Mali/Basketball : Le coach Amadou Bamba inculpé et placé sous mandat de dépôt pour des faits présumés de harcèlement sexuel

0

Inculpé par  le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de la Commune IV du district de Bamako  pour Pédophilie, tentative de viol, attentat à la pudeur, le coach Amadou Bamba a été placé sous mandat de dépôt le lundi 26 juillet, a appris maliweb.net auprès d’une source judiciaire. Il est accusé d’agressions sexuelles par des joueuses de l’équipe nationale de basketball.

L’Affaire de harcèlements ou d’attouchements sexuels au sein du basketball malien vient de connaître un nouveau développement. En effet, le coach Amadou Bamba a été, selon une source judiciaire,  inculpé par le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de la Commune IV du district de Bamako  pour Pédophilie, tentative de viol et attentat à la pudeur. L’entraîneur principal de l’équipe nationale féminine de basketball des moins de 18 ans depuis 2016 a été placé sous mandat de dépôt.

Cette incarcération du Coach Bamba fait suite à un scandale de harcèlement sexuel ou d’attouchement sexuel qui frappe le basketball malien depuis des mois. Elle intervient quelques jours après la suspension dans la même affaire du président de la fédération malienne de basketball, Harouna B. Maïga, par la Fédération Internationale de Basketball (FIBA).

Le journal l’Indépendant rapporte que dans  un communiqué la Fédération malienne de basketball confirme à  la FIBA et à  sa commission d’enquête qu’elle ne posera aucun acte qui pourra entraver la procédure de l’enquête. Elle, qui parle sabotage,  préfère à ce stade de la procédure ne faire aucun commentaire et  rassure toutefois qu’au « moment opportun elle  se donnera  les moyens légaux pour défendre l’honneur du Mali (….) », informe le communiqué.

A titre de rappel,  cette affaire a éclaté suite à la publication, en juin dernier,  des allégations  du New York Times. Le journal américain a notamment dénoncé des abus sexuels de plusieurs entraîneurs et officiels sur des dizaines de joueuses maliennes. A la suite de ces révélations, le président de la FIBA, Hamane Niang, avait annoncé son retrait en attendant la fin des enquêtes. L’ancien ministre des Sports, qui a été président de la fédération malienne de basketball de 1999 à 2007, clame son innocence. Il « dément fortement avoir été mis au courant d’abus s» lorsqu’il dirigeait l’instance dirigeante du basketball malien.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here