Temps Forts >
Attaque meurtrière d’un check point garde nationale: Plusieurs suspects arrêtés

Attaque meurtrière d’un check point garde nationale: Plusieurs suspects arrêtés ...

Mali: IBK appelle les miliciens du Gatia à quitter Anéfis

Mali: IBK appelle les miliciens du Gatia à quitter Anéfis ... (6)

Il  n’en est rien pour l’arrestation de Boubacar Baba Diarra :  « Je n’ai pas été arrêté, je suis chez moi » dixit  Boubacar Baba Diarra

Il n’en est rien pour l’arrestation de Boubacar Baba Diarra : « Je n’ai pas été arrêté, ... (11)

Région de Tombouctou :  – Des hommes armés attaquent Tintelout

Région de Tombouctou : - Des hommes armés attaquent Tintelout ... (3)

Insécurité

Fusillade nocturne à Bamako (Sogoniko) : Deux hommes armés attaquent un poste de police

Le poste de police de la gare routière de Bamako-Sogoniko a été attaqué cette nuit par deux hommes armés, a constaté maliweb.net sur place. Bamako- Mercredi 12 août 2015, il est 20 heures 30 minutes lorsque deux hommes armés surgissent de l’intérieur de l’auto-gare de Sogoniko pour s’en prendre au poste de police situé à […]

170 réactions
 L'Aube

Terrorisme : Koufa sur les traces de Iyad

Depuis l’attaque djihadiste qui a coûté la vie à onze soldats des forces armées maliennes à Nampala ; la menace terroriste, longtemps cantonnée au Nord, est devenue une réalité sur l’ensemble du territoire. Et l’avalanche d’actes djihadistes, les uns plus odieux que les autres, qu’a subis le sud du pays, ces dernières semaines, a fini par convaincre les plus sceptiques. Derrière ces attaques, un nom : Hamadoun Koufa, un proche d’Iyad Ag Ghaly, chef du groupe Ansar Dine. Cet illuminé voudrait rétablir l’empire peul du Macina, un régime théocratique de la fin du XIXe siècle.

Après Nampala, un attentat a pour la première fois visé Bamako, le 7 mars, lorsqu’un homme armé a abattu cinq personnes dans le bar-restaurant « La Terrasse ». Trois mois plus tard, précisément en début juin ; Nara, une localité de la région de Koulikoro, a été attaquée. Bilan : trois soldats des forces armées maliennes tués. Et […]

2 réactions
 Canard Déchainé

Quand l’insécurité empêche les élus de rencontrer leur base

L’insécurité est grandissante dans le pays. La peur s’installe chez les populations. Pas seulement. Les autorités aussi ont peur. Certains élus l’affirment: depuis plus d’une année, ils n’ont pas mis les pieds dans leurs circonscriptions électorales. « Face à l’insécurité grandissante sur tout le territoire national,  quelles sont les mesures concrètes que vous avez prises […]

1 réaction
 L'Indicateur du Renouveau

Face à la recrudescence des actes terroristes : Il urge d’imposer les patrouilles mixtes

Dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix, les patrouilles mixtes devront identifier les forces en présence et lutter contre le terrorisme. C’est certainement la lenteur dans leur mise en place qui explique la flambée des actes terroristes sur le territoire national.   Plus qu’un impératif, c’est une volonté clairement affichée dans le […]

1 réaction
 Le Prétoire

Prise d’otages à l’hôtel Byblos de Sevaré ! Cafouillage autour du bilan d’une journée horrible

Pourquoi le cafouillage et l’incertitude autour du bilan de l’opération anti terroriste à l’hôtel Byblos de Sévaré ? Au moment où le gouvernement dresse un bilan de douze morts dont un personnel associé de la Minusma, la mission onusienne publie un autre bilan plus horrible avec la mort de cinq membres de son personnel associés. Une certitude qui montre à suffisance le manque de coordination entre les deux acteurs dans leur lutte commune contre le terrorisme.

Décidément, la paix et la stabilité ne sont pas pour demain au Mali. Après la signature de l’accord de paix entre le Mali et certains groupes armés, les Maliens assistent impuissamment  à la multiplication des attaques terroristes. En une semaine, les Famas ont perdu au moins 18 hommes. La plus célèbre opération terroriste a été […]

1 réaction
 L'Indépendant

Les services de renseignement malien et des experts occidentaux sur le site de l’hôtel Byblos de Sévaré

- Des téléphones portables retrouvés et les identités de certains assaillants dévoilées - Le groupe terroriste «Almourabitoune» revendique l'attaque Quelques jours après la prise d'otages qui a tourné au drame à l'hôtel Byblos de Sévaré, des enquêteurs maliens se sont déployés sur le terrain.

