Elaboration de la Charte d’Ethique et des Valeurs du Mali : Le terrain balisé par le Ministre Guindo à travers un atelier de 2 jours !

0

Du 14 au 15 Novembre dernier, le Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba a abrité l’atelier de consultation pour l’élaboration de la Charte d’Ethique  et des Valeurs du Mali. L’ouverture des travaux de cette session était présidée par le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, il  avait à ses côtés le Président du Comité Scientifique de cet atelier, Pr Famagan Oulé Konaté et le Directeur National de l’Action Culturelle, Alamouta Dagnoko.

Pour rappel, la résolution de cette Charte d’Ethique et des Valeurs du Mali a été prise lors du Conseil des Ministres du mercredi 13 octobre 2021, d’où la tenue de  ces deux jours d’atelier national de consultation pour son élaboration.

Selon le Pr Famagan Oulé Konaté, Président du Comité Scientifique, la méthodologie des étapes pour l’élaboration de cette Charte est repartie en trois étapes : l’élaboration des TDR, la retraite à Bougouni et l’élaboration de la version provisoire de la Charte. Parlant de son contenu, il affirme qu’elle traite en principe des Droits et Devoirs des Citoyens maliens ; de la protection et des Normes de conflit et des Normes de conduite par Famille ; de la Société ; du Vivre ensemble ; du Travail ; de la Protection des valeurs et de l’affection personnelle….. « Les résultats provisoires ont donné que 70% à 100% des populations ont accepté les contenus de la version provisoire de la Charte » a-t-il déclaré.

Quant au Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme, il a parlé du contexte selon lequel, l’idée de l’élaboration de cette Charte d’Ethique  et des Valeurs du Mali est née. Occasion pour lui de rappeler que notre pays traverse une crise sans précédent sapant les fondamentaux de notre Nation. Pour sortir définitivement de cette grave crise, dit-il, le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta  et le Premier Ministre se sont engagés dans un vaste mouvement de refondation nationale soutenue par des mesures concrètes dont la restauration de nos valeurs culturelles, pierre angulaire de ce vaste chantier institutionnel. Dans cette perspective, et conformément à la vision éclairée du Président de la Transition, son département, conscient de la gravité de la situation, a décidé de s’approprier de la question et de proposer des solutions idoines qui seront consignées dans un document référentiel appelé ‘’Charte d’Ethique et des Valeurs du Mali’’. Pour cela, la vision de son Département à travers cette Charte est de faire de la Culture le socle de la refondation du nouvel homme malien pétri des valeurs de Maaya et du Dambé, citoyen du ‘’Mali Kura’’.

Il spécifie que pour la mise en œuvre de cette Charte, deux organes ont été créés notamment un Comité de pilotage, qui a travaillé sur les aspects administratifs et un Comité Scientifique chargé de l’élaboration du document référentiel. Le Comité de pilotage s’est réuni le 2 décembre 2021 et le Comité scientifique a abattu un travail scientifique de qualité qu’il n’a pas manqué de saluer à sa juste valeur.

« Ce premier travail fait par une équipe d’experts pluridisciplinaires, est l’expression du Mali Pluriel, du Mali en miniature dont toutes les sensibilités y sont fortement représentées…Ce présent atelier s’inscrit non seulement dans une dynamique de collecte des valeurs mais aussi d’affinement du travail proposé par le Comité Scientifique » a soutenu le Ministre Guindo avant d’inviter les participants à puiser au plus profond de nos traditions et de nos pratiques ancestrales et nouvelles pour diagnostiquer le Malien du 21ème siècle dans sa sociabilité, sa gouvernance, son rapport au travail, au bien public, à l’autorité… pour donner les outils devant permettre de façonner le Malien nouveau le ‘’Maliden Kura’’ pour une consolidation du Mali Kura.

Par Mariam Sissoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here