Accord pour la paix et la réconciliation au Mali : Lettre ouverte au MNLA, à la Coordination des Mouvements de l’Azawad et aux indécis

7
Lettre ouverte au Président du Mali, aux Maliens, aux Partenaires et aux médias sur l’indivisibilité du Mali, leurs rôles, la réconciliation nationale, la paix et la sécurité durables au Mali
Dr ANASSER AG RHISSA
EXPERT TIC ET GOUVERNANCE

Excellence Monsieur le Président de la République du Mali,

Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU.

Excellence Monsieur le représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Mali, Chef de la MINUSMA,

Excellence Monsieur le Chef de la File de la médiation,

Excellence Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires du Mali,

Excellences Messieurs les médiateurs pour la crise Malienne,

Excellences Messieurs les facilitateurs pour la crise Malienne,

Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale du Mali,

Excellence Monsieur le Premier Ministre du Mali,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellence Monsieur le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, chef de la délégation Malienne aux pourparlers inclusifs,

Excellence Monsieur le Haut représentant du Président Malien dans les pourparlers inclusifs inter-Maliens,

Excellence Monsieur le Ministre de la réconciliation nationale,

Excellence Monsieur le Ministre de la défense et des anciens combattants du Mali,

Excellence Monsieur le Ministre de la sécurité et de l’intérieur,

Excellence Monsieur le ministre de la communication, de l’économie numérique et de l’information du Mali,

Mesdames et Messieurs les participants aux pourparlers inclusifs inter-Maliens,

Mesdames et Messieurs les membres de la coordination des mouvements de l’Azawad et les indécis pour l’acceptation du projet d’accord d’Alger,

Chers frères et sœurs Maliens,

 

Félicitations à tous ceux qui ont contribué, directement (parties prenantes et la médiation) et indirectement à travers les réseaux sociaux et des propositions des forces vives et des partis politiques, aux pourparlers inclusifs inter-Maliens d’Alger pour que le projet d’accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali prenne corps.

 

Acceptons TOUS et mettons TOUS en oeuvre cet accord pour une paix durable et pour la réconciliation au sein d’un Mali Un et Indivisible sans fédération.

 

Certains se posent les questions suivantes :

  • L’accord de paix, issu des pourparlers inclusifs inter-Maliens d’Alger, sera-t-il accepté par tous ?

 

  • Le Mali a-t-il la capacité de mettre en œuvre l’accord de paix et de réconciliation sachant que certains partenaires pourront ne pas respecter leurs promesses ?

 

  • La coordination des mouvements de l’Azawad, composée du MNLA, HCUA et MAA non loyaliste, va-t-elle parapher le projet d’accord et signer l’accord définitif ?

Le projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, même s’il n’est pas l’idéal est un compromis entre les parties prenantes Maliennes, donc, il doit être respecté et accepté par TOUS.

Il offre un bon cadre pour la paix durable, la réconciliation nationale, la justice, la sécurité et le développement durables du Mali.

 

Les points suivants aideront à réponde aux questions précédentes.

 

Pour la dernière question, sachant que la coordination des mouvements de l’Azawad a déjà signé ou accepté l’accord de Ouagadougou, la feuille de route du processus d’Alger, la déclaration de cessation immédiate des hostilités du 19 février 2015, que, entre autres, l’ONU, l’UE, l’UA, la CEDEAO et la communauté internationale ont appelé pour le paraphe du projet d’accord et pour la signature de cet accord, qu’elle a contribué à ce projet d’accord d’Alger et compte-tenu des enjeux (établissement d’une paix et d’une sécurité durables, réconciliation nationale, développement durable des régions du Mali en privilégiant les régions du nord du Mali, …), elle accomplira ces actes historiques pour le paraphe du projet d’accord et pour la signature de l’accord définitif de paix et de réconciliation au Mali.

 

Compte-tenu de ce qui a été dit précédemment, la réunion du 10 Mars 2015, à Kidal, avec les populations et certaines communautés de Kidal, après sensibilisation sur les enjeux, doit valider, pour le bonheur de TOUS, ces actes historiques pour le paraphe et la signature de l’accord définitif de paix et de réconciliation au Mali.

