Sécurité au centre du pays : Le ministre Sadio Camara prend les choses à bras le corps !

0

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel Sadio Camara, à la tête d’une forte délégation composée notamment du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale, le colonel major Ismaël Wagué et du ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra, s’est rendu successivement à Bandiagara et à Songho. C’était du 8 au 9 décembre 2021. Il était porteur du message de compassion et de solidarité des plus hautes autorités de la Transition à l’endroit de ces populations meurtries, suite aux derniers évènements douloureux ayant causé la mort de plusieurs dizaines de paisibles populations. Une tournée qui lui a permis de rassurer les populations par rapport à la ferme volonté du gouvernement de ramener la paix et la quiétude sur l’ensemble du territoire.

La première étape de cette visite du ministre l’a d’abord conduit chez le chef de village de Bandiagara. Sur place, il a surtout été question de l’insécurité grandissante sur le plateau dogon. Selon les populations, il est temps que cette insécurité s’arrête pour que les gens puissent librement vaquer à leurs occupations.

Après cette étape, la délégation est allée se recueillir sur la tombe des victimes de l’attaque avant de se rendre à Songho. Là-bas, les hôtes du jour ont pu recenser les préoccupations des populations meurtries par la disparition des leurs au cours de l’attaque barbare perpétuée par des groupes armés terroristes non identifiés.

Occasion pour le ministre Camara de les rassurer que de nouvelles dispositions ont déjà été mises en place, afin de sécuriser au mieux la population de la région de Bandiagara. Il a souligné que ces opérations permettront de nettoyer le secteur en allant traquer les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements. Au nom du Président de la Transition et de l’ensemble du Gouvernement, le colonel Sadio Camara a remis une enveloppe symbolique et des céréales au village de Songho. Des bénédictions ont été formulées pour un retour rapide de la paix et de la quiétude au Mali.

Après ces deux visites, le MDAC a tenu à rappeler que les crimes commis ces temps-ci ne resteront pas impunis. ‘’ Nous ne relâcherons jamais nos efforts tant que des individus mal intentionnés s’adonnent à de tels crimes. L’établissement de la sécurité sur l’ensemble du territoire est la priorité absolue du Gouvernement de la transition. Les FAMa montent en puissance et s’affirment de plus en plus. Ce qui pousse ces barbares à s’en prendre aux citoyens civils désarmés dans l’espoir de créer des divisions au sein de la société. Qu’ils sachent qu’aucune barbarie ne va empêcher les FAMa et les Maliens d’œuvrer pour la liberté et la paix’’, a-t-il insisté.

La rencontre avec les forces vives de Bandiagara a été un autre temps fort de cette visite du MDAC.  Le ministre Camara a quitté Bandiagara après avoir renouvelé une dernière fois sa confiance et son soutien aux soldats dans cette mission très exigeante. Cependant, il les a exhortés à s’engager davantage pour le retour de la paix tant souhaité par les maliens.

Sur le chemin du retour, le colonel Sadio Camara, après avoir rencontré et rassuré les troupes de Sévaré s’est aussitôt rendu au chevet des blessés de l’attaque sur la route de Songho,  pour s’enquérir de leur état de santé. Il a également rendu visite aux notabilités de la ville de Mopti.

DIALLO avec FAMa

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here