250 millions de dollars contre Boko Haram

0
Burundi : le renoncement de l'Union africaine
Présidents et responsables africains posent pour une photo de famille le 30 janvier 2016 lors du sommet de l'UA à Addis Abeba. © AFP/TONY KARUMBA

Les reprĂ©sentants de la communautĂ© internationale, rĂ©unis lundi au siège de l’Union africaine (UA) Ă  Addis Abeba pour une confĂ©rence des donateurs, ont promis de dĂ©gager 250 millions de dollars (231 MEUR) en vue de lutter contre le mouvement islamiste Boko Haram.

“Nous disposons plus ou moins de 250 millions de dollars” destinĂ©s Ă  financer la Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF), qui lutte contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, a annoncĂ© Smail Chergui, Commissaire Ă  la Paix et Ă  la SĂ©curitĂ© de l’UA.

“110 millions de dollars de la part du Nigeria, 50 millions d’euros de la part de l’Union europĂ©enne, 8 millions de dollars dĂ©jĂ  reçus du Royaume-Uni, 4 millions de francs suisses (3,6 MEUR) de la dĂ©lĂ©gation suisse, 1,5 million de dollars de la CommunautĂ© des États sahĂ©lo-sahariens…”, a dĂ©taillĂ© M. Chergui.

Le prĂ©sident tchadien Idriss DĂ©by, nouveau prĂ©sident en exercice de l’UA, a dit espĂ©rer que ces promesses de contributions soient “honorĂ©es d’urgence afin de dĂ©montrer notre ferme engagement dans la lutte contre le terrorisme”.

Pour combattre Boko Haram, les quatre pays riverains du lac Tchad – Nigeria, Cameroun, Tchad et Niger – ainsi que le BĂ©nin ont mis sur pied une Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) dotĂ©e de 8.700 militaires, policiers et civils.

“Cette force fait dĂ©jĂ  un travail remarquable dans la mesure oĂą Boko Haram n’occupe plus de territoires en tant que tels comme avant: ils sont cachĂ©s dans la forĂŞt et viennent pour commettre des actes soit Ă  l’explosif, soit malheureusement en mettant des ceintures autour de jeune filles qu’ils envoient se faire exploser dans les marchĂ©s et dans les lieux publics”, avait estimĂ© dimanche M. Chergui.

“De grands rĂ©sultats ont Ă©tĂ© obtenus et nous nous devons de consolider ces acquis”, avait-il ajoutĂ©.

Boko Haram, qui a ralliĂ© l’organisation de l’Etat islamique (EI), a dĂ©clenchĂ© en 2009 une insurrection qui a fait plus de 17.000 morts au Nigeria et 2,6 millions de dĂ©placĂ©s.

Une attaque attribuĂ©e au groupe islamiste samedi contre un village dans le nord-est du Nigeria a fait 85 morts, selon un bilan officiel, tandis qu’au Tchad voisin deux attentats-suicides ont fait dimanche trois morts et 56 blessĂ©s dans deux villages distincts.

SOURCEbbc.com
PARTAGER