dès le premier tour. Actuellement 12ème d’Afrique et 62ème mondial au classement FIFA, meilleur de l’histoire du pays, juste devant le Mali (13è africain et 63è mondial), la sélection ougandaise rêve de crever l’écran lors de la 4ème édition du CHAN. Avec son sélectionneur serbe, Milutin Sredojevic, l’Ouganda entend confirmer ses progrès et sa récente victoire lors de la coupe CECAFA au mois de décembre au Soudan.

La compétition a regroupé 12 pays et les Ougandais ont dominé le Rwanda en finale (1-0). En plus de la coupe du Conseil des associations de football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA), l’Ouganda a fait deux matches amicaux contre le Gabon (1-1) et le Cameroun (0-0).

The Cranes vont donc se présenter comme un adversaire de taille dans le groupe D. L’arbitre international algérien, Mehdi Abid Charef a été désigné par la Confédération africaine de football, pour arbitrer le match Mali-Ouganda. Abid Charef sera assisté de son compatriote, Mokrane Gourari et du Guinéen Mamady Tere. L’éthiopien Bamlak Tessema Weyesa est le quatrième arbitre de la rencontre.

Avant Mali-Ouganda, le premier match de la poule mettra aux prises le Zimbabwe et la Zambie. The Warriors (surnom de la sélection de Zimbabwe) vont disputer leur 4è CHAN. Le Zimbabwe a pris part aux trois précédentes éditions du CHAN. En 2009 comme en 2011, The Warriors ont été éliminés dès le premier tour. En revanche, lors du CHAN 2014, le Zimbabwe a atteint les demi-finales, un stade auquel son aventure s’est arrêtée après avoir été battu par la Libye.

Lors du match pour la troisième place, les Zimbabwéens ont encore une fois perdu, cette fois face au Nigéria (1-0). La Zambie participera au Rwanda à son deuxième CHAN. En 2009, les Zambiens ont terminé la phase de poules à la tête de leur groupe devançant le Sénégal, la Tanzanie et la Côte d’Ivoire. Aux demi-finales les Chipolopolos se sont inclinés face à la RD Congo (2-1) mais ont par la suite battu le Sénégal (2-1) pour finir troisième de la première édition du CHAN.

L. M. DIABY

Aujourd’hui 19 janvier au stade Umuganda de Rubavu
13h : Zimbabwe-Zambie
16h : Mali-Ouganda

PARTAGER