« Bamako City Tours »: A la découverte de l’histoire multiséculaire de la ville

0

Ce projet permettra aux populations, notamment les enfants et les jeunes intéressés, de sillonner la ville de Bamako tout en découvrant et redécouvrant  ses sites touristiques

Pour redynamiser le secteur de tourisme très éprouvé par les multiples crises qui secouent notre pays, le Mali, le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme en partenariat avec l’Association les agences privées de voyage a réfléchi et arrêté certains nombres d’actions. Parmi celles-ci figure le projet « Bamako City Tours ». Lequel a été lancé le week-end-dernier au Musée national par le ministre de tutelle, Andogoly Guindo, en présence de certains de ses collègues membres du Gouvernement de la transition.

Selon la présidente de l’Association des agences privées de voyage, Mme Cissé Fatimata Kouyaté, le tourisme est à la croisée des chemins. Aujourd’hui, compte tenu de la crise sécuritaire et sanitaire que traverse le pays, le secteur a été fortement perturbé. C’est pourquoi, l’initiative « Bamako City Tours » qui consiste à se tourner vers le tourisme national est salutaire. Ainsi, les démarches de Mali tourisme allant dans le cadre de la promotion du  tourisme, ont été une chance à saisir. Et avec la mise en route de ce projet, l’administration du tourisme a pleinement joué son rôle. Donc, « la balle reste désormais dans le camp des agences de voyage pour relever ce défi » a avancé Mme Cissé Fatimata Kouyaté.

Aly Dao, représentant de l’UNESCO au Mali dira que la phase pilote du projet « Bamako City Tours » a permis de mobiliser mille (1000) élèves de Bamako. Ce qui démontre que les indicateurs sont encourageants. Avec ce projet qui vient de voir le jour, selon M. Dao, le secteur de tourisme connaîtra un nouveau souffle. C’est pourquoi, il est nécessaire de réinventer de nouvelles stratégies pour relever le sous-secteur de la culture. Parce qu’il contribuera en gros à la promotion du patrimoine culturel dans notre pays. Enfin, le représentant du président Raymond Mounkalla a lancé un appel de soutien aux autres partenaires pour le développement de l’industrie touristique au Mali.

Pour le ministre Andogoly Guindo, ces initiatives de développement des parcours urbains du district de Bamako visent l’accroissement de la mobilité touristique de nos concitoyens et au-delà l’ensemble des résidents nationaux. Ainsi, les objectifs recherchés visent, entre autres : l’émergence d’offres permanentes de visites touristiques dans toutes les capitales régionales du pays ; l’accès des sites et monuments touristiques à toutes les couches socio- professionnelles ; des opportunités d’affaires aux opérateurs privés ; la préservation et la valorisation  du patrimoine etc.

Et le ministre Guindo d’inviter la population de Bamako « à découvrir et redécouvrir la riche histoire multiséculaire de Bamako, cette ville majestueusement et harmonieusement étalée sur les deux rives du fleuve Niger, au prix subventionné de 1 000F CFA par personne et cela tous les samedis et dimanches en Août et Septembre » a-t-il conclu.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here