Temps Forts
NEWS ALERTE 
il y a 2 années
 Le Combat

Intervention de l’armée française au Mali : L’OCI appelle à un cessez-le-feu

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Le mardi dernier, le  Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé à un cessez-le-feu au Mali où les troupes françaises sont engagées avec l’armée malienne dans une offensive contre les islamistes.
Dans un communiqué, le Secrétaire général de l’OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, a appelé à un cessez-le-feu immédiat  au Mali, qui est membre de son organisation, et à un retour aux négociations. Il s’est dit profondément préoccupé par la situation au Mali et a exhorté  à la retenue toutes les parties en conflit et souhaité une solution pacifique du conflit.   Les déclarations du SG de l’OCI sont surprenantes. En effet, où était-il au moment où le Médiateur de la crise malienne avait engagé des pourparlers pour une issue pacifique de la crise ?

Est-il vraiment bien informé sur le dossier malien ? Il semble que non sinon il aurait dû se taire, surtout que l’interlocuteur du pouvoir de Bamako, qui était Ançardine, a radicalisé sa position et s’est allié aux terroristes d’AQMI.  Comment veut-il alors qu’on discute avec des terroristes alors que le pays qui abrite le siège de son organisation, à savoir l’Arabie Saoudite, mène une lutte farouche contre le terrorisme ?

Une chose est de vouloir défendre les causes des pays islamiques, mais une autre est de ne pas encourager la poussée islamique dans le monde, surtout au regard des exactions dignes du Moyen âge que ses islamistes infligent aux populations sous leur contrôle. Il aurait été plus sage de la part du SG de l’OCI de prendre le devant des négociations lorsque le gouvernement malien sentait le besoin de résoudre cette crise par la voix du dialogue, plutôt que de vouloir changer le cours de l’histoire au moment même où la communauté internationale est d’accord pour  bouter ses « fous de Dieu » du territoire malien. Précisons enfin que  l’OCI est basée à Djeddah, en Arabie Saoudite, et regroupe 57 pays dont le Mali.
Paul N’Guessan

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

9 Réactions à Intervention de l’armée française au Mali : L’OCI appelle à un cessez-le-feu

  1. malien de coeur
    196 commentaires
    17 jan 2013 à 17:22

    aujourdhui, aucun pays de l’afrique subsaharienne ne doit plus être membre de cette organisation satanique et raciste qu’est l’oci

  2. lune
    1 commentaires
    17 jan 2013 à 16:56

    Originaire du Sénégal, je souffre depuis le premier jour de l’occupation de votre pays. Je suis en accord avec tous les commentaires précédents. Bon courage, mes frères en ces temps difficiles!

  3. Fatoumata5436
    16 commentaires
    17 jan 2013 à 16:10

    Les gars, j’ai un article intéressant à vous proposer. Lisez plutôt dans ce blog tenu par un intellectuel africain. A propos des déclarations (cessez le feu) de l’OCI justement…
    Le lien
    http://zalsambmandela2.afrikblog.com/ :roll: :roll: :roll:

  4. Mogognouman
    3 commentaires
    17 jan 2013 à 15:33

    Quel esprit pervers de la part de celui là? D’aillleurs lui aussi est terroriste car de coeur avec eux et sans compassion aucune pour ceux là qui ont eu des mains coupées, et celles qui ont fait l’objet de viol repugnants. Qu’il se la ferme totalement sinon on lui enverrai……

  5. Ngoloshi
    60 commentaires
    17 jan 2013 à 15:31

    Il ne faut pas calculer ces gens là. Nous n’avons pas le même sens de l’islam que ces gens de l’OCI.
    Ils auraient préféré que les islamistes occupent tout le Mali pour y faire régner leur charia.
    Tout malien doit reconnaître les siens après cette histoire.
    On ne nous coupera pas les oreilles deux fois !

  6. Reaction_M
    23 commentaires
    17 jan 2013 à 15:06

    Ce sont en fait les enfants ressortissants des pays membres de l’OCI qui sèment la terreur dans le monde. L’OCI doit de s’occuper de la question terroriste en montre un visage plus humain par la sensibilisation et la formation. L’expansion du terrorisme montre l’échec des systèmes éducatifs dans les pays membres de l’OCI.

  7. malien de coeur
    196 commentaires
    17 jan 2013 à 15:01

    ah bon?L’oci était donc au courant qu’il yavait la guerre au mali?Bizarre…Depuis le temps que le mali est agressé, ses populations du nord martyrisées, violentée, l’oci est restée silencieuse.Il a fallu que les agresseurs soient maintenant dos au mur et vivent vraisemblablement leurs derniers moments pour que cette organisation (que je crois maintenant être satanique)monte au créneau et vole au secours des djihadistes en demandant un cessez le feu!tous les pays de l’afrique noire doivent sortir de l’oci, cette organisation raciste!

  8. Rebel
    1390 commentaires
    17 jan 2013 à 14:47

    Dans un communiqué, le Secrétaire général de l’OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, a appelé à un cessez-le-feu immédiat au Mali, qui est membre de son organisation, et à un retour aux négociations.

    si le Mali avait des dirigeants dignes de ce nom, suite à une pareille déclaration au vu de la situation actuelle, le pays serait déjà sorti – au moins temporairement – de cette organisation bidon et fantoche aux mains d’une certaine horde de conservateurs à la culture médiévale.

  9. diabalika
    136 commentaires
    17 jan 2013 à 14:24

    je crois quie le SG de l’OCI était ivre en faisant une déclaration pareille.
    Donc on a pas à considérer sa parole. Que la quèrre continue.