Kung-fu au Mali : « Le Lung Tao Club » fête sa prouesse

1

Ce dimanche 09 novembre 2014 au terrain de foot de Faladiè s’est déroulée la fête des 15 ceintures noires obtenues par le Lung Tao Club en un an. 

Ils étaient nombreux à prendre d’assaut le terrain de foot de Faladiè ce dimanche pour assister à la cérémonie de présentation de diplômes de ceintures noires de 15 éléments  du Lung Tao Club. Ce club de Kung-fu, art martial chinois, dispose de 3 salles d’entraînement à travers Bamako. Il a aussi des représentations dans quelques régions du Mali.

La cérémonie a commencé par le discours du Président du club Maître Yacouba Coulibaly. Dans son discours, le Président a salué le charmant public venu pour la circonstance et aussi les familles environnantes du terrain de foot. Il a présenté son club de Kung-fu, appelé par d’autres le Wushu. A ses dires le Lung Tao Club a été crée dans les années 1993 et a à son actif plusieurs ceintures noires.  Selon lui « Lung Tao » signifie « le coup de poing  le plus rapide ». Maître Coulibaly n’a pas terminé son discours sans évoquer les vertus physiques et mentales des arts martiaux en général et du Kung-fu en particulier. Après le discours, place aux choses sérieuses.

Des démonstrations à vous couper le souffle

Le public a eu droit à de belles démonstrations de la part des disciples de maître Yacouba Coulibaly. Des couteaux, des machettes, des bâtons, et même du feu, tout était là pour attaquer avec et se défendre contre. Ce spectacle, qui a émerveillé plus d’un, était hiérarchiquement concocté et dirigé.

Les disciples à l’œuvre

Ce fut d’abord les disciples de grade inférieur  de prouver leur savoir faire. Ainsi ils ont exécuté des mouvements d’ensemble  et à des prestations individuelles. Un spectacle servi  sous l’œil vigilant de leurs maîtres.

Les leçons des maîtres

Les maîtres Camara, Sissoko et Diarra ont aussi agrémenté la soirée. Avec des armes ou à main nue ils ont épaté le public. Et comme d’habitude, ils ne pouvaient finir sans produire des acrobaties. Ces hommes à l’allure chinoise ou de serpent ont même exhibés des sketchs pleins de combats.

La cérémonie a pris fin par une remise de Diplômes aux disciples les plus méritants.

Sidi Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.