 

  1. Régionalisation et Changement de mentalités partout au Mali

 

Quoique pouvant faire un clin d’œil à la fédération à travers l’appellation Azawad et la création de cette zone de développement des régions du nord (article 33 du projet d’accord), l’article 32 de ce projet d’accord offre la même possibilité à plusieurs autres régions de promouvoir leur développement économique et social, dans la limite de leurs compétences.

 

En plus, les articles 1 à 4 apportent l’équilibre entre les régions du Mali, à travers, entre autres, la promotion d’un développement équilibré de toutes les régions du Mali, l’application à l’identique des dispositions requises, réglementaires, législatives, voire constitutionnelles, dans toutes les régions et la régionalisation.

En somme, le projet d’accord met plus en avant la régionalisation au Mali et un système de gouvernance, basé sur la libre administration des régions, mettant les populations au centre du dispositif.

Au nom de la réconciliation nationale et de la paix, ce projet d’accord doit être validé par les différentes parties prenantes sachant que, plus tard, une conférence d’entente nationale sera organisée pendant la période de transition, elle portera sur les causes profondes du conflit, les solutions idoines et la promotion de la paix et de la réconciliation nationale.

Pendant cette conférence le terme Azawad pourra être discuté.

Dans le cadre du conseil consultatif interrégional dont est dotée la zone de développement du nord du Mali et à travers un référendum, les populations du nord du Mali devront aussi se prononcer sur cette appellation.

Au sein de cette conférence ou à part pourra être organisé, pendant la période de transition, un atelier pour un aménagement idoine du territoire et sur la régionalisation.

De même, des séminaires sur le renforcement du vivre ensemble, de la cohésion sociale, la régionalisation et la réconciliation nationale devront être organisés dès maintenant et pendant la période de transition.

 

Concernant le financement de l’accord, le Mali utilisera ses moyens propres avec l’aide de l’appel de fonds à la communauté internationale.

 

Le comité de suivi de l’accord, intégrant des membres de cette communauté internationale dont l’ONU, l’UE, UA, la CEDEAO et les pays du champ, et le suivi-évaluation intégré à l’accord, feront que l’appel de fonds sera respecté.

 

Ce n’est pas un seul partenaire qui donnera ces fonds mais plusieurs partenaires de la communauté internationale, donc, on sera protégé contre les agissements de tel ou tel partenaire qui pourrait, par exemple, ne plus accepter de contribuer à ce fonds.

 

Sachez que la responsabilité première (article 2) de ce contrat revient aux parties prenantes Maliennes et aux citoyens Maliens.

C’est à nous de travailler pour développer notre pays dans le cadre de cette régionalisation et c’est à nous d’exploiter ses énormes ressources, en les mutualisant, pour le développer.

L’aide extérieure ne sera qu’un plus mais elle permettra d’accélérer ce développement si elle arrive vite et c’est ce que nous souhaitons.

 

Changeons de mentalités et de comportements en comptant sur nous-mêmes d’abord, Impliquons-nous et engageons-nous pour la signature de cet accord et pour le développement de notre pays.

 

Nous y arriverons avec l’apport de TOUS et la volonté collective.

 

  1. Message à la coordination des mouvements de l’Azawad et aux indécis pour l’acceptation du projet d’accord pour une paix durable et pour la réconciliation au Mali

 

Les Tamasheqs et les gens du nord, ainsi que tous les Maliens, savent ce qu’est l’honneur.

 

Ils doivent s’entendre, se parler avec respect et agir avec honneur.

 

Suivons ce fil honorifique que nous ont légué nos ancêtres.

 

Vous trouverez ci-dessous, un message en Tamasheq destiné à TOUS les membres de la coordination des mouvements de l’azawad (CMA).

 

SALAMAG LAYKOM, AYITMA IDE TAYITMATENE

 

INDEKE AWATARHAME, TIDITTE MEGUE BAHOU?

 

TIDITTE IYATTE HASSE ATITILATE;

 

NIMITIFATE IFASSANE, TARDIME ISSE SIYASSA WA DIZGUARATE ALGER FALE ALHAFIYATE DAGH MALI IDE TAMOUZOK TIKNATE DAGH MALI WALA AKINASSE GARRE ADINATE KOUL,

TAKNIME AKAL NAWANE AKALNANAG,

 

YA RATANE NA WANE, YARATANE NANAG, DARATANE INNE KAL MALI KOUL.

ALMIDATE ASSE MALI IYANE HASSE WARI TOUZANE.

