Bamako jazz festival : Un espace d’échange musical

0

“Bamako Jazz Festival” sera organisé par le Jazz club de Bamako. C’est au cours d’une conférence de presse que les membres du club, sous la houlette de Me Mohamed Ganda, ont annoncé l’organisation prochaine de ce festival. Cette 1re édition sera placée sous le signe de la paix et de la réconciliation.

Il s’agit, dira les conférenciers, de montrer une autre façade de notre pays qui sort d’une crise sans précédent qui avait placé notre pays parmi les nations infréquentables. Pour Me Ganda et ses amis, il va permettre de redorer le blason de notre pays aux yeux de la communauté.

Il va réunir la crème de la musique jazz, permettra l’émergence de cette musique dans notre pays et favorisera l’épanouissement de la nouvelle génération, qui aura la chance de se frotter à des grands artistes de renommée internationale en jazz. Au menu de cette rencontre de 4 jours des conférences-débats, des ateliers (à l’intention des étudiants et professionnels), des concerts géants publics et privés, des projections de films, etc.

Les programmations et les spectacles seront un mélange de musique traditionnelle malienne et des sonorités jazz du monde. Pour ce faire, les organisateurs ont fait appel à plusieurs artistes, notamment Ina Modja (Malienne d’origine), Habib Koité, Cheick Tidiane Seck, le groupe Africa Brass, Nordie Jazz Quartet. Il faut y ajouter Bassékou Kouyaté et les jeunes rappeurs Penzy, Milmo, etc.

Ina Modja s’est réjouie de participer à ce rendez-vous de Bamako, qui lui donnera, selon elle, la chance de réaliser son rêve. Elle a promis de monnayer tout son talent à la satisfaction du public invité. Etaient présents également le groupe Africa Brass, venu de la Nouvelle Orléans (USA), Nordie Jazz Quartet (Danemark).

Ousmane Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER