CNOSM : la 2e édition des journées du parcours des NYELENI célébrée

0

La Commission « Femmes et Sport » du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) a organisé, ce jeudi 23 décembre, une conférence-débat sur la thématique : «sport genre mixité. Au Millénium hôtel, la cérémonie d’ouverture a été présidée par Cheick Konaté « Takala », directeur de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS).

 « Ce n’est pas facile pour une femme de pratiquer le sport surtout au Mali où le regard de la société pèse », a indiqué Sy Aminata Makou Traoré, présidente de la Commission « Femmes et Sport » du CNOSM et ancienne championne d’Afrique de taekwondo. « Pour moi qui suis taekwondoïste, il n’est pas rare qu’on me dise que je cherche à être un homme », a expliqué la présidente.

« Il est important aujourd’hui de réunir les femmes pour parler de leur rôle dans le domaine du sport », a affirmé la présidente de la Commission « Femmes et Sport » du CNOSM. A la conférence-débat, des femmes leaders aussi bien dans le domaine du sport que dans d’autres domaines ont été appelées à venir partager leur parcours socioprofessionnel. Dans le cadre de la 2e édition des journées du parcours des NYELENI, une marche sportive est prévue le 8 janvier avec toutes les fédérations sportives du Mali.

Au Mali, a déclaré Sy Aminata Makou Traoré, dans son mot de bienvenue, il reste beaucoup à faire pour les femmes dans le domaine du sport aussi bien sur le terrain que dans les instances de prise de décision. « Effectivement ! », a reconnu le directeur de l’Institut national de la jeunesse et des sports. « Le sport a toujours été considéré comme une activité masculine », a indiqué Cheick Konaté « Takala ».

Même si on parle d’égalité, a ajouté « Takala », elle n’est toujours pas effective. « Au niveau des primes par exemple, les équipes féminines perçoivent moins que les équipes masculines», a dénoncé le directeur de l’INJS. Intervenant sur le thème « Ethique en sport », le directeur de l’INJS, a assuré que l’égalité dans le sport est à construire, et même au niveau mondial, elle est en construction. Pour preuve, a-t-il affirmé, la commission d’éthique du Comité International Olympique n’a été créée qu’en 1999.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here