 

NAKILATE SOUNDE AWADIME IYANE NAKNIYATI

 

WARTILAGUASSE ARRE TANMINAKTE D’ALHAFIYATE.

 

HAREHASSAGUATE

ALHERAGUENE NAWANE KOUL.

 

Ce qui se traduit par :

 

 

PAIX SUR VOUS, CHERS FRÈRES ET SŒURS,

 

QUE VOULEZ-VOUS, LA VÉRITÉ OU LE MENSONGE?

 

IL N’Y A QU’UNE SEULE VÉRITÉ.

 

PRENEZ-VOUS LA MAIN DANS LA MAIN, POUR SIGNER L’ACCORD DE PAIX D’ALGER POUR LA PAIX AU MALI ET LA QUIÉTUDE POUR VIVRE BIEN AU MALI SANS GUERRE CIVILE,

POUR DÉVELOPPER VOTRE TERRE, NOTRE TERRE,

 

POUR VOS ENFANTS, NOS ENFANTS ET LES ENFANTS DE TOUT LE MALI.

SACHEZ QUE LE MALI EST UN ET INDIVISIBLE.

 

SOYONS COMME UN SEUL HOMME ET DÉVELOPPONS-LE.

 

SEULES DOIVENT PRÉVALOIR, L’ENTENTE ET LA PAIX.

 

AU REVOIR.

MERCI A VOUS TOUS.

 

Nous (TOUS les Maliens incluant les membres de la coordination des mouvements de l’Azawad) ne devons pas avoir des problèmes pour nous comprendre et nous entendre afin d’établir cette sécurité et cette paix durables car nous avons la même culture et nous sommes tous préoccupés par notre sécurité, notre devenir et le devenir de nos parents, de nos frères et sœurs, de nos enfants et petits enfants.

 

Nous avons obligation de définir, ensemble, ce devenir pour une paix et une sécurité durables dans le nord du Mali et dans tout le Mali.

 

Ne nous voilons pas la face et ne fuyons pas nos responsabilités.

 

Nos enfants et petits enfants nous demanderont des comptes.

 

Allons-nous leur expliquer qu’on n’a pas pu s’entendre pour telle ou telle raison.

 

Quelque soit cette raison, ils ne nous comprendront pas.

 

Ils nous demanderont pourquoi on n’a pas pensé à eux, à leur avenir et à l’avenir de nos régions.

 

Comprenons-nous sur la base de la définition de cet avenir qui nous concerne tous, aussi bien les filles et les fils du nord du Mali que les filles et les fils des autres régions du Mali.

 

Nous avons de quoi nous entendre: cet avenir commun de nos enfants et petits enfants ainsi que de celui de nos régions.

 

Sur cette base, retrouvons-nous et accomplissons, avec honneur, notre devoir commun qui est de parapher le projet d’accord pour ceux qui ne l’ont pas fait et de signer l’accord définitif d’Alger définissant cet avenir et le devenir de nos régions dans un Mali Un et Indivisible sans fédération.

  1. Conclusion

Ne laissons pas nos terres occupées injustement par des djihadistes et des terroristes ou des personnes mal intentionnées qui profitent de la situation au Mali.

 

TOUS, ensemble, avec nos partenaires, nous ferons un front uni contre ces terroristes et ces djihadistes et nous assurerons notre sécurité collective de façon durable.

 

Acceptons TOUS et mettons TOUS en oeuvre cet accord pour une paix durable et pour la réconciliation au sein d’un Mali Un et Indivisible sans fédération.

 

  1. Contact

Dr ANASSER AG RHISSA

EXPERT TIC, GOUVERNANCE ET SECURITE

E-mail: [email protected]

TEL 78 73 14 61

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Merci pour les très nombreux internautes et Maliens qui m’ont téléphoné et écrit en ligne et via la messagerie pour me féliciter de cette lettre ouverte envoyée aux membres de la coordination des mouvements de l’Azawad et aux indécis pour l’acceptation du projet d’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali.

    Merci à AsSO pour ces poèmes expressifs qui viennent apporter une motivation supplémentaire pour que les membres de la coordination des mouvements de l’Azawad accomplissent avec honneur cet acte historique pour le paraphe du projet d’accord et pour la signature de l’accord de paix et de réconciliation au Mali.