Ils sont accompagnés par des experts occidentaux principalement des Français de l’anti-terrorisme. Des téléphones portables ont, semble-t-il, été retrouvés sur certains terroristes abattus lors de l’opération de libération. Ces téléphones pourraient permettre aux enquêteurs de remonter jusqu’à d’autres complices et de les démasquer. On signale aussi que des cartes d’identité retrouvées sur certains d’entre eux […]

4 réactions
 Tjikan

Recrudescence des attaques au nord du Mali : Des hommes armés tuent 10 civils à Gabery

Malgré la signature de l’accord de paix issu du processus d’Alger par  toutes les parties à la crise malienne, la violence continue de plus bel dans le nord du Mali avec son lot de victimes civils et militaires. Le dimanche dernier, les terroristes ont encore frappé les paisibles populations dans  localité de Gabery. Le bilan est lourd : 10 civils tués.

Ce drame vient en ajouter à celui perpétré contre un camp de la Garde nationale dans la même zone.  Gabery est une bourgade qui se situe dans le Gourma  dans la région de Tombouctou. Une localité où, les terroristes qui étaient traqués en permanence par les redoutables Rafales françaises, ont aujourd’hui changé de mode opératoire. […]

 La Nouvelle Patrie

Prise d’otages au Byblos de Mopti : Amadou Kouffa serait derrière !

Depuis la signature de l’accord de paix pour la réconciliation nationale au Mali, le 20 juin dernier par la Cma, les assauts se poursuivent permanemment et l’insécurité devient de plus en plus grandissante sur l’ensemble du territoire national.

Sévaré, une ville située à 13km de la Venise malienne  vient d’être l’objet d’une  frétillante attaque terroriste en ce vendredi  7 Août 2015.Cette irruption jihadiste  s’est produite dans un hôtel de la ville dénommé le Byblos. Depuis 7h du matin, selon nos sources d’information de la localité, les terroristes ont envahi  l’hôtel en prenant  en […]

3 réactions
 La Nouvelle Patrie

Tentative de prise d’otages à Sevaré : Echec et mat !

Sevaré, la cité Bobo du Kounary, paisible bourgade administrativement reliée à Mopti et quartier latin nationalement reconnu, du fait de l’implantation des grandes écoles secondaires, technique et professionnelles, devenue centre névralgique reliant le nord et le sud, est depuis l’attaque de Konna, l’objet de toutes les convoitises politico- militaires.

En s’attaquant à cette désormais ville garnison, abritant le 2e plus grand aéroport de notre pays, Iyad et sa clique  jouaient deux gros coups. Réussir une prise d’otages et déstabiliser moralement le pouvoir central qu’il n’arrête pas d’harceler depuis la signature des accords d’Alger, ici à Bamako. Un  évènement qui l’a superbement ignoré. Mais, c’était […]

1 réaction
 Le Flambeau

Ousmane Sy, ancien ministre : « La question de la sécurité est fortement et étroitement liée à la bonne gouvernance »

L’alliance pour refonder la gouvernance en Afrique (ARGA-Mali) et ses partenaires ont organisé, le vendredi 07 août 2015, un atelier de réflexion sur le cadre législatif et réglementaire du secteur de la sécurité au Mali. Etaient présents à cet atelier : le représentant de la commission de sécurité de l’Assemblée nationale, l’honorable Drissa Tangara, celui de l’Institut National démocratique (NDI), Badie Hima, et le Président de l’ARGA-Mali, Ousmane Sy.

Pour camper le décor, Ambroise Dakouo, dans ses propos introductifs, a mis l’accent sur le but et les résultats recherchés au cours de l’atelier. Ce qui poussera Badié Hima a déclaré que les pays africains doivent se donner la main pour renforcer le rempart contre la mauvaise gouvernance qui est aujourd’hui la source de l’insécurité. […]

 L'Indépendant

Attaque contre la brigade de gendarmerie de Baguineda : Une voiture brûlée, le poste et le domicile du CB criblés de balles

Au moment où l’armée et les forces spéciales maliennes donnaient l’assaut final pour mettre fin à la prise d’otages à l’hôtel Byblos de Sévaré, région de Mopti, le samedi 8 août à l’aube, des terroristes prenaient d’assaut la brigade de gendarmerie et le Commandant de brigade (CB) de Baguineda. S’il n’y a eu ni mort […]

9 réactions
 L'Indépendant

Des hommes armés interceptent un bus sur l’axe San-Sévaré

Un bus de transport  a été intercepté sur l’axe San-Sévaré par des hommes armés. Ils ont tenu en respect les occupants du véhicule sous la menace d’armes à feu. Ce n’est que dans les environs du carrefour de Djenné que des forces de sécurité ont pu stopper leur véhicule. Nous y reviendrons. A.DIARRA

11 réactions