Tour préliminaire des compétitions africaines : Les clubs maliens payent un lourd tribut de la longue crise du football

1

Le weekend dernier a été marqué par le tour préliminaire retour des compétitions africaines de football. Sur les quatre  clubs maliens engagés, trois ont été éliminés parmi lesquels, le Stade Malien de Bamako et l’AS Réal en ligue africaine des champions. Seul le Djoliba AC  poursuit son petit bonhomme de chemin.

Les journées se suivent et ne se ressemblent pour les trois clubs maliens qui jouaient le mardi et le mercredi derniers leurs matchs retour des compétitions africaines de football. Après leurs matchs du tour préliminaire aller s’étant tous soldés par les scores d’un but partout, les représentants maliens ont été tous battus au retour. D’abord en ligue des champions, le Stade Malien de Bamako qui se trouvait à Abidjan pour affronter Williamsville n’a pu faire mieux. Pire, le Stade Malien encaisse un but dans les arrêts de jeu comme lors du match aller. Battus 1-0, les blancs de Bamako sont donc éliminés au stade du tour préliminaire de la ligue des champions. C’est le même scénario pour le second représentant malien en ligue des champions à savoir l’AS Réal qui s’est  également inclinée 0-1face au MFM (Moutain of Fire Miracle) du Nigéria.

Le représentant malien en coupe de la CAF à savoir les Onze créateurs de Niaréla se sont, à leur tour, inclinés 0-2 face au club algérien du Belouizdad. L’autre représentant malien à cette coupe de la CAF, le Djoliba AC n’ayant  pas joué le tour préliminaire pour cause de forfait du club libérien d’Elwa United, se qualifie pour les seizièmes de finale. Les rouges recevront au compte du match aller de la coupe de la CAF,  le club Rwandais d’APR .

Pour beaucoup d’observateurs dans les milieux sportifs, cette élimination prématurée des clubs maliens s’explique par le manque de compétitions des clubs concernés. Le championnat  malien de la saison 2016-2017 ayant été arrêté depuis  la 22ème journée,  il était difficile pour les clubs concernés de faire face aux clubs des pays  où les championnats se déroulaient normalement.

Il incombe désormais de tourner définitivement  la page de cette crise qui a affecté tant  le football malien.

Almihidi  Touré 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here