    Merci à tous ceux qui ont apporté leurs contributions écrites, cas de COULIBALY Yacouba, ou orales suite à cette lettre ouverte.

    Sachez qu’entre frères et sœurs d’un même pays, la stratégie utilisée, à travers les pourparlers inclusifs inter-Maliens, est incontestablement la meilleure pour aboutir à une paix durable et à la réconciliation au Mali.

    L’avenir nous dira si ces frères et sœurs, de la coordination des mouvements de l’Azawad, auront choisi le chemin de l’honneur et de la patrie.

    Souhaitons, une dernière fois, qu’ils fassent ce choix patriotique et honorifique pour une sécurité et une paix durables dans un Mali Un et Indivisible sans fédération.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail: [email protected]
    TEL 78 73 14 61

  2. ça, c’est une bonne nouvelle, pas pour eux, ni pour moi, ni pour toi mais pour l’avenir de ces millions d’enfants qu’ils ont aujourd’hui dans leurs mains. Dieu aime celui sait retourner sa veste pour la cause des autres et surtout des enfants et des femmes. Merci à tous. Je n’ai plus de mots pour les qualifier une fois le doc paraphé pour la Paix sans arrière pensée car j’ose plus dans ces conditions les appeler comme tout malien de paix “les séparatistes ou apatrides” s’ils sont réellement sincères mais “des frères et sœurs revenus dans le bercail”. Pour les aider à mieux se séparer des “ennemis” de Dieu et du Prophète (PS), je les envoie cet écrit suivant afin qu’ils sachent ce que veux NOTRE GRAND PROPHÈTE (PS)
    CA, CA N’EST PAS TON VISAGE, MON PROPHÈTE, TOI « MOUHAMMAD (PS) »,!
    La terre souffre et vagit comme ce bébé assoiffé et affamé sur le désert,
    Tout prêt de sa mère mourante de soif sur ce désert chaud révolté par le soleil impitoyable
    Témoignant la perte de l’homme à l’homme pour ne laisser que le vide !
    Ce monde tremble et ne sait ou aller ou que dire
    Face à cette perte volontaire de l’homme qui s’éloigne chaque jour de lui !

    Ce monde d’aujourd’hui, oui ce monde de toutes les folies contre soi,
    Contre l’homme aujourd’hui, monde loin de toute forme d’humanisme
    Est-ce Monde qui ne reflète pas ton visage, si clément et si doux
    Que je vois chaque jour dans ce Monde que TU ne veux pas pour l’homme,
    L’homme pour qui Dieu T’a envoyé pour éclairer ses jours et ses nuits.

    Fils d’Abdallah et de Amina pour le Salut éternel de Dieu, Lui,
    Paraclet chanté dans la Thora, dans la Bible, dans le Coran
    Bien dicté par Dieu lui même en des articles ou versets bien connus dans ces livres,
    « Mouhammad (ps) », TU es Le Premier et Le Dernier Prophète, l’Envoyé Inégalé et Inégalable
    De Lui, le Créateur Incréé, le Maître absolu, le Savant, le Pouvoir.

    « Mouhammad (ps) »,, mon Prophète, c’est TOI que je chante sachant bien que tu m’entendes,
    Que tu m’entendes, si loin de moi, dans ce Monde qui n’est pas ton monde voulu !
    Oui, ce monde qui vagit comme ce bébé affamé, ce monde qui n’est pas ton monde,
    Ce Monde de la dépravation de toutes les valeurs sociales et culturelles
    De guerres inutiles fratricides et, pire, pire en TON NOM, au nom de l’Islam contre les innocents.

    Ce Monde n’est pas ton monde voulu et décrit dans le Coran
    Où le Père et la Mère se soucient peu de l’éducation des enfants,
    Où les enfants se soucient peu de l’honneur et la dignité,
    Ce Monde de l’acculture, de l’ignorance, de la haine, de l’égoïsme
    Où les frères et sœurs de sang se renient et se tuent à cause de l’argent.

    Ce Monde ! Oui, ce monde n’est pas ton monde voulu et prédit dans tes hadiths,
    Dans tes hadiths qui font la clef de ce Monde, ce monde du bonheur lointain aujourd’hui !
    Mon Prophète ! L’inégalé et l’Inégalable ! La Porte Universelle !
    Tu es le Seul qui n’a rien falsifié dans le message de Dieu, faisant de toi « Mouhammad (ps) »,,
    Le Digne de confiance de Lui Dieu, l’Irréprochable dont Lui sait pourquoi, il T’a choisi ;

    Ce Monde des guerres inutiles dénaturant ton message divin
    Au nom de Lui Dieu pour des fins personnelles, tuant les enfants,
    Violant les femmes, détruisant des villages au nom du DJIHAD,
    Ces Djihadistes qui ouvrent le ventre de la femme enceinte
    Pour ensuite égorger ce bébé devant les yeux des autres pour se croire « Grands »,
    NON, CE MONDE N’EST PAS TON MONDE, CELUI POUR QUOI, TU AS ÉTÉ ENVOYÉ.

    Oui, « Mouhammad (ps) », ce Monde n’est pas celui de ton visage rayonnant,
    Recevant le message de Dieu pour sauver cette terre, cette humanité de nous,
    De nous les hommes qui ne te payent pas de TON amour envers nous
    Pour n’être que des « irreconnaissants » envers TES efforts, TES efforts envers ces pauvres,
    Ces pauvres qui TE pleurent aujourd’hui puisque abandonnés par les riches et les pouvoirs
    ADAMA SIDIBE DABRY « MAHOMET (PS) EST LE SALUT »

  3. Bonsoir,
    Après échange avec des membres de la coordination des mouvements de l’Azawad, avant et après leur réunion à Niamey, le 09 Mars 2015, l’espoir est réel pour le paraphe de ce projet d’accord et pour la signature de l’accord définitif pour la paix et la réconciliation au Mali.

    Les frères et sœurs de cette coordination doivent saisir cette chance historique de parapher et de signer cet accord pour une paix durable et pour la réconciliation dans un Mali Un et Indivisible sans fédération afin d’éviter la guerre civile et afin de permettre de développer durablement, TOUS, ENSEMBLE, notre pays pour le bonheur de TOUS.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: [email protected]
    TEL 78 73 14 61

  4. Bonjour Docteur, merci pour tous tes apports pour la Paix dans notre pays, votre pays, au nord, votre nord, notre nord. Tu vois, cher Docteur, c’est dur car tu vois, je ne peux rien attribué à toi sans m’exclure moi même; Quand je dis chez toi, je vois que m’en sépare; Savez vous pourquoi ? C’est le sang patriotique, celui qui te pousse aujourd’hui et encore à aider nos frères et sœurs égarés à comprendre que tout est perdu pour eux sauf le MALI, ce “chez nous”. Merci encore pour ta contribution mais je t’envoie cela, ce poéme en reconnaissance à toutes les femmes du monde mais spécialement à nos méres du nord surtout de Kidal
    ENCORE ET PLUS : UNE AUTRE 8 MARS POUR TOI, FEMME, MA MERE !
    La terre tremble de tout son corps et âme !
    Le Monde ne sait où aller ou que faire !
    Le Soleil se révolte de plus en plus contre l’existence
    Et l’existence, Oui, l’existence pleure puisque toi, femme, tu souffres
    Par la négation de toi par cette humanité qui tu crées chaque jour !

    Ma plume, si intarissable pour toi, Femme, ma mère
    Te verse ici et encore ses larmes chaudes pour toi,
    Pour toi en ce 8 mars 2015 pour te chanter sa reconnaissance à toi,
    A toi de l’avoir mis au Monde pour essuyer les larmes chaudes de l’Existence
    Puisque sans toi, femme mère, il n’y a pas de vie.

    Femme ! Femme ! Femme !
    Femme mère ! Femme épouse ! Femme amie !
    Femme sœur ! Femme fille ! Femme nièce ! Femme cousine ! …
    Femme de l’Amérique ! Femme de l’Europe ! Femme de l’Asie ! Femme de l’Océanie !
    Femme, Femme de l’Afrique ! Femme, Femme du Mali !

    Femme du Mali, de mon Mali si soucieux de ta peine !
    Je vois, Je vois tes yeux remplis de larmes rouges et chaudes
    Sous les balles aigries de ces canons aigries de bellicistes, des bellicistes
    Ignorants qu’ils sont tes enfants pour se laisser trainer dans la haine
    Tuant frères et sœurs sur ce désert qui te pleure aujourd’hui au Nord !

    Femme du Mali et du Monde !
    J’entends ! Hum ! J’entends ton cri amer devant la barbarie de tes fils perdus
    A travers ce Monde au nom d’Allah et de son Prophète et pour autres
    En Syrie, en Irak, en Afghanistan, au Nigeria, en Ukraine, en Somalie, au Mali…..
    De partout où tu as crée l’existence pour en être si mal payée et en être victime !

    Femme du Mali ! Femme de Kayes ! Femme de Koulikoro !
    Femme de Sikasso ! Femme de Ségou ! Femme de Mopti !
    Femme de Gao ! Femme de Tombouctou ! Femme, Femme de Kidal !
    Je sais, Oui, je sais que tu es ma mère, cette mère des 9 mois de mystères
    De mystères entre la vie et la mort pour que je te salue aujourd’hui !

    Femme du Mali, je te vois soucieuse et peinée
    Envers toutes les femmes du Monde dans la douleur,
    Douleur Créée et voulue par l’homme, ton fils, le fruit de ta peine
    Pour que tu chantes et cries la PAIX, la LIBERTE
    Pour un Monde, un Mali qui se développe, qui se développe !

    Femme du Mali, moi, ton fils plume intarissable pour toi, te salue,
    Je te salue avec le seau rempli d’eau potable, mon frère sur le dos,
    Ma sœur dans le mystère de ton ventre, grimpant la colline contre la soif,
    Je te salue sous la daba et la pioche pour remplir le grenier contre la famine,
    Femme, Femme, Je te salue, Je te salue puisque tu es la femme, ma mère !
    ADAMA SIDIBE « Moi quand même, je sais que je suis fils de femme pour vouloir sa Paix dans le Monde »

    • Bonsoir,
      Merci Adama Sidibé pour avoir entendu le cri que je pousse à travers cette lettre ouverte adressée aux frères et sœurs de la coordination des mouvements de l’azawad et à tous les indécis pour l’acceptation du projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

      Votre cri aux femmes du monde et à celles de Kidal, à travers ce beau poème, que vous leur dédiez, doit réveiller ces frères et sœurs et les amener à comprendre qu’ils ont le Mali en partage avec nous TOUS et nous devons le sauvegarder et le développer TOUS ensemble.

      Impliquons-nous TOUS et engageons-nous TOUS pour le paraphe de ce projet d’accord et pour la signature de l’accord définitif pour la paix et pour la réconciliation au Mali.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      E-mail: [email protected]

  5. La seule chose qu’il faut, c’est d’apprêter l’armée malienne aux combats pour le bonheur des peuples du Mali, sinon le MNLA ne lâcherait jamais. C’est des hommes tarés de l’histoire de ce peuple malien, car ils croient à des choses qu’aucun homme sur cette terre ne croit. Comment peut-on penser qu’un minorité des minorités touareg peut revendiquer toute cette partie du Mali qui compte 15 Millions d’habitants, or l’ensemble des touareg du Mali ne compte même pas 300 000 habitants et les autres ethnies qui sont avec eux dépassent plus 700 000 habitants. Aucune communauté internationale ne les aiderait dans lutte injuste et ignoble qui est fondée sur le mensonge. Personne au Mali n’a persécuté ces hommes, personne, d’ailleurs le peuple malien a tout fait pour les intégrer malgré leur mensonge de tous les jours à travers le monde. Chers touareg, soyez qu’à même réfléchis pour les efforts de ce peuple envers vous.

    • Bonjour,
      Cher frère Yacouba Coulibaly, merci de votre message.

      Sachez que la guerre ne mènera qu’au désastre et ne résoudra pas notre problème.

      Seul le dialogue à travers les pourparlers inclusifs pourra résoudre de façon durable ce problème.

      Aujourd’hui, les pourparlers ont abouti à un projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

      Donnons la chance à ce projet d’accord afin de ramener la quiétude au Mali.

      A travers l’accord de paix qui sera signé bientôt par toutes les parties prenantes, la régionalisation permettra à chaque région de gérer ses affaires et aux communautés de jouer un rôle moteur dans cette gestion.

      Au lieu de vouloir faire la guerre qui ne mènera qu’au désastre, impliquons-nous pour que toutes les parties prenantes paraphent le projet d’accord d’Alger et signent l’accord définitif de paix et de réconciliation au Mali.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      Expert TIC, GOUVERNANCE ET SECURITE
      TEL 78 73 14 61

Comments are closed.